Longines Hong Kong Mile (Gr1) : Rien n’est impossible avec PC !

International / 11.12.2020

Longines Hong Kong Mile (Gr1) : Rien n’est impossible avec PC !

Longines Hong Kong Mile (Gr1)

Rien n’est impossible avec PC !

Le score des européens dans le Hong Kong Mile (Gr1) est misérable. Depuis la création de la formule actuelle, un seul cheval entraîné sur le Vieux Continent a gagné sur le mile de Sha Tin. Il s’agissait de Docksider (Diesis), qui était monté avec un cavalier du matin originaire du Honduras. Sa particularité ? Monter avec deux cravaches, une dans la main droite et l’autre dans la gauche ! Il s’était imposé en 1999, lors de la première édition, et il venait de se classer troisième dans la Breeders’ Cup Mile (Gr1) derrière le jumelé des "FR" d’Amérique Silic (Sillery) - Tuzla (Panoramic). Dimanche, Order of Australia (Australia) sera au départ, fort de son titre de lauréat de la Breeders’ Cup Mile, une course dans laquelle il était réserviste. Tout comme Docksider, monté par Olivier Peslier, il sera associé à un pilote français, Pierre-Charles Boudot, qui avait tiré du poulain une performance difficile à imaginer. Order of Australia n’a pas été un gagnant heureux à Keeneland mais un cheval qui s’est révélé sur le mile après une saison sur d’autres distances. Les bookmakers ne prennent pas trop au sérieux le pensionnaire d’Aidan O’Brien qui est à 9/1 mais avec PC tout est possible !

Golden Sixty le meilleur de Hongkong. Le grand favori est Golden Sixty (Medaglia d’Oro), fort probablement le meilleur cheval de Hongkong où il a connu une seule défaite en quatorze sorties. Il a décroché le Hong Kong Derby et les deux autres courses des 4YO Series et il est invaincu en trois sorties cette saison avec une progression de seize livres. Il y a trois semaines, dans le Jockey Club Mile (Gr2), il a battu à plates coutures un cheval solide comme Ka Ying Star (Cityscape) avec les derniers 400m en 21’’89.

Beauty Generation (Road to Rock) a raté l’année dernière le coup de trois dans le Hong Kong Mile et il commence à prendre de l’âge. Il est passé pendant la trêve estivale de l’écurie de John Moore (qui a pris sa retraite) à celle de David Hayes qui a choisi de jouer la carte de la fraîcheur, en faisant l’impasse sur le trial.

Admire Mars, Moore contre Coolmore. Le Japon a gagné cette course six fois et sera représenté par le tenant du titre Admire Mars (Daiwa Major) qui, après son jour de gloire, a couru trois fois. En dernier lieu dans le Mile Championship (Gr1), il s’est classé troisième, à l’issue d’un parcours difficile, à une longueur de la foudroyante Gran Alegria (Deep Impact). Ryan Moore sera associé au japonais, et c’est drôle : le pilote de Coolmore qui monte contre Coolmore. C’est le grand danger pour Golden Sixty, car les autres locaux sont un peu moins bons, sauf inventions de Joao Moreira en selle sur Waikuku (Harbour Watch), alors que l’irlandais Romanised (Holy Roman Emperor) a connu une saison en demi-teinte.

8 h 50 • LONGINES HONG KONG MILE

Gr1 - 3ans et plus - 1.600m – 25.000.000 HK$

# (corde) Partant Jockey Entraîneur

1 (3) Beauty Generation Z. Purton D. Hayes

2 (7) Golden Sixty C.Y. Ho K. Lui

3 (10) Admire Mars R. Moore Y. Tomomichi

4 (9) Ka Ying Star C. Schofield A.S. Cruz

5 (6) Southern Legend K. Teetan C. Fownes

6 (5) Waikuku J. Moreira J. Size

7 (4) Romanised W. Lee K. Condon

8 (8) Simply Brillant K. Leung F. Lor

9 (2) Mighty Giant A. Badel P. Yiu

10 (1) Order of Australia P.-C. Boudot A. O’Brien