Telecaster, un profil mixte de grande qualité au haras du Mesnil

Élevage / 14.11.2020

Telecaster, un profil mixte de grande qualité au haras du Mesnil

Telecaster, un profil mixte de grande qualité au haras du Mesnil

Triple lauréat de Groupe, le très bien né Telecaster va débuter sa carrière d’étalon au haras du Mesnil en 2021. Son profil mixte devrait attirer à la fois les éleveurs de plat et d’obstacle. Il va officier à 4.000 € (PV).

Par Alice Baudrelle

Il existe une longue tradition d’étalonnage au haras du Mesnil. Avec en particulier la réussite de Turgeon (Caro), Doctor Dino (Muhtathir), Kaldounévées (Kaldoun) et Pampabird (Pampapaul). En accueillant Telecaster (New Approach), la famille Devin va à nouveau tenter de mettre à profit son expérience dans le lancement d’étalons mixtes. Ce débutant a gagné au niveau Groupe sur 2.000 et 2.400m, en bon terrain comme dans le lourd. Un atout appréciable pour produire des sauteurs.

Il a mis fin à l’invincibilité de Too Darn Hot... Telecaster a débuté au mois de mars de ses 3ans par une deuxième place à Doncaster. Ce jour-là, il était devancé par le futur lauréat du Classic Trial (Gr3) Bangkok (Australia), qui avait l’avantage d’avoir couru trois fois à 2ans. Telecaster a ouvert son palmarès deux semaines plus tard par neuf longueurs à Windsor, avant de confirmer dans les Dante Stakes (Gr2) devant un certain Too Darn Hot (Dubawi). Telecaster a décroché à cette occasion un Racing Post rating de 117, ce qu’aucun cheval n’avait obtenu dans cette épreuve depuis Golden Horn (Cape Cross).

À cette occasion, Too Darn Hot subissait sa première défaite après quatre victoires en quatre sorties à 2ans, dont les Dewhurst Stakes (Gr1). Too Darn Hot a refait parler de lui au plus haut niveau après cette défaite en s’imposant dans le Prix Jean Prat et les Sussex Stakes (Grs1).

Un des favoris du Derby. Supplémenté dans le Derby d’Epsom (Gr1), dont il était l’un des trois favoris, Telecaster n’a pu se mettre en évidence dans le classique, deux semaines seulement après sa victoire dans la préparatoire. Un mois plus tard, le représentant de Castle Down Racing a pris part sans succès au Coral-Eclipse (Gr1). Hughie Morrison avait expliqué : « Il avait tellement donné dans les Dante qu’il ne s’en est pas remis. Comme il est physiquement assez impressionnant, cela ne s’est pas vu entre les courses. »

Il a confirmé à 4ans. En 2020, Telecaster a prouvé qu’il était revenu à son meilleur niveau. Après une troisième place pour sa rentrée dans les Brigadier Gerard Stakes (Gr3), il a couru deux fois en France, pour deux démonstrations : lauréat de La Coupe (Gr3) par quatre longueurs à ParisLongchamp, il a une nouvelle fois été intouchable dans le Lucien Barrière Grand Prix de Deauville (Gr2), qu’il a remporté de bout en bout par six longueurs et demie. Ce jour-là, il y avait deux autres Groupes à Deauville, le Barrière Prix de Meautry (Gr3, 1.200m) et le Barrière Prix Quincey (Gr3, 1.600m). Malgré la distance des 2.500m du Grand Prix, le cheval a parcouru les 600 derniers mètres les plus rapides des trois Groupes du jour : 36’’08 secondes pour les 600 derniers mètres, et 24’’06 pour les 400 derniers mètres. À l’issue de la course, Telecaster a décroché un Racing Post rating de 115 : aucun cheval n’avait fait mieux depuis Cirrus des Aigles (Even Top) en 2011. Au total, Telecaster a gagné quatre courses en neuf sorties, sur 2.000m et 2.500m, en bon terrain comme en terrain lourd. Le podium du Grand Prix de Deauville a vu passer de nombreux futurs étalons d’obstacle, à l’image de Jukebox Jury (Montjeu), Getaway (Monsun), Martaline (Linamix)… et Doctor Dino, le voisin de box de Telecaster !

Un fils de New Approach. Telecaster est un fils du champion aux 5 Grs1 New Approach (Galileo), héros du Derby d’Epsom (Gr1) en 2008 et père de 101 black types individuels, dont 4 lauréats classiques. Outre-Manche, New Approach a déjà donné 26 gagnants sur les obstacles, lui qui n’a sailli que des juments de plat.

Shirocco, une valeur sûre en plat comme en obstacle. La mère de Telecaster, Shirocco Star, est par le champion allemand Shirocco (Monsun). Ce dernier s’affirme en tant que père de mères à travers Telecaster, mais aussi Montefilia (Darley Flight Stakes & Moet & Chandon Spring Champion Stakes, Grs1), Berkshire Rocco (2e du St Leger, Gr1), Whispering Angel (Preis der Winterkönigin, Gr3), Elisa Again (Premio Verziere Memorial Aldo Cirla, Gr3)... Shirocco a aussi prouvé sa capacité à produire des sauteurs : on lui doit notamment la championne Annie Power (15 victoires dont 5 au niveau Gr1, en 17 sorties), Lac Fontana (Mersey Novices' Hurdle, Gr1), Minella Rocco (2e de la Cheltenham Gold Cup, Gr1), Red Sherlock (Classic Novices' Hurdle, Gr2), Rock the Kasbah (Cheltenham Handicap Chase & Holloway’s Handicap Hurdle, Grs3), Highway One o Two (Dovecote Novices' Hurdle, Gr2), etc.

La grande souche de Reprocolor. Gagnante en fin d’année de 2ans, sur le mile de Newbury, Shirocco Star a surtout conclu deuxième des Oaks d’Epsom, des Irish Oaks (Grs1) et des British Champions Fillies' and Mares' Stakes (Gr2, à l’époque), mais aussi troisième des Pretty Polly Stakes (Grs1), entre autres. Elle a couru une fois en France pour une deuxième place, dans le Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque). Le petit frère de Telecaster par Dubawi (Dubaï Millenium) avait été acheté 1,1 million de Guinées yearling par Godolphin. Ce poulain est Al Suhail, deuxième des Autumn Stakes (Gr2) et troisième des Solario Stakes (Gr3) à 2ans. Pressenti pour le Derby d’Epsom (Gr1), Al Suhail a finalement fait l’impasse sur le classique pour rester sur le mile. C’est sur cette distance qu’il s’est imposé par six longueurs lors de sa dernière sortie, le 9 juillet 2020, dans les Sir Henry Cecil Stakes (L) à Newmarket. Sous la troisième mère de Telecaster, Hyperspectra (Rainbow Quest), on retrouve le nom de France (Desert Prince), gagnant à 3ans des Tetrach Stakes (Gr3) sur 1.400m et deuxième des 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1). C’est la splendide famille de Meon Valley Stud qui remonte à la grande Reprocolor (Jimmy Reppin)… Une souche qui a donné le meilleur étalon d’obstacle anglais Kayf Tara (Sadler’s Wells).