Mister Brant & Monsieur Jathière, une nouvelle association pour Plainchant

Courses / 13.11.2020

Mister Brant & Monsieur Jathière, une nouvelle association pour Plainchant

Plainchant (Gregorian), meilleure pouliche de 2ans en France ex-aequo avec Tiger Tanaka (Clodovil), poursuivra sa carrière pour une nouvelle association de propriétaires. Son entraîneur, Maurizio Guarnieri, et Sauro Fiordelli ont vendu leurs parts (25 % chacun) à Peter Brant, qui sera ainsi associé avec Alain Jathière. Un nouveau partenariat franco-américain avec un entraîneur italien, car la pouliche ne quittera pas son box de La Teste. Maurizio Guarnieri nous a confié : « Je suis très heureux d’accueillir un propriétaire important comme Mister Brant. C’est une vraie opportunité pour moi et pour toute l’équipe. Il a eu la grande gentillesse de me faire confiance. Il est tombé amoureux de Plainchant et a voulu l’acheter, même quand on a décidé de faire l’impasse sur la Breeders’ Cup, qui est toujours un grand objectif pour un propriétaire américain. »

L’Imprudence pour débuter. On sait déjà par quelle course passera Plainchant pour débuter sa saison 2021. Maurizio Guarnieri nous explique : « Il n’y a pas beaucoup d’options. La pouliche fera sa rentrée dans le Prix Imprudence (Gr3, 1.400m). Ce sera un vrai test pour elle. Si elle prouve qu’elle a la capacité de tenir le mile, on pourra aller sur la Poule d’Essai des Pouliches. Sinon, elle a la Commonwealth Cup (Gr1) à Royal Ascot comme très bonne solution de rechange. En accord avec Mister Brant, nous avons fixé ça. Plainchant portera la casaque Jathière en Europe, après on verra. J’espère qu’elle confirmera et restera chez moi, sinon elle partira pour les États-Unis. »

Breeders’ Cup ? Pas de regrets. Maurizio Guarnieri, vendredi, a assisté à la Breeders’ Cup Juvenile Turf Sprint (Gr2) remportée par Golden Pal (Uncle Mo). Certain d’avoir fait le bon choix, il nous confie : « Je reste persuadé qu’elle a la vitesse et le profil pour être compétitive dans une telle course. En même temps, je ne regrette pas d’avoir fait l’impasse. Plainchant a eu une campagne de 2ans assez chargée, avec six courses et trois voyages assez longs. Le métier d’entraîneur est aussi de trouver le petit détail et, franchement, la Breeders’ Cup, avec le long déplacement, risquait de devenir la course de trop pour la pouliche. Je pense qu’elle peut avoir une belle carrière aussi à 3ans, elle n’est pas une pure précoce. »

La confiance d’Alain Jathière. En attendant le printemps, Maurizio Guarnieri est déjà parti en chasse sur le marché des yearlings. Une quinzaine sont déjà sur sa liste et l’entraîneur est très content de son shopping : « Monsieur Jathière m’a fait confiance avec une magnifique pouliche par Jimmy Barnes (Acclamation), achetée 19.000 € à la vente de sélection, et un très beau Pedro the Great (Henrythenavigator), déniché à la vente d’octobre par Nicolas de Watrigant pour 31.000 €. J’ai un joli mélange de pouliches et de poulains, de sujets au pedigree de vitesse et d’autres aux origines de tenue. »

Et la passion pour les anglos. Maurizio Guarnieri n’a pas oublié ses premiers amours, les anglo-arabes. Mercredi, il alignera son Angelo de l’Abbaye (Frisson du Pécos), gagnant de la Poule d’Essai à 37,5 %, dans le Grand National de la catégorie à Toulouse : « Il sera opposé aux chevaux d’âge, c’est un poulain de qualité mais un peu caractériel, car il est encore entier. Après la course, on verra s’il le restera… J’en ai acheté deux autres avec mon ami Luigi Carli, ce sont des 2ans qui feront leurs débuts en 2021. L’un des deux est un magnifique 12,5 %, Smart Chop (Fairplay du Pecos), un produit de l’élevage Chopard issu d’une poulinière pur-sang, Magic Moon (Fly to the Stars). Elle a gagné à cinq reprises en affichant une valeur 42 et a décroché 245.000 € de gains. »