Grabel Mares Hurdle (L) : Elimay battue du plus petit des nez pour sa rentrée

International / 15.11.2020

Grabel Mares Hurdle (L) : Elimay battue du plus petit des nez pour sa rentrée

Punchestown (IE), dimanche

Elimay (Montmartre) effectuait sa rentrée dans le Grabel Mares Hurdle (L), sur les 3.700m de Punchestown, en terrain lourd. L’élève de Christophe Toulorge n’avait pas été revue depuis sa victoire dans l’EBF Mares Novices Chase (Gr1), le 19 janvier dernier. Elle a longtemps fait illusion pour la victoire mais, après une lutte formidable face à sa camarade d’entraînement Buildmeupbuttercup (Sixties Icon), elle a dû s’incliner du plus petit des nez. On pourrait même dire d’un poil de nez tant la photo d’arrivée montre qu’il n’y a quasiment rien entre les deux pensionnaires de Willie Mullins.

Elimay ne démérite pas car sa rivale a couru pendant l’été et l’automne et elle arrivait à 100 % sur cette Listed, courue dans des conditions difficiles. Elimay n’a rien lâché : Buildmeupbuttercup lui a pris une franche tête dans la ligne droite mais la grise s’est relancée et elle n’est battue qu’au balancier.

Le meilleur sauteur de Sixties Icon. Buildmeupbuttercup a débuté sous les couleurs de son éleveur, William Harrison-Allan. Après une tentative au niveau Listed en plat, elle a été vendue pour l’obstacle. C’est une fille de Sixties Icon (Galileo), un gagnant du St Leger (Gr1). Proposé à seulement 1.000 £ par Norman Court Stud, il a déjà donné 16 black types en plat (29 en comptant l’Hémisphère sud). Son taux de black type (par foal nommé) est tout à fait honorable (5,41 %). Sur les obstacles, 23 de ses 72 partants ont gagné, Buildmeupbuttercup étant le meilleur. La mère, Eastern Paramour (Kris Kin), a gagné trois courses sur 2.000m et plus. Elle n’a pas donné d’autre gagnant. La deuxième mère a produit Prince Rahy (Rahy), troisième des Lexington Stakes (Gr3) sur les 2.000m en gazon de Belmont Park.