Prix des Dahlias (Maiden) : Sisfahan, en poulain d’avenir

Courses / 09.11.2020

Prix des Dahlias (Maiden) : Sisfahan, en poulain d’avenir

Lyon-Parilly, lundi

Auteur d’un drôle de numéro lors de sa première sortie à Lyon-La Soie, où il terminait deuxième à une courte tête, Sisfahan (Isfahan) a confirmé en ouvrant son palmarès dans le Prix des Dahlias (Maiden). Sous la selle d’un Pierre-Charles Boudot fraîchement revenu de Keeneland, le représentant d’Holschbach et de Guy Pariente s’est parfaitement bien accommodé de la piste très souple de Lyon-Parilly. Il s’est tout de suite placé en tête de la course. À l’entrée de la ligne droite, le pensionnaire d’Henk Grewe a déployé de très belles foulées. Il n’a pas eu à forcer pour s’imposer, uniquement sollicité aux bras par son jockey, Pierre-Charles Boudot, qui a déclaré au micro d’Equidia : « Je l’ai trouvé un peu regardant. C’est un poulain encore vert mais il a de la tenue et se comporte très bien dans ce terrain. Il avait le droit de gagner. J’ai eu de très bonnes sensations et je pense qu’il va progresser. C’est très bien pour l’avenir. » Le favori, Saranac (Gleneagles), deuxième pour ses débuts, termine de nouveau à cette place, une longueur derrière le lauréat. L’expérimenté et régulier L’Intello (Intello) ne démérite pas et termine troisième, une demi-longueur plus loin.

La souche de Beaumec de Houelle. Élevé par son copropriétaire, Guy Pariente, Sisfahan a été vendu à l’amiable, pour 16.000 €, à HFTB Racing Agency, lors de la vente d’automne Arqana 2019. C’est le deuxième vainqueur en France de son père, le lauréat du Derby allemand Isfahan (Lord of England), dont les premiers produits ont 2ans. Ce dernier fait la monte au Gestüt Ohlerweiherhof en Allemagne et a déjà donné Isfahani, qui s’est classé deuxième du Premio Guido Berardelli (Gr3), le 8 novembre à Capannelle, en Italie.

La mère de Sisfahan, Kendalee (Kendargent), a pris une deuxième place sur 1.350m en plat avant de devenir lauréate sur les haies d’Enghien et sur le steeple de Clairefontaine. Il est le premier produit de sa mère qui a aussi un foal par Saint des Saints (Cadoudal). En 2020, la poulinière a été saillie par Zarak (Dubawi).

La deuxième mère, Zandalee (Trempolino), fut troisième des Prix Sagan et d'Iéna (Ls). Outre Kendalee, elle a donné Beaumec de Houelle (Martaline), lauréat du Prix Cambacérès (Gr1), du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), Stanley, Robert Lejeune (Ls) ainsi que troisième du Prix Aguado (Gr3) et étalon.

 

 

 

Dashing Blade

 

 

Lord of England

 

 

 

 

Loveria

 

Isfahan

 

 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Independent Miss

 

 

 

 

Indiaca

SISFAHAN (M2)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Kendargent

 

 

 

 

Pax Bella

 

Kendalee

 

 

 

 

 

Trempolino

 

 

Zendalee

 

 

 

 

Areej