Le mot de la fin : inaptitude

Le Mot de la Fin / 04.11.2020

Le mot de la fin : inaptitude

Sur le site de France Galop, la fiche d’Oisin Murphy indique une "monte inactive" depuis le 27 octobre. Sur celui du Racing Post, on constate que le jockey bataille encore pour la Cravache d’or anglaise. Une monte pas si inactive que ça, donc…

Retour sur les faits : Oisin Murphy a été avisé fin août que le prélèvement dont il avait fait l’objet le 19 juillet avait montré des traces d’un métabolite de la cocaïne. Comme l’indique le Code des courses, dans un tel cas, la commission médicale de France Galop (trois médecins figurant sur la liste publiée au B.O.) examine le dossier de l’intéressé. Trois cas entraînent automatiquement la suspension de l’aptitude médicale à monter en course : non-respect des exigences de la commission, récidive, et si la substance mise en cause est un stupéfiant. La procédure disciplinaire intervient ensuite.

Mais au stade de la commission médicale, l’inaptitude médicale est prononcée, abruptement, même dans le cas où le jockey plaiderait une contamination… et en apporte les preuves. C’est noir… ou noir. Pas de gris possible. Quant à Oisin Murphy, il prouve tous les jours – en attendant la procédure disciplinaire – qu’il est bien apte à monter en course !