VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA : un lundi pas comme les autres

Institution / Ventes / 07.12.2020

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA : un lundi pas comme les autres

Le jour 3 de la vente Arqana s’est conclu assez tôt, vers 16 h 30. Cela est dû à des journées bien plus faibles en nombre de lots proposés, comme c’était le cas de dimanche. Si le jour 1 de la vente d’élevage était similaire à 2019 en termes de nombre de lots présentés, Arqana avait redimensionné les autres journées, en raison des mesures de couvre-feu que le gouvernement avait mises en place au moment de la sortie du catalogue. Moins de lots présentés, donc forcément un chiffre d’affaires incomparable…

Les autres indicateurs sont aussi à prendre avec des pincettes : certains lots qui auraient dû traditionnellement passer le dimanche ont été déplacés au lundi. Et des lots qui, dans une année normale, seraient passés lundi sont présentés mardi, en remplacement de la traditionnelle journée consacrée à l’obstacle qui, elle, avait été décalée à la vente de novembre ! Un casse-tête. Les chiffres de lundi sont bons, avec un prix moyen en hausse de 16,71 % pour se fixer à 11.478 €, tandis que le médian bondit de 53 % à 10.000 €. Mais avec le mix des journées, il est impossible de tirer des conclusions et analyses. Il faudra attendre mardi soir pour se faire une idée plus précise des résultats de la vente d’élevage… en ajoutant la partie obstacle qui s’est tenue au mois de novembre !

LES FAITS MARQUANTS

LES JUMENTS

Matthew Houldsworth obtient une Shamardal d’une belle famille Shadwell

#544    NAFITHAA (F3)      Shamardal & Lanansaak, par Zamindar  51.000 €

            Pleine d’Intello

            Acheteur : Howson & Houldsworth Bloodstock

            Vendeur : Haras du Mont-dit-Mont

            Éleveur : Shadwell Estate Co. Ltd

Il aura fallu batailler à coup de 1.000 et 1.000, mais Matthew Houldsworth l’a emporté à 51.000 € pour le lot 544, la 4ans inédite Nafithaa (Shamardal), présentée pleine d’Intello. La jument avait été achetée 45.000 Gns par le haras du Mont-dit-Mont en juillet 2019 à Tattersalls. Matthew Houdlsworth a expliqué : « Je l’ai achetée pour un client et, dans l’immédiat, elle pourrait rester en France. Il est difficile de trouver des juments par Shamardal et elle vient d’une bonne famille. Sa propre sœur de 2ans a réalisé des débuts très plaisants pour Roger Varian et le 3ans a gagné deux de ses trois courses. C’est donc une jeune famille active. »

La mère, Lanansaak (Zamindar), a gagné deux courses, sur 1.400m et 1.600m, et a pris la troisième place des Rosemary Stakes (L). Il faut remonter à la quatrième mère, Desirable (Lord Gayle), pour trouver du black type majuscule. Desirable a gagné les Cheveley Park Stakes et pris la deuxième place des Moyglare Stud Stakes (Grs1), des Lowther Stakes (Gr2) et des Nassau Stakes (Gr2, à l’époque), et s’est classée troisième des 1.000 Guinées (Gr1). On lui doit la classique Shadayid (Shadeed), lauréate des 1.000 Guinées, du Marcel Boussac et placée des Coronation Stakes et des Sussex Stakes (Grs1). Plus récemment, la souche a été à l’honneur avec Nisreen (Raven’s Pass), lauréate en 2019 du Prix Petite Étoile (L).

Une fille de Mehthaaf pour un client de Marc-Antoine Berghgracht

#561    THAAHIRA (F13)   Dynaformer & Mehthaaf, par Nureyev    46.000 €

            Pleine d’Iffraaj

            Acheteur : MAB Agency

            Vendeur : Arcadia Élevage

            Éleveur : Shadwell Farm

Marc-Antoine Berghgracht l’a emporté à 46.000 € pour le lot 561, Thaahira (Dynaformer), présentée par Arcadia Élevage. La jument avait été achetée 20.000 Gns à Tattersalls par Tina Rau lors de la dernière vente de juillet. Comme le lot 544, vendu 51.000 €, il s’agit d’une famille Shadwell. Entraînée par Michael Jarvis, Thaahira a gagné son maiden au mois de mai de ses 3ans à Chester. Sur ces cinq produits en âge de courir, trois sont gagnants. Thaahira est une fille de Mehthaaf (Nureyev), gagnante des 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1). La jument est la mère de Najah (Nashwan), gagnante du Premio Lydia Tesio (Gr2), et est l’aïeule de Matterhorn (Tapit), lauréat d’un Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1), et de Bangkok (Australia), qui avait montré du potentiel pour les classiques en 2019, remportant le Classic Trial (Gr3) avant d’échouer dans le Derby d’Epsom (Gr1). Il a ensuite pris la deuxième des King Edward II Stakes (Gr2) de Japan (Galileo). La troisième mère est Elle Seule (Exclusive Native), d’où Elnadim (Danzig) et toute la belle souche d’Occupandiste et Only Green.

Marc-Antoine Berghgracht a commenté : « Elle est superbement née et n'a quasiment donné que des gagnants. Elle est pleine d'un étalon confirmé, avec un bon service. Nous espérons bien vendre le produit d'Iffraaj et elle devrait aller à Cracksman. »

Une fille de Rosanara pour Laurent Benoit

#597    ROSVANA (F7)       Dansili & Rosanara, par Sinndar   36.000 €

            Pleine de Dariyan

            Acheteur : Broadhurst Agency

            Vendeur : Aga Khan Studs

            Éleveur : Aga Khan Studs

Les Aga Khan Studs présentaient trois filles de Rosanara (Sinndar) à cette vente d’élevage. Rosala (Golden Horn) a été rachetée 50.000 €. Roseya (Invincible Spirit) est partie au Japon pour 87.000 €. Et Laurent Benoit a signé le bon à 36.000 € pour Rosvana (Dansili).

Cette dernière a bien débuté dans le Prix de la Cascade (troisième), avant de connaître quelques petits ennuis. La pouliche avait notamment couru le Prix Saint-Alary (Gr1). Elle a finalement gagné deux courses en 39,5 à l’âge de 4ans. Rosvana est pleine de Dariyan (Shamardal) et le produit à naître représente donc un croisement qui a fait ses preuves, celui de Shamardal (Giant’s Causeway) sur Danehill (Danzig). C’est celui de Belardo (Lope de Vega) et de Capla Temptress (Lope de Vega).

Rosvana est donc une fille de Rosanara (Sinndar), lauréate du Prix Marcel Boussac, mais aussi deuxième du Prix de Diane et troisième du Critérium International (Grs1). Deux des cinq partants de la jument sont gagnants, mais aucun n'a encore décroché du caractère gras.

La deuxième mère, Rosawa (Linamix), est lauréate des Prix de la Calonne et de Liancourt (Ls). On lui doit trois black types, dont Rosanabad (Selkirk), deuxième du Prix de Fontainebleau (Gr3), ainsi que la mère d'Homeryan (Sea the Stars), deuxième du Prix Thomas Bryon (Gr3). Rosawa était la propre sœur de Rajsaman (Linamix), lequel avait battu Siyouni (Pivotal) et Lope de Vega (Shamardal) dans le Prix de Fontainebleau (Gr3).

Autumn Snow pour Narvick

#509    AUTUMN SNOW (F5)       Invincible Spirit & Epic Similie, par Lomitas       30.000 €

            Pleine de Le Brivido

            Acheteur : Narvick International

            Vendeur : Coulonces

            Éleveur : Godolphin

Le bon a été signé à 30.000 € par Narvick International pour le lot 509, Autumn Snow (Le Brivido), présentée pleine de Le Brivido. Ce sera son troisième produit, la jument ayant une yearling par Highland Reel et un foal par Sioux Nation. Entraînée par Saeed Bin Suroor, Autumn Snow n’a couru qu’une seule fois, au mois de novembre de ses 2ans, sans succès. En février 2018, elle avait été achetée 1.500 Gns à Tattersalls par Rebacca Matthews. La mère, Epic Similie (Lomitas), était entraînée par Henri-Alex Pantall et avait conclu troisième du Derby de l’Ouest et du Prix Panacée (Ls). Au haras, elle a donné un black type, Figure of Speech (Invincible Spirit), deuxième des July Stakes (Gr2). Epic Similie est une sœur d’Ultra ** (Manduro), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1).

Elbegei part en Irlande

#505    ELBEGEI (F3)         Dark Angel & Elik, par Dalakhani            25.000 €

            Pleine de Recorder

            Acheteur : BBA Ireland

            Vendeur : Coulonces

            Éleveur : Hesmonds Stud Ltd

Les hommes de BBA Ireland l’ont emporté à 25.000 € pour Elbegei (Dark Angel), une 3ans inédite. La pouliche va partir chez un de leurs clients, dans le comté de Wicklow, et le choix de l’étalon n’est pas arrêté. Elbegei est une fille – et le premier produit – de la bonne Elik (Dalakhani), gagnante des Height of Fashion Stakes (L), deuxième des Lillie Langtry Stakes (Gr3) et troisième des Ribblesdale Stakes (Gr2). Sa 2ans par Gleneagles est à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard. La deuxième mère, Elopa (Tiger Hill), était entraînée par Andreas Schutz et a remporté le Prix Corrida (Gr2) et le Prix Allez France (Gr3). Au haras, elle a donné Mugatoo (Henrythenavigator), gagnant de la Newcastle Gold Cup (Gr3) et placé des Metropolitan Stakes (Gr1). Sous la troisième mère, on retrouve le nom d’Epalo (Lando).

LES FOALS

Morten Buskop en terrain connu

#566    M        Al Wukair & Money Time, par Arch        40.000 € (amiable)

            Acheteur : Morten Buskop Bloodstock

            Vendeur : Haras de Doumy

            Éleveurs : Écurie Biraben & Antoine Gilibert

Morten Buskop n’a pas pu obtenir le lot 566 autour du ring, le poulain étant racheté 34.000 €. Mais le courtier danois tenait à obtenir ce fils d’Al Wukair et il y est parvenu, à l’amiable. Il a expliqué : « J’avais déjà acheté le produit par Zarak de la jument l’an passé, qui est devenu un superbe yearling. Depuis, je l’ai vendu à un gros propriétaire scandinave ! Donc je tenais à avoir le foal par Al Wukair… Messieurs Honoré et Biraben semblaient vraiment déterminés autour du ring et le poulain a été racheté. Je suis allé les voir pour savoir ce que nous pouvions faire ! Donc nous avons créé un partenariat autour du poulain : j’en prends 45 %, Hubert Honoré aussi et monsieur Biraben en gardent 10 %. Le foal va partir chez Hubert Honoré et devrait repasser sur le ring l’an prochain. Je pense que c’est une bonne famille. Le 2ans par Olympic Glory, nommé Ilza’Eem, est à l’entraînement chez Simon et Ed Crisford après avoir été acheté 260.000 £ à la breeze up Arqana, qui s’est tenue en Angleterre cette année. Il avait débuté par une bonne deuxième place et ce jour-là, il était monté par William Buick qui a expliqué qu’il pensait que le poulain serait encore mieux pour sa sortie suivante. William n’a pas pu le monter car il était en selle sur un Godolphin, Royal Fleet (Dubawi), et il a battu Ilza’Eem. Cependant, il n’y a qu’une demi-longueur entre les deux, et le troisième pointe à sept longueurs ! Ilza’Eem avait été engagé dans le Prix Jean-Luc Lagardère et les Dewhurst Stakes (Grs1). Nous espérons donc de bons updates pour l’an prochain en vue du passage en vente de ce produit d’Al Wukair ! Je pense que c’est une bonne famille, solide. Et c’est un joli poulain, plus correct encore que ne l’était son frère par Zarak qui est devenu un splendide yearling. »

La deuxième mère, Green Girl (Lord of Men), a donné Smart Whip (Dylan Thomas), cheval de fer bien connu du Défi du Galop (L). Il s’agit de la souche de Green Swallow (Green Tune), lauréate du Prix du Calvados et troisième du Prix Vanteaux (Grs3), et mère de Yellow and Green (Monsun), lauréate du Prix de Malleret (Gr2) et deuxième du Prix de Royaumont (Gr3).

Sioux Nation séduit

#640    M        Sioux Nation & Volute, par Rock of Gibraltar    31.000 €

            Acheteur : Oceanic Bloodstock Inc.

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Volute Partnership

Michel Zerolo a eu le dernier mot à 31.000 € pour le lot 640, un mâle issu de la première production de Sioux Nation (Scat Daddy). C’est le premier produit de Volute (Rock of Gibraltar), gagnante de deux courses à l’été de ses 3ans, sur 1.700 et 1.800m. Volute est une fille de Plain Vanilla (Kendor), mère de Vespera (Teofilo), troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3). La troisième mère est Persian Belle (Machiavellian), la mère de Volta (Siyouni), lauréate du Prix de Sandringham (Gr2) et deuxième du Prix Rothschild (Gr1), et de Calvados Blues (Lando), lauréat des Prix des Chênes et de Guiche (Grs3). Persian Belle est aussi la deuxième mère de No Needs Never, un fils de No Nay Never qui est lui-même par Scat Daddy, comme Sioux Nation. No Needs Never a remporté, à 2ans, les Star Appeal Stakes (L) avant de conclure deuxième des Gladness Stakes (Gr3). Michel Zerolo a dit : « J'ai acheté la mère hier [pour 65.000 €, ndlr], il fallait bien que j'achète le petit garçon ! C'est un premier produit et un beau poulain, issu d'une belle famille. Il a été acheté pour un groupe d'amis et repassera en vente ici l'an prochain. »

Une Lawman vers les ventes outre-Manche

#544    F         Lawman & Lune Orientale, par Dalakhani         25.000 €

            Acheteur : AGB Agency/Moanmore Stable

            Vendeur : Haras du Hoguenet

            Éleveur : Hubert Mazeaud

Antoine Gronfier l’a emporté à 25.000 € pour le lot 544, une pouliche par Lawman et Lune Orientale (Dalakhani). La foal repassera en vente l’an prochain, en Angleterre ou en Irlande. Lune Orientale est issue d’une famille du Mézeray. Elle a été achetée 75.000 € à la vente d’élevage 2018, pleine de Churchill, et ce produit a été vendu foal l’an dernier pour 35.000 €. Lune Orientale a gagné deux courses à l’été de ses 3ans en province, sur 2.300m. Elle est bien née puisque fille de Lune d’Or (Green Tune), gagnante du Premio Lydia Tesio (Gr1, à l’époque), ainsi que des Prix de Pomone et de Malleret (Grs2), et troisième des Yorkshire Oaks (Gr1). Lune Orientale est le dernier produit français de Lune d’Or, achetée 750.000 € par Katsumi Yoshida à la vente d’élevage Arqana 2010. Au Japon, on lui doit Fièrement (Deep Impact), double lauréat du Tenno Sho Printemps (Grs1) et qui devrait être en vue à la fin décembre dans l’important Arima Kinen (Gr1). Lune d’Or est aussi la deuxième mère du rapide Inns of Court ** (Invincible Spirit). Il s’agit de la souche de Luth Enchantée (Be my Guest). 

Un Dream Ahead pour les ventes irlandaises

#522    M        Dream Ahead & Golconde, par Modigliani          24.000 €

            Acheteur : Anthony Stroud

            Vendeur : Haras de Grandcamp

            Éleveurs : Jean-Charles Thibaut & Haras de Grandcamp

Le bon a été signé à 24.000 € par Anthony Stroud pour ce poulain de Dream Ahead et de Golconde (Modigliani). Il repassera en vente en Irlande l’an prochain. Le poulain est le deuxième produit de sa mère, Golconde (Modigliani), gagnante d’une course sur les 1.100m du Croisé-Laroche. Son premier produit, Oil on Canvas (Anodin), a gagné un réclamer à Pompadour en août 2018, à 2ans. Golconde est une propre sœur de Magritte, championne à 2ans en Italie et gagnante du Premio Primi Passi (Gr3).

Le seul Havana Gold de la vente tape dans l’œil de Gregory Vayre et d'Antoine Bellanger

#534         (M) Havana Gold & Kazeera, par Dubawi      23.000 €

                 Acheteurs : Agv Karwin Stud/Arcadia

                 Vendeur : Haras d’Étreham

                 Éleveur : Écurie d'Authuit

Un seul foal par Havana Gold (Teofilo) était inscrit au catalogue de cette vente d’élevage. Et il devrait repasser sur ce ring l’année prochaine. Gregory Vayre et Antoine Bellanger l’ont acheté pour 23.000 € avant de nous confier : « Il n’y aura certainement pas beaucoup de produits de cet étalon l’année prochaine aux ventes à Deauville. Il a une belle page de catalogue, c’est un premier produit. Très bien fait, c’est un bon marcheur. »

Ce foal représente un croisement solide : avec les filles de Dubawi (Dubai Millennium), Teofilo (Galileo) a donné trois lauréats black types sur 17 naissances, c’est-à-dire 18 %, contre 7 % dans la totalité de sa production. 

Kazeera (Dubawi), la mère, a été achetée 110.000 Gns en décembre 2019 chez Tattersalls et revendue 120.000 € ce samedi à Deauville. Elle n’est autre que la propre sœur de l’exceptionnel Al Kazeem (Dubawi), lauréat de huit Groupes dont la Tattersalls Gold Cup (Gr1) à deux reprises, mais aussi des Coral Eclipse Stakes et des Prince of Wales's Stakes (Grs1).