À Meydan jeudi

International / 24.02.2021

À Meydan jeudi

Meydan (AE), jeudi

Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1 PA)

Une répétition de la Kahayla Classic

Disputée sur le parcours de la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), cette troisième manche de l’Al Maktoum Challenge (Gr1 PA) permettra à certains concurrents du jour de marquer des points pour la grande épreuve réservée aux pur-sang arabes, lors de la soirée de la Dubai World Cup. L’entraîneur français Jean-Claude Pecout présente deux chevaux dont un certain Brraq (Mahabb), deuxième de l'Al Maktoum Challenge Round 2 (Gr1 PA) sur un peu plus court, fin janvier, et qui devançait Aoun (Mahabb), septième ce jour-là et qu’il vaut mieux juger sur sa course de rentrée et ses débuts aux Émirats où il prenait une bonne troisième place sur cette piste. Autre candidat en quête de rachat, Bandar (Munjiz) peut se réhabiliter ici. D’une régularité quasi exemplaire, Af Alwajel (Af Al Buraq), jamais plus loin que troisième lors de 11 de ses 12 sorties, se teste sur la distance de 2.000m. En effet, le pensionnaire d’Ernst Oertel n’a jamais dépassé la distance du mile. Enfin, venu du Sultanat d’Oman voisin et lauréat dès ses débuts aux Émirats sur la piste de Sharjah, Al Roba’A Al Khali (Za’eem Asf) compte quatre victoires en cinq sorties sur le dirt. C’est une possible révélation.

15 h 30 • AL MAKTOUM CHALLENGE ROUND 3

Gr1 PA - 4ans et plus - 2.000m dirt - 65.000 $

# (corde) Partant Jockey Entraîneur
1 (2) Af Alwajel T. O’Shea E. Oertel
2 (1) Af Momtaz A. Fresu M. Al Mheiri
3 (3) Akmal S. Mazur I. Al Hadhrami
4 (8) Al Roba’A Al Khali A. Al Balushi Y. Al Kalbani
5 (4) Aoun R. Mullen J.-C. Pecout
6 (5) Bandar F. Jara M. Al Jahoori
7 (9) Brraq R. Curatolo J.-C. Pecout
8 (7) Mouadjiz H. Bentley A. Al Gheseini
9 (6) RB Texas Hold Em P. Dobbs D. Watson
10 (10) RB Torch F. Veron A. Al Mehairbi

i

Meydan Classic (L)

Master of the Seas, le regard tourné vers Newmarket

Les 2.000 Guinées (Gr1) sont dans 65 jours mais Charlie Appleby a décidé de donner une course de rentrée à Master of the Seas (Dubawi), jeudi dans le Meydan Classic (L), un mile sur le gazon. Le poulain est le meilleur Godolphin dans le classement européen des 2ans avec un rating de 112. Il a gagné les Superlative Stakes (Gr2) et n’a pas été revu après sa quatrième place dans les Vincent O’Brien National Stakes (Gr1) au Curragh. Sur le coup, on avait jugé sa course irlandaise quelque peu décevante mais avec un peu de recul, il n’avait pas si mal couru. Il s’était montré beaucoup trop allant en début de parcours en se battant avec son jockey et, sur le poteau, il a été battu par Thunder Moon (Zoffany), Wembley (Galileo) et St Mark’s Basilica (Siyouni), c’est-à-dire les trois premiers (dans l’ordre inverse) des Dewhurst Stakes (Gr1). Il avait devancé deux gagnants de Gr1 : Lucky Vega (Lope de Vega) et Mac Swiney (New Approach). Master of the Seas n’a pas impressionné à 2ans comme Pinatubo (Shamardal), en 2019, et Quorto (Dubawi), en 2018, mais il est le grand candidat Godolphin au classique sur le mile. Charlie Appleby avait déjà donné une course à Meydan au futur gagnant du Derby Masar (New Approach) mais c’était autre chose : il voulait tester son pensionnaire sur le dirt. L’entraîneur a expliqué : « Master of the Seas est largement le meilleur du lot et il est très dur à battre sur ses performances à 2ans, même dans une course de rentrée avant sa campagne en Europe. On l’a repris doucement et il a très bien travaillé. Je pense qu’une course lui fera du bien avant de rentrer à Newmarket pour préparer les 2.000 Guinées. »

Naval Crown, le deuxième couteau. Selon les ratings, Master of the Seas possède huit livres d’avantage sur le deuxième Godolphin, Naval Crown (Dubawi), qui s’était classé troisième dans le Prix Thomas Bryon (Gr3) et le Prix La Rochette (Gr3) mais n’a pas trop apprécié le dirt dans les UAE 2.000 Guinées. Charlie Appleby a ajouté : « Il n’a pas si mal couru dans le dirt mais il est mieux sur le gazon. Il peut suppléer Master of the Seas en cas de problème. » Deux parmi les quatre autres au départ sont encore en quête de leur premier succès alors que Mayehaab (New Approach) a ouvert son palmarès de belle manière il y a douze jours en décrochant un rating de 85. Il doit progresser de 27 livres pour donner une course à Master of the Seas…

16 H 40 • MEYDAN CLASSIC

L - 3ans - 1.600m gazon - 65.000 $

# (corde) Partant Jockey Entraîneur
1 (6) Yurman D. O’Neill M. de Kock
2 (3) Master of the Seas W. Buick C. Appleby
3 (1) Mayehaab A. Fresu F. Abdulla Nass
4 (4) Naval Crown M. Barzalona C. Appleby
5 (5) Nibras Passion J. Crowley I. Mohammed
6 (2) Sharp Spun H. Bentley A. bin Harmash

Nad Al Sheba Trophy (Gr3)

Quatre Godolphin préparent la Dubai Gold Cup

Le Nad Al Sheba Trophy a pris les galons de Gr3 en 2012 et fait figure de trial pour la Dubai Gold Cup (Gr2). Un seul cheval a gagné les deux, le regretté Cavalryman (Halling) qui avait gagné la grosse en 2013 après une rentrée sur 2.400m et a été battu l’année suivante après une promenade dans la préparation. Il faut savoir que le français Vazirabad (Manduro) a remporté deux de ses trois Dubai Gold Cups après une deuxième place dans le trial. Il lui fallait une course pour se réveiller…

Godolphin a gagné la course sept fois en neuf éditions, et cette année, les bleus sont au nombre de quatre, trois pensionnaires de Saeed bin Suroor et le Charlie Appleby Ispolini (Dubawi), gagnant en 2019 par dix longueurs avant de tomber sur le futur lauréat de la Melbourne Cup (Gr1) Cross Counter (Teofilo) le jour J. Il a couru quatre fois sans gagner en 2020 et 2021. D’après les bookmakers, le meilleur du quatuor Godolphin est Volcanic Sky (Street Cry), qui n’a jamais couru dans les Groupes mais qui vient de bien se comporter dans un handicap sur 2.800m. Les deux autres de Saeed bin Suroor, Brilliant Light (Sea the Stars) et Global Heat (Toronado), montent de catégorie. Le rôle de trouble-fête revient à Away he Goes (Farhh) qui a très bien couru dans deux handicaps mais est tombé sur des Godolphin intraitables.

17 h 15 • NAD AL SHEBA TROPHY

Gr3 - 3ans et plus - 2.800m gazon - 195.000 $

# (corde) Partant Jockey Entraîneur
1 (8) Away he Goes J. Crowley I. Mohammed
2 (2) Corsen B. Pinheiro Q. Aboud
3 (1) Global Heat H. Crouch S. bin Suroor
4 (3) Ispolini W. Buick C. Appleby
5 (6) Mondain H. Bentley A. Al Rayhi
6 (7) Volcanic Sky F. Dettori S. bin Suroor
7 (4) Yakeen J. Santiago Q. Aboud
8 (5) Brilliant Light P. Cosgrave S. bin Suroor

Dubai Millennium Stakes (Gr3)

Star Safari dans la chasse gardée des bleus

Godolphin aligne un quatuor au départ des Dubai Millennium Stakes (Gr3), sur 2.000m, une course que les bleus ont gagnée six fois sur sept, dont la dernière avec Ghaiyyath (Dubawi). Deux parmi eux ont gagné leur Gr1pour Saeed bin Suroor : Dream Castle (Frankel) avait remporté le Jebel Hatta en 2019 mais il compte une victoire seulement en dix-sept sorties après son jour de gloire, alors que Royal Marine (Raven’s Pass) affiche un zéro sur onze après son succès dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère en 2018. Lanfranco Dettori montera le troisième pensionnaire de son vieux copain, le 6ans Bedouin Story (Farhh) qui, au contraire, est en pleine progression. Il a décroché son handicap, et en dernier lieu il a tracé un parcours correct dans le Zabeel Mile (Gr2) et sera rallongé. Le favori des bookmakers est Star Safari (Sea the Stars), pensionnaire de Charlie Appleby, 5ans et six sorties. L’année dernière, il a battu le record des 2.000m à Meydan (1’59’’80) et cette saison, après une troisième place lors de sa rentrée, il s’est imposé dans un bon handicap. Il fera ses débuts dans un Groupe mais au Carnival, la démarcation entre les catégories est très mince. Les autres sont des outsiders.

17 h 50 • DUBAI MILLENNIUM STAKES

Gr3 - 3ans et plus - 2.000m gazon - 130.000 $

# (corde) Partant Jockey Entraîneur
1 (5) Bedouin’s Story F. Dettori S. bin Suroor
2 (7) Dream Castle P. Cosgrave S. bin Suroor
3 (4) Halimi A. Atzeni S. Crisford
4 (2) Lucius Tiberius R. Mullen M. Hussain
5 (3) Mailshot M. Barzalona S. bin Ghadayer
6 (1) Red Cactus E. Chaves B. Olsen
7 (8) Royal Marine H. Crouch S. bin Suroor
8 (6) Star Safari W. Buick C. Appleby