Prix de la Croix Vaillant (Maiden) : Injera, en écho à Bellharbour Music

Courses / 04.02.2021

Prix de la Croix Vaillant (Maiden) : Injera, en écho à Bellharbour Music

Chantilly, jeudi

Si vous cherchez le nombre de produits du champion américain California Chrome à l’entraînement en France, la réponse est simple : il n’y a qu’Injera, qui a ouvert son palmarès pour ses débuts dans le Prix de la Croix Vaillant (Maiden) à Chantilly. Son histoire est similaire à celle de Bellharbour Music (Mshawish), gagnant du Prix du Rond du Manège (Inédits) sur les coups de 11 h à Chantilly, et lui aussi premier partant et gagnant français de son père, Mshawish. Derrière les deux, on retrouve Tom Whitehead (Powerstown Stud), qui était allé faire son marché à Keeneland en vue des breeze up… Avec les complications liées au Covid, Injera et Bellharbour Music ne sont pas passés en vente.

Injera, représentante de Marco Bozzi, a signé des débuts plaisants. Vite bien placée sur une deuxième ligne derrière les animatrices, elle a bien répondu quand Pierre-Charles Boudot l’a décalée, accélérant d’elle-même, uniquement aux bras. Injera s’impose de trois quarts de longueur devant Norrey (Le Havre), petite sœur de Mont Ormel (Air Chief Marshal), venue le long du rail. Loire (Gleneagles) est troisième à une longueur un quart.

Elle a tout compris. Injera s’impose en souplesse, elle qui était l’une des cinq inédites de la course. Sa dauphine, Norrey, débutait aussi en compétition. Entraîneur d’Injera, Gianluca Bietolini nous a dit : « C’est une pouliche un peu légère mais elle a beaucoup de cœur et de mental. Elle est facile à préparer, hyper facile en course : comme l’a dit son jockey, elle a tout fait d’elle-même. Quand elle a passé les autres, elle a un peu regardé à droite et à gauche, se reprenant un peu. Elle a de la classe. »

Une première en France pour California Chrome. Élevée par Cesa Farm, Laberinto Farm et Racing Cop, Injera est le premier gagnant français de California Chrome, dont les premiers produits ont 3ans. Le champion américain a été exporté à Arrow Stud au Japon pour la saison de monte 2020, avant d’avoir ses premiers produits en piste : il n’avait pas obtenu un fort soutien des éleveurs américains. Injera a été acheté 80.000 $ yearling, à Keeneland, par Powerstown Stud, dans le but de passer à la breeze up, étant finalement absente.

La mère, Snooki (Empire Maker), n’a pas couru. Elle a donné Valdermoro (Declaration of War), gagnant des Acomb Stakes (Gr3) à 2ans avant d’être exporté à Hongkong. La deuxième mère, Bois d’Amour (Woodman), n’a pas couru non plus. Au haras, on lui doit Coup de Cœur (Exchange Rate), gagnante de Stakes aux États-Unis. La troisième mère, Lovlier Linda (Vigors), a gagné le Santa Anita Invitational Handicap (Gr1) ainsi que quatre Grs3 aux États-Unis. On lui doit notamment Old Trieste, triple gagnant de Gr2 aux États-Unis.

 

 

 

Pulpit

 

 

Lucky Pulpit

 

 

 

 

Lucky Soph

 

California Chrome

 

 

 

 

 

Not for Love

 

 

Love the Chase

 

 

 

 

Chase it Down

INJERA (F3)

 

 

 

 

 

 

Unbridled

 

 

Empire Maker

 

 

 

 

Toussaud

 

Snooki

 

 

 

 

 

Woodman

 

 

Bois d’Amour

 

 

 

 

Lovlier Linda


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 55’’55

De 1.000m à 600m : 25’’48

De 600m à 400m : 12’’68

De 400m à 200m : 11’’85

De 200m à l’arrivée : 11’’90

Temps total : 1’57’’46