Prix du Simplon (Haies) : Marty McFly peut voir loin dans le futur

Courses / 11.11.2020

Prix du Simplon (Haies) : Marty McFly peut voir loin dans le futur

Compiègne, mercredi

Sixième pour ses débuts sur les haies de Moulins, le 12 mai, Marty McFly (Brave Mansonnien) a ouvert plaisamment son palmarès mercredi à Compiègne pour sa deuxième sortie, malgré six mois d’absence. Le poulain appartient à son éleveur, Jérémy Buez, qui a notamment élevé le double gagnant de Groupe Saint Calvados (Saint des Saints), battu d’une encolure seulement en début d’année dans le Ryanair Chase (Gr1).

Après avoir attendu à l’arrière-garde, Marty McFly s’est bien rapproché à l’intérieur lors du premier passage devant les tribunes, et n’a fait que gagner des rangs. Prenant l’avantage au bout de la ligne opposée, il s’est détaché entre les deux derniers obstacles et a soutenu son effort jusqu’au bout, s’imposant dans un bon style par trois longueurs. Son jockey, Romain Julliot, s’est exprimé au micro d’Equidia : « Il m’avait bien plu lors de ses débuts. Le lot était standard, je pense, mais il m’avait fait impression quand même. Je l’avais monté dernier, et il avait fait un bon bout pour finir. Aujourd’hui, j’ai eu un parcours en or. J’ai essayé de le cacher, mais il allait tellement facile ! En face, je me suis dit qu’il allait finir par céder, mais non… Il m’a vraiment impressionné aujourd’hui. L’engagement était favorable, mais il a bien encaissé sa course et ne soufflait pas. Je pense qu’il faudra le suivre, d’autant qu’il est dressé sur le steeple. » La deuxième place est revenue à Georges Jean (Rail Link), quatre longueurs devant The Painter (Hurricane Run).

Issu d’une propre sœur de Singapore Sky. Marty McFly est un fils de Brave Mansonnien (Mansonnien), stationné au haras de Talma, et de Singapore Guest (Sagacity), non placée lors de son unique sortie en plat. Cette dernière avait été achetée 1.000 € à l’amiable à 3ans par Jérémy Buez à la vente d’élevage Arqana, en 2011. Marty McFly est le deuxième produit de la jument et son premier gagnant.

Singapore Guest a un 3ans, Bravestar (Brave Mansonnien), qui a été exporté en Irlande l’année dernière, ainsi qu’une 2ans, Sagaresca (Maresca Sorrento).

La deuxième mère, Desert Threat (Desert Prince), a gagné cinq courses en plat de 2ans à 4ans, sur des distances allant de 1.100m à 1.600m. Elle a aussi conclu cinquième à 2ans du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L). Desert Threat a notamment produit Singapore Sky (Sagacity), gagnant de trois courses en haies et steeple, deuxième du Prix Congress (Gr2) et troisième du Prix Fleuret (Gr3), mais aussi cinquième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1).

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Brave Mansonnien

 

 

 

 

 

Solid Illusion

 

 

Tikisol

 

 

 

 

Tikiti Dancer

MARTY MCFLY (H4)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Sagacity

 

 

 

 

Saganeca

 

Singapore Guest

 

 

 

 

 

Desert Prince

 

 

Desert Threat

 

 

 

 

Veilled Threat