Al Maktoum Challenge - Round 3 (Gr1 PA) : Brraq, un candidat sérieux pour la Kahayla Classic

25.02.2021

Al Maktoum Challenge - Round 3 (Gr1 PA) : Brraq, un candidat sérieux pour la Kahayla Classic

Meydan (AE), jeudi

Vainqueur du Round 1 de l’Al Maktoum Challenge, Brraq (Mahabb) n’avait trouvé que RB Frynchh Dude (Baseq Al Khalediah) pour le battre dans le Round 2. Profitant de l’absence de ce dernier, il a renoué avec la victoire jeudi, dans le Round 3 (Gr1 PA). Brraq se positionne comme un prétendant sérieux à la prochaine Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) qui se disputera sur ce tracé : il a d’ailleurs battu le record du parcours (pur-sang arabes) jeudi.

Brraq porte la casaque de Yas Horse Racing, celle du Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan. Il offre un deuxième Gr1 PA à son entraîneur, Jean-Claude Pécout, qui compte deux victoires cette année et dans deux Grs1 pour pur-sang arabes. C’est aussi un premier Gr1 pour son jockey, le Français Ryan Curatolo.

Un mouvement décisif. RB Torch (TH Richie) s’est montré le plus rapide au départ, bien que s’élançant de l’extérieur, et a pris le commandement, suivi à son extérieur par Al Roba’a Al Khali (Za’eem Asf). Brraq s’élançait de la stalle 9 (sur dix) et a été contraint d’évoluer sur une troisième ligne, en épaisseur. À mi-ligne d’en face, il est revenu un peu plus à l’intérieur, derrière les chevaux de tête. Dans le tournant final, un espace s’est créé à la corde : Ryan Curatolo n’a pas hésité, a plongé et Brraq a placé une accélération décisive au bon moment. Le duo ne sera pas rejoint. Al Roba’A Al Khali est deuxième à une longueur et demie, pour son premier essai à ce niveau. Af Alwajel (Af al Buraq) est troisième à trois longueurs et demie. Ryan Curatolo a déclaré : « Il est plus facile d’attendre sur une grande piste comme celle de Meydan, même en évoluant en épaisseur. Je ne suis pas certain que j’aurais pu gagner si j’étais resté en suspension et, quand l’opportunité de venir à la corde se présente, il ne faut pas hésiter. Le cheval m’impressionne un peu aujourd’hui, surtout qu’il n’est pas facile. Il a d’ailleurs tendance à pencher vers l’extérieur. Je lui ai demandé de changer de jambe et, dès qu’on a pu avoir l’appui de la lice, il s’est montré très à l’aise pour finir. »

Un premier Gr1 pour Ryan Curatolo. Ryan Curatolo avait en réalité déjà gagné un Gr1, mais local : le Qatar Derby, en 2018. Jeudi, il remporte un premier Gr1 PA et c’est donc une première victoire à ce niveau aux Émirats Arabes Unis pour le Français, qui a déclaré : « C’est fantastique ! C’était mon but en venant ici. Je voudrais remercier mon patron, Nicholas Bachalard, pour lequel je monte en priorité ici, mais également tous les entraîneurs qui me font confiance, comme Jean-Claude Pécout. Cette victoire, ce n’est pas la mienne uniquement mais un travail d’équipe. Ensuite, c’est à moi de faire le job. »

Une grande souche du cheikh Mansour. Brraq est un fils de Mahabb (Tahar de Candelon) et un pur produit de l’élevage du cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan. Il est, pour le moment, le meilleur produit de Fattana (Njewman), une sœur utérine de l’étalon Shadiyda (Al Sakbe), lauréat de huit courses dont l’Emirates Championship (Gr1 PA), mais aussi de Thakif (Mahabb), vainqueur de la National Day Cup, la President Cup et de l’Al Maktoum Challenge R1, ainsi que de Raaziq (Munjiz), lauréat de l’Al Maktoum Challenge R3 (Grs1 PA). La deuxième mère de Brraq est Sheena (Djelfor), une propre sœur du crack et grand étalon Akbar. C’est la souche de Fantasia (Gosse du Béarn), une jument de base de l’élevage de pur-sang arabes en France.