Prix Luthier (L) : Kenway, en pensant au Golfe

Courses / 12.12.2020

Prix Luthier (L) : Kenway, en pensant au Golfe

Deauville, samedi

Il s’agissait de sa dixième course de la saison. Pourtant, Kenway (Galiway) a couru de première, s’offrant le luxe de refaire le peloton dès qu’il a eu l’ouverture. Déjà victorieux à ce niveau l’an dernier, le représentant du haras de la Gousserie restait sur une deuxième place dans le Grand de Prix de Marseille (L), lui qui, plus tôt dans la saison, avait notamment fini deuxième du Paul de Moussac et troisième du Daphnis (Grs3). En remportant ce Prix Luthier (L), Kenway renforce encore l’avance de Guy Pariente au palmarès des éleveurs français en 2020.

Quelle fin de course ! L’épreuve fut emmenée par The Perfect Crown (Hallowed Crown), accompagné d’Harrison Point (Speightstown) et du favori, Khuzaam (Kitten’s Joy), lequel restait sur deux deuxièmes places au niveau Listed à Kempton. Longtemps dernier durant le parcours, le représentant du haras de la Gousserie est parvenu à se frayer un chemin pour plonger à la corde à 200m du poteau. L’anglais Khuzaam semblait avoir fait la différence. Mais, à la lutte, Kenway est parvenu à placer un ultime coup de reins pour le devancer d’une encolure. À la troisième place, on retrouve Simply Striking (Kheleyf), une longueur et quart plus loin.

Encore meilleur sur 2.000m. Kenway effectuait samedi sa deuxième sortie sur le sable. La première s’était soldée par une victoire sur le même hippodrome, dans le Prix du Pont d’Ouilly (Classe 1). S’il a une vraie aptitude à la P.S.F., il semble également qu’il pourrait réaliser de belles choses sur plus long. C’est ce que pense son jockey, Cristian Demuro. Il a déclaré au micro d’Equidia : « La distance était un peu courte pour lui. C’est un cheval qui aime bien quand il y a du rythme. Aujourd’hui il y en avait un peu. J’ai pu l’équilibrer dans la ligne droite quand cela s’est ouvert. Il a vraiment une belle pointe de vitesse. On se fait vraiment plaisir lorsqu’on est avec un cheval comme lui. »

Prochaine étape : Doha ? Cette année, Fréderic Rossi avait emmené deux de ses pensionnaires à Doha pour le festival de l’Amir Sword. Bien lui en avait pris car il avait notamment remporté l’Irish Thoroughbred Marketing Cup (Gr2 local, 1.600m) avec Stunning Spirit (Invincible Spirit). Une expérience qu’il envisage de retenter avec Kenway, comme il nous l’a confié : « Nous avons plusieurs options. Nous pourrions aller à Doha puis à Dubaï dans la foulée. Mais Cagnes est une possibilité, avec la Riviera (L). Pour le moment, la balance penche plutôt pour Doha. C’est un hippodrome que j’aime bien et qui nous a déjà réussi. Il le fait encore bien aujourd’hui. Je le dis depuis longtemps, mais quel cheval ! Il fait toutes ses courses, mais parfois il est malheureux. C’est un vrai guerrier. »

Un fils de la bonne Kendam. Kenway apporte une pierre supplémentaire à la belle réussite de son éleveur, Guy Pariente. Déjà tête de liste – avec une marge confortable – ce succès renforce le leadership de Colleville au palmarès des éleveurs français en 2020. Présenté par le haras de Colleville chez Arqana, Kenway avait été cédé 56.000 € au haras de la Gousserie. C’est un fils de Galiway (Galileo), étalon au haras de Colleville, qui est tête de liste des sires de deuxième production. Sa mère, Kendam (Kendargent), est gagnante de deux courses à 2ans, dont le Prix Éclipse (Gr3, 1.200m). Kendam s’est aussi classée deuxième des Chartwell Fillies’ Stakes et du Prix d’Arenberg (Grs3) et troisième du Prix de la Forêt (Gr1), entre autres. Kenway est donc issu du même croisement que Sealiway ** (Galiway x Kendargent), lauréat par huit longueurs du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1)… sous la même casaque et le même entraînement ! Kenway est le deuxième produit de sa mère après Styldam (Style Vendôme), qui n’a pas couru. La propre sœur de Kenway est née en 2020.

La deuxième mère, Damdam Freeze (Indian Rocket), s’est placée à plusieurs reprises à 2ans sur 1.000m et 1.800m. Outre Kendam, elle a notamment produit Kenfreeze (Kendargent), vainqueur à 2ans du Prix Roland de Chambure (L, 1.400m) et deuxième du Prix du Pont-Neuf (L). Damdam Freeze est une sœur de Grand Reporter (Nombre Premier), lauréat à 2ans du Critérium du Béquet (L, 1.200m), et de Damdam (Verglas), deuxième à 2ans du Prix Zeddaan (L, 1.200m). La troisième mère, Freeze Frame (In the Wings), a remporté deux courses à 2ans sur 1.600m.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Galiway

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Danzigaway

 

 

 

 

Blushing Away

KENWAY  (M3)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Kendargent

 

 

 

 

Pax Bella

 

Kendam

 

 

 

 

 

Indian Rocket

 

 

Damdam Freeze

 

 

 

 

Freeze Frame

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 28”29

1.000m à 600m : 23”81

600m à 400m : 11”65

400m à 200m : 11”85

Temps total : 1’27”01