Prix de la Touche aux Mulets (Inédites) : débuts prometteurs d’Omnia Munda Mundis

Courses / 12.11.2020

Prix de la Touche aux Mulets (Inédites) : débuts prometteurs d’Omnia Munda Mundis

Fontainebleau, jeudi

Dans cette épreuve réservée aux inédites, Omnia Munda Mundis (Australia) a laissé une impression des plus favorables. Bien partie, elle a toujours bénéficié du sillage de Sweet Tigress (Exceed and Excel), qui a animé l’épreuve en compagnie de Danaïde (Rajsaman), sœur d’Elliptique ** (New Approach). L’élève et représentante de San Paolo Agri-Stud s’est décalée à 300m du poteau pour venir dominer assez plaisamment Swiss Tigress (Exceed and Excel), qui effectue également de bons premiers pas en terminant deuxième à trois quarts de longueur. Attentiste en queue de peloton, Sunny Morning (Lope de Vega) a déployé de belles foulées pour s’emparer de la troisième place à une longueur et quart devant Danaïde, qui a cédé pour finir. Entraîneur de la gagnante, Fabrice Chappet s’est exprimé au micro d’Equidia : « Elle s’est imposée en ayant une très bonne leçon. Elle est venue très, très relax. Appliquée, elle a bien accéléré. Nous sommes ravis. Elle travaille correctement et a du papier. Le contrat est rempli aujourd’hui. Elle a mis un petit peu de temps à venir, mais elle devrait avoir un certain avenir. On va la laisser tranquille avant de la revoir au printemps. »

Une sœur de Rocques. Présentée par le haras de Montaigu aux ventes de yearlings d’août Arqana, Omnia Munda Mundis avait été achetée 190.000 € par Paul Nataf. C’est une fille d’Australia (Galileo), étalon de Coolmore, et de Regina Mundi (Montjeu), lauréate de trois courses de 2ans à 5ans en Italie sur 1.600m, 1.800m et 2.200m, mais aussi troisième du Premio Paolo Mezzanotte (L). Les quatre produits de la juments vus en compétition se sont tous imposés. Regina Mundi a notamment donné Rocques (Lawman), gagnante de ses trois premières courses à 2ans, dont le Prix d’Aumale (Gr3, 1.600m), et King Pacha (Acclamation), lauréat de trois courses à 2ans et à 3ans, dont une Classe 1 sur les 1.900m de la P.S.F. deauvillaise, et cinquième du Prix Paul de Moussac (Gr3). La poulinière a une yearling par Pivotal (Polar Falcon), ainsi qu’une foal par Shalaa (Invincible Spirit).

La deuxième mère, Delauncy (Machiavellian), a gagné en fin d’année de 2ans sur le mile d’Évry, et s’est classée deuxième du Prix Charles Laffitte et troisième du Prix de Liancourt (Ls) à 3ans. Outre Regina Mundi, elle a produit Delsarte (Theatrical), vainqueur des Newmarket Stakes (L, 2.000m) à 3ans et deuxième des King Edward VII Stakes (Gr2), et Veenwouden (Desert Prince), troisième à 3ans de la Jockey Club Cup (Gr3, 3.200m).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Australia

 

 

 

 

 

Cape Cross

 

 

Ouija Board

 

 

 

 

Selection Board

OMNIA MUNDA MUNDIS (F2)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Regina Mundi

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Delauncy

 

 

 

 

Casey