Sealiway et Go Athletico : Allez France !

International / 05.11.2020

Sealiway et Go Athletico : Allez France !

Keeneland (US), vendredi

Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1)

Un succès dans le Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1) serait la meilleure réponse possible au débat sur le manque de compétitivité des 2ans français. La France n’a jamais gagné cette course, créée en 2007 et qui réussit bien aux chevaux européens. Ces derniers ont remporté huit victoires en treize éditions. Sealiway** (Galiway) a remporté le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) par huit longueurs, avec à la clé un rating canon de 116. C’était en terrain lourd, certes, mais dans les 400 derniers mètres, il a perdu en route le gagnant des Coventry Stakes (Gr2), Nando Parrado (Kodiac). Le pensionnaire de Fréderic Rossi a tiré l’as à la corde : une arme à double tranchant sur le mile avec deux tournants. Il faut s’attendre une sacrée mêlée dans le premier tournant, mais le français est suffisamment costaud et expérimenté pour s’en sortir. Go Athletico (Goken), quant à lui, a déjà devancé Sealiway. C’était dans le Prix La Rochette (Gr3), qu’il avait remporté en bon terrain. Le pensionnaire de Philippe Decouz a montré une sacrée pointe de vitesse ce jour-là, exactement ce qu’il faut aux États-Unis.

Battleground et Cadillac pour l’Irlande. Les européens sont au nombre de sept. Les bookmakers ont choisi comme favori Battleground (War Front), pas revu après son succès dans les Qatar Vintage Stakes (Gr2). L’élève de Coolmore évoluera sur un hippodrome où sa mère, Found (Galileo), avait brillé lorsqu’elle avait battu Golden Horn (Cape Cross) dans le Breeders’ Cup Turf (Gr1). L’autre irlandais, Cadillac (Lope de Vega), n’a pas aimé le terrain lourd dans les Dewhurst Stakes (Gr1). Néanmoins, il faut le juger sur son très facile succès dans les Champion Juvenile Stakes (Gr2), où il s’était facilement joué du futur lauréat du Criterium International (Gr1), Van Gogh (American Pharoah). New Mandate (New Bay) a décroché son ticket avec une solide victoire dans les Royal Lodge Stakes (Gr2). C’est un poulain dur mais il risque d’être pris de vitesse. Son entraîneur, Ralph Beckett, a un deuxième atout : Devilwala (Kodiac), bon quatrième des Dewhurst. The Lir Jet (Prince of Lir) partira de la stalle 14, depuis le parking en quelque sorte…

Mutasaabeq le meilleur américain. Les deux trials de référence pour les américains sont les Bourbon Stakes (Gr2) à Keeneland et les Pilgrim Stakes (Gr2) à Belmont, où le mile se court avec… un tournant et demi. Mutasaabeq (Into Mischief), après ses débuts sur le dirt, a changé de surface et s’est imposé de belle manière dans les Bourbon. Il a fait les grands boulevards dans le dernier tournant et a fini fort en pleine piste. Comme bien des épreuves avec beaucoup de partants, c’est une course relativement dure à déchiffrer. Il a battu Abarta (Into Mischief), malheureux, qui offre à Umberto Rispoli une toute première chance dans une course de la Breeders’ Cup. Le lauréat des Pilgrim Stakes, Fire at Will (Declaration of War) a profité d’un parcours de tête, sans pression, et a pu démarrer au bon moment. Public Sector (Kingman) a terminé bon deuxième et il va progresser. Sa mère, Parle Moi (Montjeu), avait fait carrière en France. Klaravich Stables l’a acheté 170.000 Gns (199.000 €) chez Tattersalls en octobre. Le canadien Gretzky the Great (Nyquist) a dominé les Summer Stakes (Gr1). Talentueux, il aura également son mot à dire.

BREEDERS' CUP JUVENILE TURF

Gr1 - 2ans - Poulains entiers et hongres - 1.600m - 1.000.000 $

# Cheval Entraîneur Jockey
1 Sealiway **  F. Rossi  M. Barzalona 
2 New Mandate  R. Beckett  F. Dettori 
3 Abarta  B. Cox  U. Rispoli 
4 Public Sector  C. Brown  I. Ortiz Jr 
5 Cadillac  Mme J. Harrington S. Foley 
6 Mutasaabeq  T. Pletcher  L. Saez 
7 Fire at Will  M. Maker  R. Santana Jr 
8 Outadore  W. A Ward  J. Ortiz 
9 Battleground  A. O'Brien  R. Moore 
10 Ebeko  P. Miller  F. Prat 
11 Gretzky the Great  M. Casse  T. Gaffalione 
12 Go Athletico  P. Decouz  A. Lemaitre 
13 Devilwala  R. Beckett  R. Ryan 
14 The Lir Jet  M. Bell  O. Murphy 
R15 Barrister Tom  M. Ewing F. Géroux 
R16  Harlan Estate  P. Eurton  J.Hernandez

Keeneland (US), vendredi

Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1)

Les européennes d’Amérique

Les pouliches élevées en Europe sont majoritaires dans le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Les deux favorites seront au départ pour des casaques et l’entraînement américain. Les investissements des américains aux ventes européennes ont beaucoup augmenté ces dernières années. Aunt Pearl (Lope de Vega), élevée par l’écurie des Charmes en association avec Ballylinch Stud, a été dénichée 280.000 Gns (326.500 €) chez Tattersalls en octobre, alors que Campanelle (Kodiac) a été adjugée sur le même ring trois heures avant pour 190.000 Gns (221.500 €). Si toutes deux sont invaincues, elles ont suivi des programmes bien différents. Aunt Pearl n’a pas quitté le Kentucky et, après une promenade de santé lors de ses débuts à Churchill Downs, elle a mérité son titre de favorite en remportant de bout en bout les Jessamine Stakes (Gr2) à Keeneland. Campanelle, à l’inverse, compte trois succès, tous acquis dans des pays différents. Après ses débuts en Floride, elle a gagné les Queen Mary (Gr2) à Royal Ascot et le Darley Prix Morny (Gr1) à Deauville. Du pur Wesley Ward ! Lanfranco Dettori, depuis Keenaland, a déclaré : « Lady Aurelia avait réussi le même doublé, mais c’était une bombe. Campanelle, c’est autre chose. Quand elle a gagné à Deauville, elle m’a donné l’impression qu’elle pourrait tenir le mile. » Deux autres pouliches élevées en Europe et achetées yearlings par des Américains seront de la partie. Peter Brant a payé 260.000 Gns (303.500 €) pour Editor at Large (Lope de Vega), placée de Gr2, alors qu’Invincible Gal (Invincible Spirit), acquise pour 200.000 Gns (233.000 €), a bénéficié du forfait de Tetragonal (Mehmas).

Un quatuor 100 % Europe. Quatre pouliches sont entraînées en Europe. Et elles aussi ont emprunté des chemins différents. Miss Amulet (Sir Prancealot) sera rallongée après sa bonne deuxième place dans les Cheveley Park Stakes (Gr1, 1.200m). Mother Earth (Zoffany) vient de conclure à la troisième place du Fillies’ Mile, comme Oodnadatta (Australia) dans les Stud Stakes (Grs1). Choisir entre ces trois-là est très difficile. D’après les ratings, Miss Amulet et Mother Earth sont sur la même ligne à 111, Oodnadatta vient après, à 106, et la quatrième, Nazuna (Kodiac) est à 103.

Plum Ali, la meilleure chance de Clément. Christophe Clément possède une belle chance de remporter enfin sa première Breeders’ Cup. L’entraîneur français a bien façonné l’invaincue Plum Ali (First Samurai), lauréate des Miss Grillo Stakes (Gr3). La pouliche connaît par cœur son métier, est très maniable, et a tiré un bon numéro de corde. La casaque Wertheimer sera représentée par Alda (Munnings), qui a décroché son ticket en se classant deuxième, à l’issue d’une belle fin de course, dans les Natalma Stakes (Gr1). Madone (Vancouver) arrive invaincue de Californie. Très bonne dans les Surfer Girl Stakes (Gr1), elle possède une sacrée pointe de vitesse. Elle sera associée à Flavien Prat.

BREEDERS' CUP JUVENILE FILLIES TURF

Gr1 - 2ans - Pouliches - 1.600m - 1.000.000 $

# Cheval Entraîneur Jockey
1 Oodnadatta  Mme J. Harrington S. Foley
2 Miss Amulet  K. Condon J. Leparoux
3 Alda  H. G. Motion  J. Velazquez 
4 Plum Ali  C. Clément  J. Rosario 
5 Aunt Pearl  B. H. Cox  F. Géroux 
6 Nazuna  R. Varian  L. Saez 
7 Tetragonal  R. Baltas  M. Franco 
8 Mother Earth  A. O'Brien  R. Moore 
9 Madone  S. Callaghan  F. Prat 
10 Campanelle  W. Ward  F. Dettori 
11 Royal Approval  W. Ward I. Ortiz Jr 
12 Spanish Loveaffair  M. Casse  T. Gaffalione 
13 Union Gables  T. Pletcher  J. L Ortiz 
14 Editor at Large  C. Brown  J. Castellano 
R15 Invincible Gal  H. G. Motion  J. L Ortiz 
R16 Snowfall  A. O'Brien P.-C. Boudot 

Keeneland (US), vendredi

Breeders’ Cup Juvenile (Gr1)

Jackie’s Warrior face au test des deux tournants

Jackie’s Warrior (Maclean’s Music) connaît une seule façon de courir, celle typique des américains. Il prend la tête et conforte son avance. Il est invaincu en quatre sorties et a dominé les Grs1 new-yorkais : les Hopeful Stakes à Saratoga et les Champagne à Belmont Stakes. Si le pensionnaire de Steven Asmussen est le favori logique de la Breeeders’ Cup Juvenile (Gr1), il devra tout de même réussir le test des deux tournants. Le Godolphin Essential Quality (Tapit) a déjà réussi dans ce type de sport, et ce au plus haut niveau, dans le Breeders’ Futurity (Gr1) à Keeneland. Il n’a peut-être pas battu un grand lot, mais il l’a fait. La forme californienne a perdu le gagnant des American Pharoah Stakes (Gr1), Get Her Number (Dialed In), lequel ne sera pas revu avant 2021. En revanche, son dauphin, Rombauer (Twirling Candy), sera présent. Bob Baffert tente un coup de poker avec Classier (Empire Maker), auteur de débuts victorieux il y a treize jours à Santa Anita.

Keeneland (US), vendredi

Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1)

Trois championnes pour une coupe

Elles ne seront que sept, mais quelle course ! Trois pouliches invaincues et gagnantes de Gr1 s’affronteront dans la Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1). Simply Ravashing (Laoban) est la championne du Kentucky. Elle a gagné au canter et par six grandes longueurs les Alcibiades Stakes (Gr1) sur le parcours de Keeneland. Dayoutoftheoffice (Into Mischief), la championne de New York, s’est imposée dans les Frizette Stakes (Gr1) en devançant une autre gagnante de Gr1, elle aussi au départ, Vequist (Nyquist). Elle n’a jamais couru sur un parcours avec deux tournants. Princess Noor (Not This Time), quant à elle, est la championne de Californie. Après un succès par six grandes longueurs dans les Del Mar Debutante (Gr1), la pensionnaire de Bob Baffert a validé haut la main (de huit longueurs) le test des deux tournants dans les Chandelier Stakes (Gr2). Il faut noter que le dirt de Santa Anita est bien différent de ceux de Keeneland et de New York

Keeneland (US), vendredi

Breeders’ Cup Turf Sprint (Gr2)

Trois européens dans le jardin de Wesley Ward

Nous aurions aimé voir la bombe Plainchant (Gregorian) dans le Breeders’ Cup Juvenile Turf Sprint (Gr2), mais la sagesse l’a emporté. Les trois européens à faire le déplacement, le Coolmore Lipizzaner (Uncle Mo) et les anglais Ubettabelieveit (Kodiac) et Mighty Gurkha (Sepoy), affichent des ratings proches de 105, alors que la pensionnaire de Maurizio Guarnieri est à 110. Ils seront obligés de se réinventer dans un sport, le sprint avec un tournant, qui est bien différent de celui qu’ils ont pratiqué jusqu’à maintenant. Le grand favori est l’américain Golden Pal (Uncle Mo) qui avait fait le parcours inverse : il avait couru les Norfolk Stakes (Gr2) sur les 1.000m très durs d’Ascot et il avait perdu aux abords du poteau une course qu’il n’aurait jamais dû perdre. Il a tiré le 14 dans les stalles, pas la meilleure place, mais c’est une bombe. Wesley Ward peut compter sur trois autres candidats : After Five (The Factor), encore maiden mais deuxième favori, et les outsiders Amanzi Yimpilo (No Nay Never) et Into the Sunrise (Into Mischief), raccourci cette fois.

Les autres américains et leurs trials. Les américains ont eu droit à deux vrais trials. Second of July (Jack Milton) a remporté les Futurity Stakes (Gr3, 1.200m) en prenant l’avantage tout à la fin sur After Five. Cette fois, il aura 100m de moins pour revenir sur les autres. Le pensionnaire de Christophe Clément Momos (Distorted Humor) s’est classé troisième après avoir animé les débats. Il sera muni d’œillères. Les Indian Summer Stakes (L), l’autre trial, s’est couru sur le même parcours du jour, les 1.100m de Keeneland. Bodenheimer (Atta Boy Roy) a gagné de bout en bout, en forçant, mais Cowan (Kantharos) est parvenu à refaire quatre ou cinq longueurs dans la courte ligne droite.