Prix Pleben (Classe 1) : Mathieu Brasme vise juste avec Nationalista

Courses / 17.11.2020

Prix Pleben (Classe 1) : Mathieu Brasme vise juste avec Nationalista

Saint-Cloud, mardi

Mathieu Brasme ne se trompe pas souvent quand il vient à Paris courir une course à conditions. Un an après la victoire de San Valentina (Tin Horse) dans le Prix Urgence (Classe 2), le fidèle compagnon du champion Dunaden (Nicobar) a gagné une bonne course avec Nationalista (Nathaniel), le Prix Pleben (Classe 1). La représentante de La Flèche Racing, associé avec le haras de Montaigu, Patrice Durhone, Chauvigny Global Equine, l’écurie Brillantissime et Mathieu Brasme, est passée de l’enfer au paradis en 200m. Longtemps dernière, Nationalista s’est retrouvée ligotée contre les troènes avec un animateur, Inaugural (Soldier Hollow), qui allait moins vite qu’elle. Mais à 250m du but, son jockey, Mickaël Barzalona, a trouvé l’ouverture et Nationalista a pris l’avantage, puis elle s’est légèrement détachée, les oreilles pointées, l’emportant nettement. Pouliche sérieuse, lauréate de son maiden puis de sa Classe 2 et enfin de sa Classe 1, Nationalista franchit les paliers un à un. Mathieu Brasme a déclaré : « C’est superbe ! Elle nous étonne un peu. C’est vrai que quand on la voit de prime abord, elle ne dégage pas grand-chose. Elle a dû jouer des coudes, ce qui n’est pas évident pour elle qui n’a pas un grand modèle. Mais c’est une battante, elle a du cœur, mais aussi le moteur. Elle a relevé le test et va maintenant partir en vacances. Nous attaquerons le niveau supérieur en 2021, avec des ambitions je l’espère ! » Inaugural a conservé la deuxième place devant You Rock (Youmzain). Le favori anglais, Info Faith (Intello) était déjà à la poussette dans le tournant final et il n’a pu se montrer dangereux.

Une sœur de Soffia. Élevée par le haras de Montaigu, Nationalista a été cédée 25.000 € à Nicolas Bertran de Balanda lors de la breeze up Osarus, alors qu’elle était présentée par l’écurie La Frênée. C’est une fille de Nathaniel (Galileo), étalon à Newsells Park Stud, et de Rime à Rien (Amadeus Wolf), deuxième dès sa deuxième course, dans le Prix de la Vallée d’Auge (L), avant de s’imposer lors de sa sortie suivante dans un maiden sur les 1.200m de Tarbes, à 2ans. Rime à Rien a conclu l’année par une quatrième place dans le Critérium de Vitesse (L). Nationalista est le deuxième produit gagnant de la jument après la rapide Soffia (Kyllachy), lauréate des Sapphire Stakes (Gr2, 1.000m) et des Ballyogan Stakes (Gr3, 1.200m), mais aussi cinquième des Flying Five Stakes (Gr1). Rime à Rien a une 2ans, Obstinée (Myboycharlie), à l’entraînement chez Frédéric Rossi, une yearling par Dabirsim (Hat Trick), et une foal par Olympic Glory (Choisir).

La deuxième mère, Rainbow Crossing (Cape Cross), a gagné à 3ans le Prix Petite Étoile (L, 1.900m). Outre Rime à Rien, elle a notamment donné Al Jazi (Canford Cliffs), deux fois gagnante des Oak Tree Stakes (Gr3, 1.400m). Rainbow Crossing est une sœur de Rainbow Vale (Moss Vale), à qui l’on doit Prince Lancelot (Sir Prancealot), vainqueur à 2ans du Prix Zeddaan (L, 1.200m) et troisième du Prix de Cabourg (Gr3).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Nathaniel

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Magnificient Style

 

 

 

 

Mia Karina

NATIONALISTA (F3)

 

 

 

 

 

 

Mozart

 

 

Amadeus Wolf

 

 

 

 

Rachelle

 

Rime à Rien

 

 

 

 

 

Cape Cross

 

 

Rainbow Crossing

 

 

 

 

Rainbows for All


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’14’’76

1.000m à 600m : 33’’45

600m à 400m : 12’’73

400m à 200m : 12’’62

200m à l’arrivée : 13’’24

Temps total : 2’26’’80