Mile Championship (Gr1) : Gran Alegria en 100m et trois foulées

International / 22.11.2020

Mile Championship (Gr1) : Gran Alegria en 100m et trois foulées

Hanshin (JP), dimanche

Gran Alegria (Deep Impact) est le meilleur miler du Japon ! Après avoir remporté le Yasuda Kinen (Gr1) à la fin de la saison printanière au Japon, battant Almond Eye (Lord Kanaloa), elle a survolé le Mile Championship (Gr1) dimanche à Hanshin. Elle est le cinquième cheval à remporter les deux Grs1 sur le mile pour 3ans et plus avec, à chaque fois, une facilité quasiment insolente dans d’excellents lots. Elle s’impose de trois quarts de longueur mais la partenaire de Christophe Lemaire gagne en réalité avec beaucoup plus de facilité que ne l’indique cet écart. Son jockey ne devait pas être très serein à 200m car il n’avait pas encore le passage et, devant lui, il y avait du lourd. Gran Alegria a trouvé l’ouverture à 150m en étant décalé en pleine piste, s’est équilibrée… Puis, en 100m et trois foulées, elle est venue s’imposer. Et elle ne bat pas n’importe qui…

Elle laisse sur place les champion milers japonais. Gran Alegria devance Indy Champ (Stay Gold), champion des milers l’an passé où il avait réalisé le doublé Yasuda Kinen & Mile Championship, et Admire Mars (Daiwa Major), troisième à une encolure et gagnant l’an passé du Hong Kong Mile (Gr1). Le premier 3ans à l’arrivée est Salios (Heart’s Cry), cinquième. Il court mieux que ne l’indique ce classement : avec le 17 dans les stalles, ce qui est loin d’être évident sur les 1.600m d’Hanshin, il s’est retrouvé parmi les derniers quand la course s’est jouée plutôt aux avant-postes, venant en épaisseur dans le tournant et signant les 600 derniers mètres les plus rapides en 33’’10. L’autre 3ans, la femelle Resistancia (Daiwa Major), finit huitième après avoir mené : elle a craqué pour finir, après avoir mené à un bon rythme (temps final de 1’32’’00). Pour elle, les 1.600m sont le bout du monde.

Christophe Lemaire a dit : « Elle est bien sortie et nous avons pu nous placer en bonne position. Elle a pris de la maturité et est plus facile à monter maintenant, à 4ans. Elle était bien détendue et tout s’est bien passé jusqu’au dernier tournant : étant favori, on nous a marqués. Cela arrive mais nous n’avons pas pu nous décaler vers l’extérieur à l’entrée de la ligne droite. J’étais un peu inquiet mais elle a été explosive dans les 150 derniers mètres. » On rêve désormais d’une participation au Hong Kong Mile, face au champion local Golden Sixty (Medaglia d’Oro), mais ce n’est pas évident… Il n’y a plus rien pour les milers au Japon, donc Hongkong est la suite logique pour une dernière course en 2020. Le problème réside dans la quarantaine en vigueur au Japon : quatorze jours une fois de retour au pays. Cela veut dire manquer le dimanche de l’Arima Kinen (Gr1) pour les pilotes, et de grosses difficultés d’organisation pour les entraîneurs et leur personnel.

Pour voir la course :

https://youtu.be/m0MkaaOrfoo

Lemaire, un 7e Gr1 en 2020. Christophe Lemaire n’avait encore jamais remporté le Mile Championship. C’est désormais chose faite : le jockey français a gagné 19 des 24 Grs1 de la Japan Racing Association. Il manque encore à son palmarès le Takamatsunomiya Kinen, le Takarazuka Kinen, les Futurity Stakes (le Lagardère japonais) ainsi que l’Osaka Hai et les Hopeful Stakes… Il faut nuancer sur ces deux derniers : Christophe Lemaire les a en réalité déjà remportés (respectivement en 2015 et 2016) mais, à l’époque, les deux épreuves étaient encore labelisées Gr2, passant Gr1 en 2017. C’est par ailleurs sa septième victoire de Gr1 de l’année, sur dix-huit épreuves de ce niveau déjà courues (38,8 % de réussite à la gagne)…

Une mère achetée 1.850.000 $. Gran Alegria est une fille de Deep Impact et de l’américaine Tapitsfly (Tapit). Elle est le premier produit vivant de sa mère, laquelle a un 2ans par Deep Impact. Tapitsfly a été une championne en piste, remportant deux Grs1 : les Just a Game Stakes et les First Lady Stakes (Grs1). Katsumi Yoshida l’a achetée 1.850.000 $ à Fasig-Tipton, en 2012. Tapitsfly a aussi un 3ans par Deep Impact nommé Blutgang, pas revu depuis ses débuts victorieux en juin 2019. Ce sont ses deux seuls produits : Tapitsfly est morte en mars 2019.