Prix François de Juge Montespieu (Cross-Country) : Feeling Fast montre son vrai visage

Courses / 20.12.2020

Prix François de Juge Montespieu (Cross-Country) : Feeling Fast montre son vrai visage

Pau, dimanche

Feeling Fast (Martaline) a signé une première victoire en cross dans ce Prix François de Juge Montespieu, pour sa quatrième tentative dans la discipline. Parti à l’arrière-garde, le représentant et pensionnaire d’Isabelle Pacault s’est bien rapproché lors du premier passage de la diagonale, se retrouvant derrière les animateurs. Il a eu du mal à tourner pour aborder une deuxième fois la diagonale, sans perdre beaucoup de terrain pour autant. Prenant la tête à l’abord du petit passage de route, Feeling Fast a produit son effort final le long de la corde. Attaqué à son extérieur par Fort Jolie (Cokoriko), le beau gris n’a pas faibli et s’est imposé de deux longueurs et demie. Isabelle Pacault nous a dit : « C’est un cheval qui nous fait parler depuis longtemps, mais il avait besoin de prendre du moral. C’est un bon sauteur. Je lui ai remis les œillères australiennes, car il ne m’avait pas plu en dernier lieu. Le matin, c’est un seigneur, et l’après-midi, il n’est pas toujours vaillant. Aujourd’hui, ça s’est bien goupillé. » Fort Jolie a réalisé une excellente performance, elle qui débutait en cross. La troisième place est revenue cinq longueurs et demie plus loin à Flashkille (Network). L’épreuve a été marquée par de nombreux incidents, dont plusieurs concernant des chevaux très en vue : la favorite, Martamis (Martaline), a éjecté son jockey au premier passage de la nouvelle banquette, Forisk (No Risk at All) l’a imitée au petit passage de route, tandis que Fortuna Bella (Soldier of Fortune) en a fait de même au deuxième passage de la nouvelle banquette.

Une famille bien connue à Pau. Élevé par Isabelle et Anne-Sophie Pacault et Magali Girot-Pacault, Feeling Fast est un fils de Queenjo (Grand Trésor), lauréate de quatre courses en plat, haies et steeple, dont le Prix Radio Paris (Steeple-chase) à Enghien et le Prix de Sauveterre-en-Béarn (Steeple-chase) à Pau, et placée de gros handicap à Auteuil. Il est le frère de trois autres gagnants à Pau : Commetoi (Al Namix), Djaka (Network) et Gémirande (Al Namix). Queenjo a une 2ans, Imbabazane (Hunter’s Light), à l’entraînement chez Isabelle Pacault, une yearling par Masked Marvel, et un foal par Kapgarde. Elle a été saillie cette année par Magneticjim (Galileo).

La deuxième mère, Huranie d’Avril (Dom Pasquini), s’est imposée en plat sur les 2.800m d’Argentan et s’est placée à plusieurs reprises à Pau et à Auteuil. C’est la famille de Bigmartre (Montmartre), vainqueur de Gr2 sur les fences anglais, et de Votre Plaisir (Goldneyev), deuxième du Grand Cross de Pau (L).

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

FEELING FAST (H5)

 

 

 

 

 

 

Grandchant

 

 

Grand Trésor

 

 

 

 

Clef du Trésor

 

Queenjo

 

 

 

 

 

Dom Pasquini

 

 

Huranie d’Avril

 

 

 

 

La Senia