Prix de l’Association des Propriétaires du Sud-Ouest (Maiden) : Norwegian Sir, en toute décontraction

Courses / 02.11.2020

Prix de l’Association des Propriétaires du Sud-Ouest (Maiden) : Norwegian Sir, en toute décontraction

Toulouse, lundi

Cinquième pour sa rentrée il y a six jours à Compiègne, Norwegian Sir (Kendargent) a facilement dominé la situation ce lundi à Toulouse. Toujours vu à l’arrière d’un peloton rondement mené par Vizir Iznogoud (Sommerabend), ce poulain gris qui défend les intérêts de Guy Pariente et Cédric Boutin, également son entraîneur, s’est ostensiblement rapproché par le plus court des chemins dans le dernier tournant, ne donnant ainsi aucune chance à ses rivaux. Constamment vu dans le dos de l’animateur, Cayras Side (Sidestep), qui courait également de façon rapprochée, n’a pu l’inquiéter mais prend malgré tout une facile deuxième place, deux longueurs et demie plus loin. Merak (Invincible Spirit) termine troisième, à plus de six longueurs. Associé pour la troisième fois à ce poulain, Eddy Hardouin n’a pas caché sa satisfaction au micro d’Equidia : « C’est un cheval que j’aime bien. Le dernier coup, il était un peu frais dans un terrain pénible. Il avait donc marqué le pas pour finir. Là, même s’il courait de façon rapprochée, il s’est montré très détendu. La piste était plus rapide qu’à Compiègne et je pense que cela nous a avantagés. Avec ce train, il était bien derrière et a vraiment bien accéléré, tenant bien sa partie jusqu’au bout. »

Un propre frère de Princedargent. Élevé par Guy Pariente, Norwegian Sir est un fils de Kendargent (Kendor), étalon au haras de Colleville, et Norwegian Princess (Fairy King), inédite en courses. Présenté par le haras de Colleville, Norwegian Sir avait été acquis 28.000 € par Cédric Boutin lors de la vente de yearlings Osarus de La Teste. C’est un propre frère de Princedargent, lauréat du Prix Marchand d’Or (L) et deuxième du Prix de Ris-Orangis (Gr3). La mère a également donné Private Jet (Aussie Rules), lauréat du Critérium de Lyon (L) et deuxième du Prix Thomas Bryon (Gr3). Norwegian Sir est également un neveu d’Australie (Sadler’s Wells), lauréate du Prix de Flore (Gr3) 2004. La troisième mère n’est autre que la grande Albertine (Irish River), qui a notamment donné à l’élevage Wildenstein Arcangues (Sagace), gagnant d’une Breeders’ Cup Classic (Gr1).

 

 

 

Kenmare

 

 

Kendor

 

 

 

 

Belle Mécène

 

Kendargent

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Pax Bella

 

 

 

 

Palavera

NORWEGIAN SIR (M3)

 

 

 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Fairy King

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Norwegian Princess

 

 

 

 

 

Spend a Buck

 

 

Asnières

 

 

 

 

Albertine