LeTrot annonce un retour aux allocations de 2019… avec un engagement budgétaire trimestriel

Institution / Ventes / 09.12.2020

LeTrot annonce un retour aux allocations de 2019… avec un engagement budgétaire trimestriel

Mercredi 9 décembre, le Conseil d’administration de la Secf a rendu son verdict sur le budget 2021. LeTrot a décidé, dès le 1er janvier 2021, un retour des allocations au niveau de 2019, soit un montant annuel de 250 millions d’euros.

Mais LeTrot a pris en compte les nombreuses incertitudes liées à la crise du Covid-19. La Commission des finances et les administrateurs ont tenté d’y répondre en validant le principe d’un engagement budgétaire trimestriel, inclus dans un cadre annuel. Ainsi, l’engagement des dépenses et des investissements pourra être réalisé par séquence. Cela nécessitera de la part des instances un suivi permanent et détaillé afin de s’adapter si besoin à de nouvelles contraintes économiques. Concrètement, il est assuré que les allocations reviendront au niveau de 2019 pour le premier trimestre 2021, mais si la crise sanitaire et économique se poursuit, LeTrot pourrait revoir le montant des allocations pour le deuxième et/ou troisième trimestre.

En cas d’excédent en 2020. Dans l’hypothèse où l’exercice 2020 se solderait positivement – si le PMU a surperformé par rapport au budget prévu post-Covid –, LeTrot annonce que l’excédent sera affecté sous forme d’une aide exceptionnelle. Une méthode d’attribution est à l’étude et sera partagée le cas échéant avec le Comité.

Notons que l’arbitrage définitif de France Galop sur le budget 2021 sera rendu public suite au Comité prévu le lundi 14 décembre.