Pivotal à la retraite

Élevage / 16.02.2021

Pivotal à la retraite

La nouvelle a été annoncée mardi sur le compte Twitter de Cheveley Park Stud : le champion Pivotal (Polar Falcon), âgé de 28ans, ne saillira plus. Entraîné par Sir Mark Prescott, Pivotal a gagné deux courses à 2ans, avant d’être couronné champion sprinter à 3ans. Après avoir remporté les King’s Stand Stakes (Gr2, à l’époque), il est devenu le premier élève et représentant de Cheveley Park Stud à s’imposer dans un Gr1, les Nunthorpe Stakes. Entré au haras en 1997, au tarif de 6.000 £, Pivotal s'est vite avéré populaire auprès des éleveurs commerciaux. Élu tête de liste des étalons de première production en Angleterre, il a rapidement donné son premier lauréat de Gr1 avec Kyllachy, gagnant comme son père des Nunthorpe Stakes avant d’entrer lui aussi au haras à Cheveley Park. Pivotal a aussi été tête de liste des étalons britanniques par le nombre de gagnants individuels à huit reprises, mais également par le nombre de gains à deux reprises. Père de 241 black types individuels, il a produit 32 gagnants de Gr1 dont les classiques Sariska, Halfway to Heaven, Falco, Buzzword et Saoire, mais également l’incontournable Siyouni, qui a été élu champion sire en France en 2020. Lors du dernier Qipco British Champions Day, Pivotal a encore été mis en lumière au plus haut niveau par le biais de ses fils Addeybb et Glenshiel, respectivement lauréats des Champion Stakes et des British Champions Sprint Stakes (Grs1).

De la réussite sur tous les fronts. L’héritage de Pivotal s’est déjà perpétué au travers de ses fils et ses filles. De 2017 à 2019, l’étalon a été couronné champion des pères de mères en Europe. À ce titre, on lui doit notamment les multiples gagnants de Gr1 Cracksman, Advertise, Magical, Love, Hermosa, Rhododendron, Fairyland ou encore One Master, mais aussi – entre autres – Golden Horde, lauréat de la Commonwealth Cup (Gr1) en 2020 et nouveau venu au haras de Montfort & Préaux. Pivotal a également un vrai impact en tant que père de pères, puisque sept de ses fils ont produit eux-mêmes des gagnants de Gr1 à ce jour : notamment Siyouni, à qui l’on doit en 2020 le gagnant du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) Sottsass, ainsi que le lauréat des Dewhurst Stakes (Gr1) St Mark’s Basilica.

Il finira ses jours à Cheveley Park. Pivotal, dont le prix de saillie a atteint son pic à 85.000 £ en 2007 et 2008, faisait la monte à un tarif privé depuis deux saisons. L’étalon va désormais profiter d’une belle retraite à Cheveley Park Stud, où il va finir ses jours. Chris Richardson, directeur général de Cheveley Park Stud, a déclaré : « L’histoire de Pivotal est vraiment extraordinaire, compte tenu du fait qu’il est issu de la toute première génération de Polar Falcon (Nureyev). Lorsque Pivotal était yearling, il a heureusement été décidé de le conserver pour la compétition plutôt que de le proposer à la vente, comme nous l’avions fait avec les autres yearlings de Polar Falcon cette année-là. En dépit d’un nombre de saillies relativement réduit pour sa première année de monte, la production qui en a résulté a excellé et a inspiré à tous les niveaux, comme les générations qui ont suivi. Sur la scène mondiale, Pivotal a excellé à la fois en tant que père, père de pères et père de mères, et ce au plus haut niveau. Nous tous, à Cheveley Park Stud, avons eu beaucoup de chance d’avoir fait partie de sa vie pendant 28 ans. Je pense qu’Isinglass (Isonomy), gagnant de la Triple couronne anglaise, dont le box est occupé par Pivotal, serait très fier, et nous souhaitons tous à Pivotal une retraite bien méritée et heureuse. »