Prix du Grand Camp (L) : Good Question, malgré le poids

Courses / 09.11.2020

Prix du Grand Camp (L) : Good Question, malgré le poids

Lyon-Parilly, lundi

Battu seulement par Pontille (Whipper) dans l’édition précédente, Good Question (Manduro) a fait encore mieux cette année en s’imposant nettement dans ce Prix du Grand Camp (L), sous 60 kilos. Parti de la stalle la plus à l’extérieur, le cheval de Georges Duca et de Laurence Samoun a patienté au quatrième rang dans le sillage d’Hakela du Seuil (Poliglote), elle-même placée derrière l’animateur, Boulevard (Galileo). Accélérant en dehors dans le tournant final, Good Question a lutté avec Iskanderhon (Exchange Rate) avant de se détacher dans les cent derniers mètres, s’imposant d’une longueur et demie. Or Gris (Gris de Gris), qui a longtemps suivi le futur lauréat, a complété le podium une courte tête plus loin devant Hakela du Seuil, qui paraissait complètement dominée à 300m du but et s’est bien ressaisie.

Il est de tous les combats. C’est une troisième victoire de Listed pour Good Question, vainqueur également du Prix Hubert Baguenault de Puchesse et du Grand Prix du Département 06 - Défi du Galop 2019 (L). Très régulier, le cheval restait sur une deuxième place à sept longueurs de Mille et Mille (Muhtathir) dans le Grand Prix de Nantes (11e étape du Défi du Galop) (L), le 24 octobre. Anthony Crastus, jockey de Good Question, s’est exprimé au micro d’Equidia : « Ici, c’est un peu son jardin. Il ne déçoit pratiquement jamais. La course a été suffisamment sélective pour qu’il soit relax. Après avoir bien respiré, il a placé une belle accélération. Il s’est envolé aujourd’hui. C’est un vrai guerrier : il fait des performances à la fois en bon terrain et en terrain souple. Tout au long de l’année, il répond présent. C’est un cheval que tout le monde aimerait avoir dans son écurie. Bravo à son entourage et à son entraîneur, Christophe Escuder, qui arrive à maintenir le cheval au top de sa forme. Espérons que ça dure ! »

Iskanderhon se rappelle à notre bon souvenir. Gagnant l’an passé sur le tracé du jour, Iskanderhon avait ensuite conclu surprenant troisième du Qatar Prix Chaudenay (Gr2) en terrain pénible, sans confirmer par la suite. Lundi, après avoir attendu en dernière position, il a commencé à se rapprocher à l’intérieur au bout de la ligne opposée et n’a fait que gagner des rangs, se montrant courageux à la fin pour résister à Or Gris. Son entraîneur, Mauricio Delcher Sanchez, a commenté au micro d’Equidia : « Je suis très satisfait. Il fait très bien Lyon-Parilly et aime ce terrain-là. Son jockey, Franck Blondel, a monté une course très intelligente. »

Une souche maternelle de vitesse. Élevé par Magalen Bryant au haras du Lieu des Champs, Good Question a été racheté 3.000 € lors des ventes de yearlings d’octobre Arqana. C’est un fils du regretté Manduro (Monsun), dont il a hérité la tenue, car la souche maternelle est marquée par la vitesse. Sa mère, Question of Time (Olden Times), a gagné trois courses sur 1.400m et 1.600m et s’est placée au niveau Quinté à Maisons-Laffitte. Good Question est son seul produit vainqueur. Question of Time a une yearling par Myboycharlie (Danetime) et une foal par Manduro. Achetée 13.000 € pleine de Manduro par Paul Nataf, à la vente d’été, la poulinière va repasser en décembre sur le ring d’Arqana, où elle sera présentée par le haras du Lieu des Champs.

La deuxième mère, Icaressa (Anabaa), compte une place sur le mile de Lingfield en quatre sorties. La troisième mère, Dance Quest (Green Dancer), a gagné ses deux premières courses à 2ans sur 1.100m et 1.200m, avant de conclure deuxième du Prix de la Vallée d’Auge (L). On lui doit l’étalon Pursuit of Love (Groom Dancer), gagnant du Prix Maurice de Gheest (Gr2 à l’époque, 1.300m), deuxième de la July Cup et troisième des 2.000 Guinées (Grs1), mais aussi Divine Danse (Kris), lauréate de quatre Groupes sur le sprint dont le Prix du Gros-Chêne (Gr2), deuxième du Prix Morny et troisième des Cheveley Park Stakes (Grs1). Cette dernière est la mère de trois black types, le meilleur étant Valentino (Nureyev), deuxième des St James’s Palace Stakes et troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Grs1, 1.600m).

 

 

 

Königsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Manduro

 

 

 

 

 

Be my Guest

 

 

Mandellicht

 

 

 

 

Mandelauge

GOOD QUESTION (H5)

 

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Olden Times

 

 

 

 

Garah

 

Question of Time

 

 

 

 

 

Anabaa

 

 

Icaressa

 

 

 

 

Dance Quest