France Galop fait le point sur l’épidémie de rhinopneumonie

Institution / Ventes / 28.01.2021

France Galop fait le point sur l’épidémie de rhinopneumonie

La société-mère a publié un communiqué jeudi matin au sujet de l’épidémie de rhinopneumonie.

Concernant le meeting de Pau. Les tests de dépistage PCR de la rhinopneumonie EHV4 réalisés en vue de participer aux courses du meeting de Pau sont passés d’un taux de positivité de 28 % sur la population de chevaux testés début janvier à 10,1 % ce mercredi.

La vigilance reste donc encore de mise pour les prochains jours : un test PCR EHV4 négatif et datant de moins de 8 jours (à compter de la date du prélèvement) sera exigé pour tous les partants en provenance du Sud-Ouest et pour tous les chevaux stationnés à Pau déclarés partants, tant à Pau que sur les autres hippodromes (toujours uniquement avec les laboratoires Labeo & Vetodiag).

Les résultats sont à envoyer à : controles@france-galop.com et j.brouqueyre@hippodrome-pau.com

Concernant le meeting de Cagnes-sur-Mer. Les tests de dépistage PCR de la rhinopneumonie réalisés depuis le début du meeting ont mis en évidence un taux de positivité de 11 %, taux qui, grâce à la vigilance collective, est actuellement descendu à 4,66 %. De ce fait, le dispositif de surveillance mis en place au cours des dernières semaines pourra être levé sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer à partir de la réunion du 1er février 2021 (à l’exception des partants en provenance de Pau qui devront toujours fournir un test PCR EHV4 négatif datant de moins de 8 jours).

France Galop remercie vivement les professionnels pour leur coopération/collaboration et de leur compréhension qui ont permis d’éviter une trop grande propagation du virus EHV4, de préserver le bien-être et la santé des chevaux à l’entraînement et de garantir la régularité des courses au galop.