Prix Henry Bassie (Steeple) : Sol Blade en solo

Courses / 28.02.2021

Prix Henry Bassie (Steeple) : Sol Blade en solo

Bordeaux - Le Bouscat, dimanche

Vainqueur de sa seule sortie sur le steeple, à Dax en septembre 2020, Sol Blade (Solon) est resté invaincu pour sa deuxième sortie dans la spécialité, sous les couleurs de Gold and Blue, et de nouveau associé à Thomas Beaurain. Comme il en a l’habitude, le représentant de Gold and Blue a rapidement pris ses distances avec le reste du peloton. Une bonne dizaine de longueurs derrière lui, Émir des Places (Muhtathir) s’est dévoué pour mener la chasse, accompagné par My Way (Jukebox Jury). Parti de loin à la rivière des tribunes, Sol Blade s’est tout de même montré appliqué sur les obstacles, tout se montrant droitier. Dans la ligne d’en face, My Way a bien tenté de combler l’écart qui le séparait du fuyard, sans jamais pouvoir l’approcher. Sol Blade a ainsi rallié le poteau en toute décontraction et avec des ressources, vingt longueurs devant son poursuivant immédiat, Follow me Soldier (Soldier of Fortune). Ce dernier, qui venait d'effectuer sa rentrée après une longue absence, a tracé un excellent dernier kilomètre, après avoir longtemps attendu en dernière position. Quant à My Way, il est troisième à six longueurs.

Polyvalent et doué. Isabelle Gallorini a déclaré au micro d’Equidia : « Il avait peu de métier en steeple et abordait un hippodrome différent de celui de Dax, où il avait débuté dans cette spécialité. J’avais peur qu’il soit un peu regardant. Comme il est très brutal, il peut prendre le mors et tout lâcher. C’est un peu ce qu’il s’est passé. Intrinsèquement, il est très bon et a creusé l’écart avec les autres, sans forcer. Il ne faut pas qu’il fasse de fautes et Thomas Beaurain a confiance en lui. Il avait du gaz et tout s’est bien passé. Sol Blade est polyvalent et peut aller en haies comme en steeple. Il préfère le terrain lourd. Même s’il restera toujours un peu compliqué, il s’est calmé et peut tenter sa chance sur les haies d’Auteuil. Il est droitier mais Auteuil est un hippodrome corde à gauche qui se monte à droite. Sa vraie distance est 3.600m, j’irai donc au plus judicieux. Il reste très fragile, raison pour laquelle il court toujours à bon escient. »

Un arrière-petit-fils d’une lauréate du Preis der Diana. Élevé par Jean-Louis Lucas, Sol Blade est un fils de Solon (Local Suitor) et d’Amen (Dashing Blade), qui s’était imposée en Allemagne à 3ans sur le mile. Au haras, elle a produit Si Amène (Solon), vainqueur à trois reprises à 2ans et 4ans, de 2.000m à 2.700m. Nous lui devons également Solmen (Solon), vainqueur par six fois, de 2.200m à 3.000m. Propre frère de Sol Blade, Ami Sol (Solon) avait remporté trois courses, dont le Prix de Beaune (L). Amen a été présentée à Castle du Berlais (Saint des Saints) en 2020.

La deuxième mère, Allemagne (Königsstuhl), a pris des places en Allemagne. La troisième mère, Alaria (Kaiseradler), avait gagné cinq fois en Allemagne entre 2ans et 3ans, remportant notamment le Preis der Diana (Gr2) mais aussi le Schwarzgold-Rennen (Gr3). Elle s’est également distinguée au haras via All Top (High Top), gagnant du Grosser Preis der Continentale St Leger (Gr2), devenu étalon ensuite. Elle a aussi donné naissance à Antic Boy (Nebos), vainqueur d’un Gr3 irlandais, les Leopardstown Stakes (Gr3).

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Local Suitor

 

 

 

 

Home Love

 

Solon

 

 

 

 

 

Alpenkönig

 

 

Scilla

 

 

 

 

Saxifraga

SOL BLADE (H7)

 

 

 

 

 

 

Elegant Air

 

 

Dashing Blade

 

 

 

 

Sharp Castan

 

Amen

 

 

 

 

 

Koenigsstuhl

 

 

Allemagne

 

 

 

 

Alaria