Préparation parfaite pour Uniketat

Courses / 04.02.2021

Préparation parfaite pour Uniketat

Lauréat des Prix Hubert de Navailles et Mortimer de Lassence cet hiver, Uniketat (Vision d'État) a été très impressionnant à chaque fois et s’élancera certainement avec le statut de favori dans le Grand Cross de Pau Reverdy-Prix Gaston de Bataille (L), la première épreuve de la Crystal Cup. Son coentraîneur, Hector de Lageneste, nous a indiqué : « Tout a été parfait. Nous avons pu faire ce que nous voulions, quand nous le voulions. Nous n’avons pas été retardés par quoi que ce soit. Nous n’aurons pas d’excuses. Felix [de Giles, son jockey, ndlr] connaît le cheval. Il a déjà gagné avec. Il a monté tous les cross durant l’hiver, donc il a le parcours en tête. C’est un cheval qui a une locomotion sortant de l’ordinaire. Physiquement, il est commun, mais quand il est en mouvement, il dégage beaucoup de choses. Il est très intelligent, c’est vraiment un bonheur à entraîner. Autant au début, il était un peu casse-tête car c’était un jeune fougueux délinquant, autant maintenant, il est presque devenu intellectuel (rires) ! Il a connu une transformation entre l’hiver et l’été dernier quand nous l’avons repris. J’espérais qu’il passe un palier, mais il m’a vraiment surpris. Il a évolué. En termes de distance, il a prouvé qu’il pouvait tout faire. Je n’étais pas inquiet avant la première du meeting, mais après je n’avais pas du tout de doutes sur sa tenue. À chaque fois, il m’impressionne. »

Le plan de bataille de l’écurie Nicolle

François Nicolle aura d’excellentes chances de succès lors du dernier grand dimanche palois. Le professionnel de Saint-Augustin aura trois partants dans la 134e Grande Course de Haies de Pau (L) : Lou Buck’s ** (Buck’s Boum), lauréat cet hiver sur les balais palois, Edgeoy ** (Saddler Maker), qui préparera la rentrée d’Auteuil, et Polisud (Lord du Sud), invaincu en deux sorties paloises. « Lou Buck’s me semble très bien. Il a bien récupéré de sa dernière course puisqu’il n’a pas pris dur. Il a repris de la fraîcheur. Edgeoy doit absolument rentrer. Nous avons été obligés de changer un peu nos plans. Nous voulions aller sur le Grand Prix mais nous avons été embêtés par la météo. Le cheval est bien. Il va effectuer une rentrée avant d’aller sur le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Polisud a gagné deux fois à Pau et n’a rien à perdre. Il est bien et me surprend même. »

Aragorn dans la consolante du Grand Prix. Le populaire Aragorn d’Alalia (Iris de la Brunie) reste sur son succès dans le Prix Charles de Ginestet - Grand Steeple des Anglo-Arabes et va tenter sa chance dans le Prix Gaston Phoebus, la consolante du Grand Prix palois. « Aragorn d’Alalia a très bien fait contre les anglos et n’a pas pris une course dure. Il est très bien. Il est resté beau. Ce sera un peu plus compliqué, mais il a quand même montré une certaine qualité. Il a tout à fait le droit de courir cette course. »

Six One tente sa chance dans le Palaminy. Brillant lauréat sur une distance plus courte sur le steeple palois, Six One (Hunter’s Light) va participer au Prix Antoine de Palaminy (L) et la distance pourrait être un point d’interrogation. « Six One va affronter une distance plus longue. La distance change et nous verrons. Il peut prendre une place, mais pour gagner, ce sera peut-être un peu plus dur. Mais il a l’air d’être bien et a le droit de courir cette Listed. Ce n’était pas trop prévu au départ, mais je n’ai pas l’impression que ce soit un lot de très haute facture. Il a le moral et aime Pau. »

Deux grands objectifs pour l’écurie Leenders

Gabriel Leenders aura deux belles chances de victoire dans deux des principales épreuves de dimanche au Pont-Long avec Blason d’Or (Nidor), candidat au Grand Cross palois (L), et Autorisation (Authorized), qui prendra le départ du Prix Gaston Phoebus. Le professionnel de Jarzé pourra aussi compter sur Ferronnière (Network) dans la consolante du Grand Prix, laquelle aura une bonne chance pour les places. Avec ces deux derniers, il a misé sur la fraîcheur. Quant à Blason d’Or, il reste sur sa mésaventure du Prix John Henry Wright où, en faisant un écart, il a éjecté son jockey, Clément Lefebvre. Mais il ne faut pas oublier qu’il avait fini deuxième du Grand Cross palois 2020. À son sujet, Gaby Leenders nous a dit : « Honnêtement, j’ai l’impression que le cheval n’a jamais été aussi bon qu’à l’heure actuelle. Malheureusement, on ne l’a pas vu. Je reste très confiant. Le cheval est au top, il est prêt, nous avons pu le préparer comme nous le voulions. J’ai de nouveau envie d’affronter Uniketat à la régulière. Je suis très confiant. Pau est le jardin de Blason d’Or. Il le fait très bien. La distance ne lui pose pas de problèmes et Clément [Lefebvre, son jockey, ndlr] le connaît par cœur. »

Le Gaston Phoebus, un objectif. Pour Autorisation et Ferronnière, la fraîcheur pourrait être un atout dans le Gaston Phoebus qui est leur objectif. « Nous préparons le Gaston Phoebus depuis longtemps avec Autorisation et Ferronnière. Après sa belle victoire à Pau, nous avons réfléchi pendant longtemps à courir le Grand Prix avec Autorisation. Mais comme nous n’avions qu’une quatrième ou cinquième chance, nous nous sommes dit qu’il valait mieux arriver avec de la fraîcheur sur le Gaston Phoebus et essayer de le gagner. Quand je vois le lot, je me dis que nous avons peut-être bien fait. Ferronnière a recouru une petite course de haies pour la garder en condition en vue du Gaston Phoebus. Elle est peut-être un peu en dessous mais elle essaiera d’aller chercher une allocation. »