Meydan Classic (L) : Naval Crown, capitaine pour un jour

International / 25.02.2021

Meydan Classic (L) : Naval Crown, capitaine pour un jour

Meydan (UAE), jeudi

Godolphin a remporté le Meydan Classic (L), comme attendu, mais le succès de Naval Crown (Dubawi) n’était probablement pas ce que les hommes du cheikh Mohammed Al Maktoum espéraient ! Master of the Seas (Dubawi), le meilleur de l’écurie dans le classement des 2ans 2020, n’a pas réussi à attraper son camarade. Naval Crown a imposé un train régulier, sans plus, et est reparti de belle manière quand Mickaël Barzalona lui a demandé d’accélérer. C’est par presque deux longueurs qu’il remporte sa Listed. Naval Crown a montré une forme correcte en France, en se classant troisième dans le Prix La Rochette et dans le Prix Thomas Bryon (Grs3). Il peut gagner un Gr3 un jour ou l’autre. Master of the Seas, beaucoup trop allant en début de parcours, a manqué pour finir, étant net deuxième. Mais pour viser les 2.000 Guinées (Gr1), il faudra faire bien mieux.

L’entraîneur des deux poulains, Charlie Appleby, a déclaré : « Naval Crown avait l’avantage d’avoir déjà couru et il a bien contrôlé la course. Master of the Seas présente un profil un peu "à la Masar". Il n’était pas prévu de le courir à Meydan : il avait trop de fraîcheur et il était fatigué pour finir. Je ne suis pas déçu, il a le temps de se racheter. » Pour la petite histoire, il y a trois ans, Masar (New Approach) avait effectué sa rentrée à Meydan dans une Listed sur le dirt, avant de revenir en Angleterre où il a gagné les Craven Stakes (Gr3) avant de se classer troisième dans les 2.000 Guineas… et de remporter le Derby (Grs1).

Dubawi proche du cap 200. Dubawi (Dubai Millennium) a fait un autre pas vers le cap des 200 gagnants black types. Il est à 196 : pas mal, non ? Naval Crown est le premier produit de Come Alive ** (Dansili), une Godolphin-Fabre qui fut jugée assez bonne pour la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Son programme a été revu à la baisse ensuite et elle a gagné le Prix Amandine (L), associée à Mickaël Barzalona. La deuxième mère, Portrayal (Saint Ballado), s’est classée troisième du Prix Robert Papin (Gr2) et a quitté André Fabre à la fin de sa campagne de 2ans pour rejoindre les boxes de Saeed bin Suroor. Elle a décroché son black type majuscule dans une Listed pour pouliches sur 2.000m. Portrayal a produit cinq gagnants, dont la placée de Listed Belle Boyd (Oasis Dream). Come Alive a une yearling par Lope de Vega (Shamardal).