Prix La Combattante (Maiden) : Willy Boy montre un autre visage

Courses / 16.11.2020

Prix La Combattante (Maiden) : Willy Boy montre un autre visage

Lyon-La Soie, lundi

Pour sa deuxième sortie publique, Willy Boy (Willywel) s’est pleinement révélé en ouvrant son palmarès dans le Prix La Combattante (Maiden), sur le sable de Lyon-La Soie. Sur la piste très lourde de Cluny, le 27 septembre, ce représentant de Bertrand Millière, Christian Goutelle, Jean-Pierre Gauvin et de l’écurie Jean-Paul Gauvin, n’avait pu faire mieux que neuvième. Au départ, le poulain a été placé le long de la lice intérieure par Marie Vélon. Il a galopé dans le dos de l’un des l’animateurs, Calpino (Rajsaman), puis s’est décalé de son sillage. Tirenville (Elusive City) s’étant porté aux commandes, le rythme de la course s’est durci, et Willy Boy s’est retrouvé en quatrième position d’un peloton très étiré. Actionné dès l’entrée de la ligne droite, le poulain a trouvé le passage entre Abendprinz (Lord of England) et Tirenville mais n’a finalement été accompagné que par Nice Paula (Pastorius), qui a fait un très bel effort à l’extérieur. Sous la menace de cette dernière, Willy boy a placé un bon changement de vitesse pour passer le poteau en vainqueur. Marie Vélon, son jockey, s’est exprimée au micro d’Equidia : « Le matin, c’est un cheval que j’aime beaucoup. Il est tardif mais il travaille très bien. À Cluny lorsqu’il a débuté, les conditions étaient particulières avec un terrain très lourd et il n’était pas très affûté. Nous avons attendu, et il est monté en puissance. Il nous prouve vraiment ce qu’il montre le matin. Il a été courageux car je pensais être battue à l’entrée de la ligne droite mais il a très bien réagi aux attaques. Il est encore bébé mais je pense qu’il a encore un peu de marge. C’est très plaisant. »

La famille de Saônois. Élevé par son entraîneur et copropriétaire, Jean-Pierre Gauvin, Willy Boy est un fils de l’étalon du haras du Châtaignier Willywell (Jimble) et de Salve (Sin Kiang), une jument qui a évolué en valeur 31 à son meilleur niveau. Après Speedywell (Willy Boy), Willyboy est son deuxième gagnant. Par le même étalon, la poulinière a donné six de ses produits dont le yearling Danywell et la foal Well Creek. Salve est une sœur de Saônoise (Homme de Loi), lauréate de cinq courses. Cette dernière est la mère de l’étalon Saônois (Chichicastenango), vainqueur du Prix La Force (Gr3), du Qatar Prix Niel et du Prix du Jockey Club (Gr1).

 

 

 

Double Bed

 

 

Jimble

 

 

 

 

Jimka

 

Willywell

 

 

 

 

 

Gay Minstrel

 

 

Basilissa

 

 

 

 

Tropical Princess

WILLY BOY (H3)

 

 

 

 

 

 

Fabulous Dancer

 

 

Sin Kiang

 

 

 

 

Simple Simone

 

Salve

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Sa Majesté

 

 

 

 

Scamandre