Al Rashidiya (Gr2) : Zakouski a pris sa revanche

International / 11.02.2021

Al Rashidiya (Gr2) : Zakouski a pris sa revanche

Meydan (AE), jeudi

Trois livres d’avantage au poids et un parcours sur mesure ont fait la différence. Zakouski (Shamardal) a pris sa revanche sur le "FR" Lord Glitters (Whipper) dans l’Al Rashidiya (Gr2, 1.800m). Comme le disent les Américains, "pace makes the race" : c’est le train qui fait la course. Il y a trois semaines, dans les Singspiel Stakes (Gr2), la course a roulé très vite depuis le départ et la longue pointe de vitesse de Lord Glitters avait fait la différence. Jeudi, le scénario était différent : Court House (Dawn Approach) a imposé un train peu sélectif, accompagné par Cap Français (Frankel). Zakouski, lui, était confortablement installé en troisième position le long de la corde. La course s’est jouée sur un démarrage et William Buick n’a eu aucun problème pour trouver le passage. Zakouski, sur une pointe de vitesse, a dominé Court House, alors que Lord Glitters a refait du terrain. Mais reprendre le meilleur en refaisant du terrain sur des chevaux en pleine accélération est une mission impossible. Il se classe troisième.

Prochaine étape, le Jebel Hatta. Zakouski, encore flambant neuf à 5ans, a remporté son deuxième Gr2 en neuf sorties. Il a le profil parfait pour le Carnival. William Buick, comme son patron, Charlie Appleby, a réussi un coup de trois, il a expliqué à la presse locale : « J’étais confiant avant la course, je savais qu’il avait progressé sur sa rentrée et l’avantage au poids nous donnait une bonne chance face à Lord Glitters. Il a eu un parcours parfait, avec un cheval devant lui en ligne de mire, et il a bien accéléré. Il aime Meydan et a montré qu’il peut tenir 1.800m. Son grand objectif est le Dubai Turf (Gr1), mais c’est une course de très haut niveau, avec des chevaux qui arriveront de tous les pays. Le Jebel Hatta (Gr1) dans le Super Saturday, sera une course un peu plus facile pour lui. »

Un neveu du champion Lonhro. Zakouski est un produit de l’élevage Godolphin. Son père, le regretté Shamardal (Giant’s Causeway), a donné 77 gagnants de Groupe et brille maintenant comme père d’étalons. La mère, O’Giselle (Octagonal), n’a pas couru mais c’est une propre sœur du champion australien Lonhro. Elle a commencé sa carrière de poulinière en Australie en produisant le lauréat de Gr3 et placé de Gr1 Albrecht (Redoute’s Choice), avant de venir en Europe. Après Zakouski, elle a donné le 4ans King’s Command (Dubawi), qui a remporté le Prix Thomas Bryon (Gr3) à 2ans mais n’a pas confirmé l’année dernière.