Golden Horde, un top-sprinter à Montfort & Préaux

Élevage / 12.11.2020

Golden Horde, un top-sprinter à Montfort & Préaux

Avec Golden Horde, Montfort & Préaux se lance dans la vitesse et la précocité. Ce gagnant de Gr1, tenace et régulier, débute au haras en France avec de grandes ambitions. Il officiera à 10.000 €.

Par Adrien Cugnasse

Avec l’arrivée de Nurlan Bizakov, une nouvelle ère débute au haras de Montfort & Préaux. Et elle commence avec l’arrivée du gagnant de Gr1 Golden Horde (Lethal Force), lequel va officier au côté de l’étalon classique Le Havre (Noverre) et du jeune Recorder (Galileo).

Mathieu Alex, directeur du haras, a déclaré : « Nous sommes très heureux d’accueillir ce magnifique sprinter au haras et souhaitons remercier son propriétaire, Son Altesse Royale le cheikh Sultan Al Deen bin Mohammed bin Salman Al Khalifa, et son entraîneur, Clive Cox, de nous avoir donné cette opportunité. Golden Horde a été l’un des meilleurs 2ans anglais en 2019. Facile lauréat des Richmond Stakes (Gr2) à Goodwood – course remportée par Mehmas (Acclamation), tête de liste des étalons européens de première production –, il termine à une encolure du vainqueur du Prix Morny (Gr1) Earthlight (Shamardal) dans les Middle Park Stakes (Gr1). À 3ans, Golden Horde a fait preuve de beaucoup de classe pour remporter la Commonwealth Cup (Gr1) lors du prestigieux meeting de Royal Ascot. Avec un Racing Post Rating de 117, il est le meilleur sprinter européen de sa génération. Pour ne rien gâcher, c’est un magnifique cheval ! Très athlétique, avec de beaux points de force et une jolie tête expressive, il se déplace très bien. Je suis convaincu que les éleveurs apprécieront son physique. Nous allons tout mettre en œuvre pour lui donner la meilleure chance au haras et le soutenir avec de bonnes juments. »

La victoire dans les Richmond Stakes :

https://youtu.be/M2OdTkIDqP8

Sa performance dans les Middle Park Stakes :

https://youtu.be/_ze6dHeeuv4

La victoire dans la Commonvealth Cup :

https://youtu.be/nT2EDFBf6Hc

Il n’a fait que s’améliorer. Golden Horde était suffisamment précoce pour débuter au mois de mai de ses 2ans, avant de gagner de quatre longueurs sa deuxième sortie, en juin, sur les 1.200m de Windsor. Cinquième d’une arrivée serrée des Coventry Stakes (Gr2), il s’est ensuite classé troisième du Darley Prix Morny (Gr1) en terrain lourd. Le cheval a ensuite remporté les Qatar Richmond Stakes (Gr2) avant de terminer sa saison à 2ans par une proche et spectaculaire deuxième place dans les Juddmonte Middle Park Stakes (Gr1). Le poulain a ainsi vu son Racing Post rating progresser à chacune de ses six sorties à 2ans, passant de 70 à 116 !

Adam Kirby a monté Golden Horde lors de ses 10 sorties. Il a déclaré : « C’est un vrai bon cheval qui n’a fait que s’améliorer. Durant l’hiver [de 2 à 3ans, ndlr], il est devenu encore plus fort. Dans ce sens, il ressemble à son père, Lethal Force (Dark Angel), lequel a progressé au fil du temps. Golden Horde s’élance vite et il voyage bien dans le parcours grâce à sa vitesse de base élevée. Il est vraiment "vite". J’ai eu la chance de monter beaucoup de bons sprinters et parmi ces derniers, ce bonhomme est en haut de la liste. Il est extrêmement talentueux. »

Pas qu’un 2ans. Malgré une saison très chargée à 2ans, Golden Horde s’est montré très performant l’année suivante. Pour sa rentrée, il remporte la Commonwealth Cup (Gr1) devant l’américaine Kimari (Munnings) ! Le poulain a ensuite confirmé son rating de 117 en se classant bon troisième de la July Cup (Gr1) et de la Sprint Cup (Gr1). Capable d’aller dans tous les terrains, Golden Horde est un modèle de régularité, sept fois sur le podium en 10 sorties, remportant deux Groupes dont un Gr1.

De 1994 à 2018, 12 étalons français ont terminé à l’une des trois premières places des pères de gagnants dans notre pays. Huit ont réalisé leur performance de référence sur 1.600m ou moins. Onze sur 12 ont été capables d’aller dans le souple. Onze sur 12 ont gagné à 2ans et 8 sur 12 étaient black types à cet âge.

Un super tempérament. Clive Cox, l’entraîneur de Golden Horde, est une référence lorsque l’on parle de vitesse : 10 des 11 Grs1 de son palmarès ont été acquis sur le sprint. Il nous a confié : « C’est un très bon cheval, avec beaucoup d’aptitude naturelle. À 2ans, il était déjà très fort. Sa victoire dans les Richmond fut très impressionnante. Il est à l’arrivée de Grs1 de premier plan à cet âge. Le poulain s’est bien développé pour gagner son Gr1 à 3ans. C’est un vrai gentleman, avec un très bon tempérament. Il a fait preuve de régularité face aux meilleurs, dans tous les terrains, et n’a jamais eu de problème. Je suis persuadé qu’il va devenir un bon étalon, transmettant ses nombreuses qualités. Il le mérite vraiment. » Clive Cox a acheté Golden Horde en tant que yearling. Il se souvient : « J’avais gagné deux Grs1 avec son père, Lethal Force, lequel avait lui aussi beaucoup de vitesse. Golden Horde était un yearling très athlétique, souple dans sa locomotion, avec une bonne conformation. »

Pour voir Golden Horde en mouvement :

https://youtu.be/HLAP0cn0908

Né pour être "vite". Golden Horde est le fruit de la rencontre de deux grands étalons, Dark Angel (son père de père) et Pivotal (son père de mère). Au haras, cinq fils de Dark Angel ont à leur tour déjà donné des black types, dont trois sont des lauréats de Groupe. Trois fils de Pivotal ont déjà produit des gagnants de Gr1 (Siyouni, Farhh et Falco). Golden Horde est le frère d’Exhort (Dutch Art), gagnante de deux courses à 2ans avant de devenir black type. La deuxième mère a donné Producer (Dutch Art), triple gagnant de Groupe, dont deux Grs3 sur le sprint en Angleterre. Sous la troisième mère, on retrouve Sophisticat (Storm Cat), gagnante des Coronation Stakes (Gr1), et de la championne américaine Serena's Song (Rahy), lauréate de neuf Grs1.

Le Havre à 40.000 €, Recorder à 4.000 €

Mathieu Alex a déclaré : « Le Havre accomplit une très belle année à nouveau avec 14 chevaux de stakes, dont la double lauréate de Gr1 Wonderful Tonight, qui a réalisé l’exploit de briller au plus haut niveau à ParisLongchamp et Ascot, à 15 jours d’intervalle ! Cette merveilleuse pouliche reste à l’entraînement l’an prochain avec le Prix l’Arc de Triomphe comme objectif. De talentueux 2ans sont très prometteurs pour 2021. Notamment Normandy Bridge **, lauréat du Prix Thomas Bryon (Gr3) et deuxième du Critérium International (Gr1).

Désormais père de cinq gagnants de Gr1, Le Havre s’affirme comme l’un des leaders en France et en Europe. Chaque année, nous avons la joie d’accueillir une jumenterie de grande qualité. »

Au sujet de Recorder, Mathieu Alex poursuit : « Recorder est très populaire depuis son arrivée au haras. Ses premiers yearlings, vendus jusqu’à 70.000 €, ont été très bien accueillis aux ventes cette année et rejoignent les bons entraîneurs français et anglais, ce qui est important pour l’avenir. Fils de l’exceptionnel Galileo et de la précoce Memory (lauréate de Gr2 à 2ans), Recorder offre un magnifique pedigree. Nous l’avons soutenu avec de très bonnes juments chaque année et sommes ravis de l’ensemble de sa production. Avec plus de cent 2ans à l’entraînement en 2021, il doit avoir une bonne chance de réussir au haras. Nous souhaitons renouveler nos remerciements aux éleveurs pour leur confiance et leur fidélité. Le contexte actuel est parfois difficile pour les acteurs de notre filière. Nous espérons ainsi pouvoir les aider en ajustant nos prix de saillie 2021. »