Les Monceaux dans une nouvelle dimension avec Sottsass

Élevage / 27.02.2021

Les Monceaux dans une nouvelle dimension avec Sottsass

Les Monceaux dans une nouvelle dimension avec Sottsass

À la manière des grands chefs, ils ont leurs secrets pour élaborer les champions de demain… Jour de Galop vous propose une immersion dans les cuisines des principaux éleveurs de plat et d’obstacle qui ont bien voulu nous dévoiler leurs plans de monte pour la saison 2021. Pour ce premier épisode, rendez-vous avec Henri Bozo, directeur de l’écurie des Monceaux.

L’année 2020 restera à jamais ancrée dans la mémoire d’Henri Bozo. L’écurie des Monceaux a gagné son premier Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) avec son élève Sottsass (Siyouni), aussi gagnant du Prix Ganay (Gr1) au printemps. Sottsass, qui avait précédemment gagné le Prix du Jockey Club (Gr1) en 2019, est entré dans l’Histoire en devenant le premier vainqueur du classique sur 2.100m à remporter l’Arc. Désormais étalon à Coolmore, le champion va être soutenu dans sa nouvelle carrière par Henri Bozo, qui nous a dit : « Nous allons envoyer quatre juments à Sottsass. Parmi elles, il y a Knyazhna (Montjeu), qui est actuellement pleine de Dubawi (Dubaï Millenium). Ses deux premiers produits sont black types : le premier, Sacred Life (Siyouni), a gagné à 2ans le Prix Thomas Bryon (Gr3) et s’est classé deux fois quatrième de Gr1 aux États-Unis, et le deuxième, Khagan (Le Havre), est monté sur le podium des Prix Hocquart (Gr2), du Lys (Gr3) et de l’Avre (L). »

Sottsass est un fils de la formidable Starlet’s Sister (Galileo), qui est assurément la meilleure poulinière française en activité. Ses trois produits vus en compétition sont tous gagnants de Groupe. Outre Sottsass, on lui doit Sistercharlie (Myboycharlie), septuple lauréate de Gr1 outre-Atlantique et deuxième du Prix de Diane (Gr1), et My Sister Nat (Acclamation), gagnante du Prix Bertrand de Tarragon et des Waya Stakes (Grs3) et battue d’une tête dans les Flower Bowl Stakes (Gr1). La 2ans de Starlet’s Sister par Dubawi a été achetée 2.500.000 € à la vente de sélection Arqana, atteignant le top-price par la même occasion : « Starlet’s Sister a également une yearling par Dubawi. Elle est pleine de Siyouni et va le rencontrer de nouveau cette année. » Outre Sottsass, le croisement Siyouni × Galileo a fait ses preuves aussi au plus haut niveau avec le "FR" St Mark’s Basilica, lauréat des Dewhurst Stakes (Gr1) et meilleur 2ans européen en 2020.

La relève de Platonic est assurée... Poulinière phare de l’écurie des Monceaux, la prolifique Platonic (Zafonic) coule désormais une retraite heureuse, à l’âge de 22ans. Henri Bozo nous a dit : « Platonic était pleine de Siyouni l’an dernier, mais elle a pouliné d’un petit mâle handicapé. Elle n’est plus toute jeune et mérite de finir sa vie tranquillement ici, après tout ce qu’elle nous a donné. »

Quatre de ses filles assurent la relève aux Monceaux. Il s’agit de Prudenzia (Dansili), Pacifique (Montjeu), Prudente (Dansili) et Mulan (Kingman). Sans oublier les deux filles de Pacifique, Psara (Invincible Spirit) et surtout Paix (Muhaarar), gagnante comme sa mère du Prix de Lutèce (Gr3). Avec six descendantes aux Monceaux, la souche de Platonic n’est pas près de disparaître ! Henri Bozo nous a expliqué : « Prudenzia est partie en Angleterre pour rencontrer Dubawi. Prudente est pleine de Night of Thunder (Dubawi) et va être saillie par Camelot (Montjeu), car Montjeu (Sadler’s Wells) a vraiment bien croisé avec cette famille. Mulan, qui a pouliné d’un joli mâle par Dubawi, va être saillie par Night of Thunder tout comme Psara, qui est actuellement pleine de Churchill (Galileo). Paix a été saillie pour la première fois mardi matin par Dubawi. Quant à Pacifique, elle est pleine de Bated Breath (Dansili) et va rencontrer un jeune étalon que je trouve assez excitant, Pinatubo (Shamardal). »

Sœur de la gagnante des Falmouth Stakes (Gr1) Giofra (Dansili), Gratefully (Dubawi) est pleine de Siyouni et va également visiter Pinatubo. Outre Platonic, une autre mère de gagnant de Groupe va profiter de la retraite dès cette année. Il s’agit de Royal Highness (Monsun), la mère de l’étalon Free Port Lux (Oasis Dream) : « Elle nous a fait un joli mâle par National Defense (Invincible Spirit) : c’est donc un croisement 100 % Monceaux. Royal Highness est désormais à la retraite. Polygreen (Green Tune) commence à être âgée elle aussi, même si elle est en bonne forme. Elle est pleine de Siyouni, et nous verrons après si nous décidons de la refaire saillir ou non. »

Et celle de Manerbe aussi ! L’attachement d’Henri Bozo aux familles est aussi palpable à travers l’exemple de Manerbe (Unbridled’s Song). Issue d’une très bonne souche américaine, Manerbe a bien produit en donnant trois gagnants black types. Deux d’entre eux sont des femelles, qui sont elles aussi stationnées aux Monceaux : Marbre Rose (Smart Strike), rachetée 95.000 € yearling et lauréate de Gr3 outre-Atlantique, et Aviatress (Shamardal), vendue 450.000 € yearling, dont l’écurie des Monceaux a racheté la moitié à ses propriétaires après son succès dans le Prix de Saint-Cyr (L). Henri Bozo nous a dit : « Aviatress est pleine de Siyouni et va le visiter à nouveau cette année, tandis que Marbre Rose va rencontrer Wootton Bassett. Quant à Manerbe, qui a un mâle par Siyouni, elle va rencontrer Lope de Vega. Nous allons aussi envoyer à Lope de Vega Birch Grove (Galileo) et Golden Valentine (Dalakhani), qui sont toutes les deux pleines de Dubawi. »

La sœur de Persian King promise à Dubawi. Lorsque l’écurie des Monceaux a fait l’acquisition de Pretty Spirit (Invincible Spirit) pour 150.000 €, à la vente d’élevage Arqana 2018, son frère Persian King (Kingman) restait sur une victoire dans les Autumn Stakes (Gr3). Depuis, ce dernier s’est affirmé comme un champion en s’imposant dans la Poule d’Essai des Poulains, les Prix d’Ispahan et du Moulin de Longchamp (Grs1). Persian King a aussi conclu deuxième du Prix du Jockey Club et troisième de l’Arc (Grs1), entre autres, et entame sa première année de monte au haras d’Étreham en 2021.

Henri Bozo nous a appris : « Pretty Spirit est pleine de Too Darn Hot (Dubawi) et va visiter Dubawi cette année. » L’écurie des Monceaux avait eu le nez fin aussi avec Nuit Polaire (Kheleyf), achetée à Arqana quand elle était yearling. Au haras, Nuit Polaire a donné deux black types dont Intellogent (Intello), gagnant des Prix Jean Prat (Gr1) et de Guiche (Gr3) : « Nuit Polaire était vide l’an dernier. Elle a été saillie cette année par Kodiac (Danehill). Silva (Kodiac), qui était vide également, a été saillie par Galileo. » Autre exemple avec Tribune (Grand Slam), rachetée 57.000 € yearling par l’écurie des Monceaux et gagnante du Prix Ronde de Nuit (L), avant de devenir la mère des black types Buthela (Acclamation) et Deemster (Invincible Spirit) : « Tribune est pleine de Blue Point (Shamardal) et va visiter Wooded (Wootton Bassett), qui est un gagnant de Gr1 issu d’un étalon intéressant. Physiquement et mentalement, Wooded devrait bien croiser avec elle. La famille de Tribune a bien croisé avec des sprinters. »

De nouvelles recrues qui laissent rêveur. En fin d’année, l’écurie des Monceaux a enrichi son effectif en achetant plusieurs jeunes juments aux ventes, dont Psara, que nous avons déjà évoquée plus haut. Elle s’est offert trois élèves de Wertheimer & Frère à la vente d’élevage Arqana, Scone (Dansili), Right Hand (Lope de Vega) et Light Dream (Anodin) : « Scone est une sœur de la gagnante black type Muette (Deep Impact), et une nièce de la classique Beauty Parlour (Deep Impact). Elle a été saillie par Wootton Bassett (Iffraaj), à qui nous allons aussi envoyer Palmyre (Dansili), qui est pleine de Kingman, et Silimeri (Dansili). Silimeri est une nièce de Pollara (Camelot), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) et stationnée elle aussi aux Monceaux, qui vient de pouliner d’un magnifique mâle par War Front (Danzig). Il s’agit de son premier produit. Pollara va être saillie par Dubawi. Quant à Right Hand, c’est une sœur de Left Hand (Dubawi), lauréate du Prix Vermeille (Gr1), et nous allons donc reproduire ce croisement en l’envoyant à Dubawi. Nous avions déjà une tante de Right Hand, Secrète (Cape Cross), qui est pleine de Galileo (Sadler’s Wells) et qui est promise à Siyouni. Light Dream est d’ailleurs une sœur de Secrète. Elle va être saillie par Frankel (Galileo). Frankel va aussi saillir la mère de Wind Chimes (Mastercraftsman), Militante (Johannesburg), qui est pleine de Kingman. »

Issue elle aussi de l’élevage Wertheimer, Humble (Cacique) a été achetée à la vente d’été. C’est une sœur de Platane (Le Havre), gagnante du Prix Vanteaux (Gr3) et troisième des E.P. Taylor Stakes (Gr1) : « Nous l’avons envoyée à Sea the Moon (Sea the Stars), car je trouve que c’est un étalon hyper prometteur. Je suis très impressionné par ce qu’il a produit. Il est facile à croiser, et il a l’air de transmettre un bon tempérament. » Achetée 105.000 Gns à Tattersalls, l’inédite Siliqua (Dubawi) est une fille d’Emulous (Dansili), lauréate des Matron Stakes (Gr1) : « Siliqua va être saillie pour la première fois par Le Havre (Noverre). » L’écurie des Monceaux a également apporté une touche d’exotisme à son élevage en se portant acquéreur de Zargos (Shamardal), lauréate de Gr3 sur 1.200m en Australie : « Zargos est une jeune jument que nous avons achetée en association en Australie. Elle a été saillie mardi par Kingman, à qui nous allons également envoyer Correze (Shamardal), qui est pleine de Frankel. » Outre les étalons précités, l’écurie des Monceaux va également utiliser Hello Youmzain (Kodiac), Kameko (Kitten’s Joy), Belardo (Lope de Vega), Earthlight (Shamardal), Mehmas (Acclamation) ou encore Ectot (Hurricane Run).

Les principaux croisements cités dans cet article

Aviatress (Shamardal)

2020 : Siyouni (Pivotal)

2021 : Siyouni (Pivotal)

Birch Grove (Galileo)

2020 : Dubawi (Dubaï Millenium)

2021 : Lope de Vega (Shamardal)

Correze (Shamardal)

2020 : Frankel (Galileo)

2021 : Kingman (Invincible Spirit)

Golden Valentine (Dalakhani)

2020 : Dubawi (Dubaï Millenium)

2021 : Lope de Vega (Shamardal)

Gratefully (Dubawi)

2020 : Siyouni (Pivotal)

2021 : Pinatubo (Shamardal)

Humble (Cacique)

2021 : Sea the Moon (Sea the Stars)

Knyazhna (Montjeu)

2020 : Dubawi (Dubaï Millenium)

2021 : Sottsass (Siyouni)

Light Dream (Anodin)

2021 : Frankel (Galileo)

Manerbe (Unbridled’s Song)

2020 : Siyouni (Pivotal)

2021 : Lope de Vega (Shamardal)

Marbre Rose (Smart Strike)

2020 : non saillie

2021 : Wootton Bassett (Iffraaj)

Militante (Johannesburg)

2020 : Kingman (Invincible Spirit)

2021 : Frankel (Galileo)

Mulan (Kingman)

2020 : Dubawi (Dubaï Millenium)

2021 : Night of Thunder (Dubawi)

Nuit Polaire (Kheleyf)

2020 : vide

2021 : Kodiac (Danehill)

Pacifique (Montjeu)

2020 : Bated Breath (Dansili)

2021 : Pinatubo (Shamardal)

Paix (Muhaarar)

2021 : Dubawi (Dubaï Millenium)

Palmyre (Dansili)

2020 : Kingman (Invincible Spirit)

2021 : Wootton Bassett (Iffraaj)

Pollara (Camelot)

2020 : War Front (Danzig)

2021 : Dubawi (Dubaï Millenium)

Pretty Spirit (Invincible Spirit)

2020 : Too Darn Hot (Dubawi)

2021 : Dubawi (Dubaï Millenium)

Prudente (Dansili)

2020 : Night of Thunder (Dubawi)

2021 : Camelot (Montjeu)

Prudenzia (Dansili)

2020 : SR

2021 : Dubawi (Dubaï Millenium)

Psara (Invincible Spirit)

2020 : Churchill (Galileo)

2021 : Night of Thunder (Dubawi)

Right Hand (Lope de Vega)

2021 : Dubawi (Dubaï Millenium)

Scone (Dansili)

2021 : Wootton Bassett (Iffraaj)

Siliqua (Dubawi)

2021 : Le Havre (Noverre)

Starlet’s Sister (Galileo)

2020 : Siyouni (Pivotal)

2021 : Siyouni (Pivotal)

Tribune (Grand Slam)

2020 : Blue Point (Shamardal)

2021 : Wooded (Wootton Bassett)

Secrète (Cape Cross)

2020 : Galileo (Sadler’s Wells)

2021 : Siyouni (Pivotal)

Silva (Kodiac)

2020 : vide

2021 : Galileo (Sadler’s Wells)

Zargos (Shamardal)

2021 : Kingman (Invincible Spirit)