Breeders’ Cup Mile (Gr1) : à peine croyable

International / 08.11.2020

Breeders’ Cup Mile (Gr1) : à peine croyable

LA SEMAINE AMÉRICAINE

Keeneland (US), samedi

Aussi fou que cela puisse paraître, Aidan O’Brien n’avait encore jamais remporté le Breeders’ Cup Mile (Gr1). Il a comblé cette lacune par un retentissant 1-2-3 ! Order of Australia (Australia), très délaissé au vu de ses dernières performances, a résisté jusqu’au bout à Circus Maximus (Galileo), alors que Lope y Fernandez (Lope de Vega) est troisième, tout près.

Drôle d’histoire que cette victoire. Order of Australia était réserviste et il fallait une toute puissance comme Coolmore pour décider de faire voyager un réserviste ! Il a obtenu sa place au départ quand One Master (Fastnet Rock), qui a fait un début de myosite, a été déclarée non-partante. Et Pierre-Charles Boudot, prévu sur l’une de ses juments de cœur, s’est retrouvé sur la troisième chance d’Aidan O’Brien, en remplacement de Christophe Soumillon !

Une heure après son triomphe dans le Filly and Mare Turf, PC n’avait rien perdu de sa lucidité. Malgré son numéro complètement à l’extérieur, il a réussi à placer son partenaire en quatrième position, en deuxième épaisseur. Il en avait visiblement plein les bras, mais est parvenu à détendre son partenaire. Il a attaqué dans le dernier tournant, et a vécu sur son avance. Ayant tendance à se relâcher quand il prend l’avantage, il a eu chaud quand Circus Maximus est venu terminer très fort…

Order of Australia retrouvait le mile après avoir couru sur plus long toute l’année. Il avait conclu quatrième de l’Irish Derby, puis septième du Jockey Club (Grs1). Au second semestre, il a aligné deux succès dans des courses modestes, mais restait sur un zéro pointé dans les International Stakes (Gr3) du Curragh. Il est possible que le cheval ait saigné, et dans ce cas, l’utilisation de Lasix peut (aussi) expliquer le renouveau du poulain.

La Breeders’ dans les gènes. Order of Australia a été élevé par la femme d’Aidan O’Brien, Anne Marie, sous l’entité Whisperview Trading. C’est un fils d’Australia, dont les premiers produits ont 4ans. Order of Australia a été conçu quand son père était proposé à 50.000 €. Il est ensuite descendu à 35.000 € puis 27.500 €. Ce fils de la championne Ouija Board (Cape Cross), gagnant du Derby, de l’Irish Derby et des Juddmonte International Stakes (Grs1), a déjà donné le lauréat du St Leger Galileo Chrome. La mère, Senta’s Dream (Danehill), achetée 300.000 € yearling à Arqana alors qu’elle était présentée par le Quesnay, a produit Iridessa (Ruler of the World), gagnante du Filly and Mare Turf (Gr1) l’an dernier, mais aussi des Matron Stakes, des Pretty Polly Stakes et du Fillies’ Mile (Grs1).

Plus drôle, la deuxième mère, Starine (Mendocino), avait débuté sa carrière en France sous l’entraînement de Jean-Marc Capitte et les couleurs de Jozef De Kock, pour qui elle avait gagné notamment le Prix Saraca (L). Exportée ensuite aux États-Unis, elle y a gagné deux Grs1, battant Banks Hill dans le Filly and Mare Turf.