Ladbrokes Dublin Chase (Gr1) : Chacun pour Soi garde son titre avec la manière

International / 06.02.2021

Ladbrokes Dublin Chase (Gr1) : Chacun pour Soi garde son titre avec la manière

Leopardstown (IE), samedi

Lauréat du Ladbrokes Dublin Chase (Gr1) en 2020, le French bred Chacun pour Soi (Policy Maker) a gardé sa couronne samedi à Leopardstown, et ce sans forcer son talent. C’est une quatrième victoire de Groupe consécutive pour le cheval des époux Ricci, qui restait sur une démonstration le 27 décembre dans le Paddy’s Rewards Club Chase (Gr1), sur le tracé du jour. Longtemps en troisième position, le futur lauréat a progressé avec d’évidentes ressources entre les animateurs, Fakir d’Oudairies (Kapgarde) et Notebook (Samum), à l’abord du dernier obstacle. Sur le plat, Chacun pour Soi s’est détaché très facilement en étant seulement sollicité aux bras par son jockey, Paul Townend, et il a rallié le poteau avec huit longueurs d’avance sur Fakir d’Oudairies. Notebook a complété le podium à sept longueurs, tandis que Min (Walk in the Park) a failli tomber au septième obstacle et a été arrêté.

Tout simplement impressionnant. En remportant le quatrième Gr1 de sa carrière, Chacun pour Soi n’a fait que confirmer qu’il faisait partie de l’élite des steeple-chasers. Son entraîneur, Willie Mullins, a dit : « C’est une très bonne performance. J’étais un peu inquiet à trois obstacles de la fin, car je n’étais pas sûr qu’il ait encore beaucoup de ressources. Paul m’a dit qu’il était juste un peu endormi et qu’il avait bien répondu en arrivant sur le dernier obstacle. La course n’a pas traîné : Min a avancé devant, puis il a été rejoint par Notebook. Min a fait des efforts et les a payés, mais il semble aller bien. Ce n’était pas son jour, mais Chacun pour Soi a été impressionnant. » Chacun pour Soi est engagé dans le Queen Mother Champion Chase et le Ryanair Chase (Grs1) à Cheltenham, un hippodrome sur lequel il n’a encore jamais couru.

Un fils de Kruscyna. Élevé par Didier Berland, Chacun pour Soi est un fils de Policy Maker (Sadler’s Wells), étalon à Blackrath Stud, et de Kruscyna (Ultimately Lucky), lauréate de cinq courses en haies et en steeple dont les Prix Bournosienne (Gr3, à l’époque) et Magne (devenu Gr3), dont il est le deuxième produit. Kruscyna a une 4ans inédite, Historique Reconce (Lauro), à l’entraînement chez Emmanuel Clayeux. La troisième mère, Kiakhta (Montevideo II), a gagné deux handicaps à Maisons-Laffitte, sur 2.100m et 2.400m. C’est la propre sœur de deux gagnants de Listed en plat, Melambo et Pharako. Il s’agit de la souche qui a donné Kragero (Blue Courtier), deuxième du Prix des Sablonnets (L) et vainqueur en obstacle du Prix de Maisons-Laffitte, mais aussi deuxième du Prix Alain du Breil et troisième du Grand Prix d’Automne (Ls, à l’époque).