Les ambitions de Gabriel Leenders

Courses / 04.11.2020

Les ambitions de Gabriel Leenders

Lauréat de son premier Gr1 mi-juin, à l’occasion du Prix Ferdinand Dufaure, avec Gardons le Sourire ** (Fame and Glory), Gabriel Leenders aura de nouveau des ambitions à ce niveau ce week-end, à l’occasion des Prix Cambacérès et Maurice Gillois. Dans le Grand Steeple-Chase des 4ans, le professionnel basé à Jarzé (49) sellera justement le héros du premier semestre, pas vu sur les gros obstacles cet automne : « C’était purement volontaire de prendre ce chemin de traverse. Gardons le Sourire se prépare de lui-même assez rapidement et je voulais arriver avec de la fraîcheur sur cette épreuve. Je n’avais pas besoin de lui redonner un combat par rapport au printemps qu’il a eu. C’est un cheval de classe, mais le lot est extraordinaire ici. Le terrain lourd n’est pas pour lui à la base, et moins ce sera lourd, meilleur il sera, par rapport à ses origines. »

Dans la Grande Course de Haies des 3ans, Gabriel Leenders verra double avec Héros d’Ainay ** (Sholokhov) et Baladin de Mesc (Chœur du Nord) : « Pour sa rentrée face à des chevaux qui avaient été vus cet automne, Héros d’Ainay s’est comporté comme un cheval tendre et qui avait besoin de courir. De plus, il n’avait couru qu’une fois, contre des chevaux endurcis. Cette sortie lui a ouvert les poumons et, personnellement, je pense qu’il faut le reprendre. Le fait d’être battu lui a enlevé la pression que tout le monde lui avait mise. Il va dans tous les terrains mais plus ce sera lourd, meilleur il sera. On aborde ce rendez-vous avec une grande confiance. Quant à Baladin de Mesc qui était également engagé dans le Congress, il a un peu moins de qualité qu’Héros d’Ainay mais il est endurci. Il a tout pour lui, étant très facile, très pratique et dur. Il peut surprendre, d’autant qu’on lui a accordé cinq semaines pour qu’il reprenne de la fraîcheur. C’est un bon lot de 3ans mais on y va avec des chevaux de qualité et on n’a pas à rougir ».

De son côté, leur contemporaine Haie d’Honneur (Fame and Glory) n’affrontera que les femelles dans le Haras d’Étreham Prix Bournosienne (Gr2), elle qui reste sur un facile succès : « Elle a fait ça bien en dernier lieu. Elle avait débuté de suite à un haut niveau car on avait compris qu’elle sortait de l’ordinaire. Maintenant, il y a une ou deux autres très bonnes juments au départ ici. Lors de cette journée, j’aurai également Qeenie’s Cash (Authorized) dans le Prix Bernard Sécly. Elle avait besoin de sa rentrée, elle qui est à l’économie le matin. »