Prix Policeman (Classe 1) : Bobbymurphy toujours aussi impressionnant

Courses / 27.02.2021

Prix Policeman (Classe 1) : Bobbymurphy toujours aussi impressionnant

Prix Policeman (Classe 1)

Bobbymurphy toujours aussi impressionnant

Comme Frédéric Rossi l’avait indiqué en début d’année, il faudra compter sur Bobbymurphy (Intello) à l’occasion des classiques du printemps. En remportant avec style le Prix Policeman (Classe 1), ce poulain doué tient toutes ses promesses et permet à son propriétaire, le footballeur M’Baye Niang, de continuer à rêver au Prix du Jockey Club (Gr1).

Qui m’aime me suive. Les nombreux supporters de Bobbymurphy n’ont finalement tremblé qu’avant le départ, lorsqu’il a dû ressortir des stalles après s’être un peu impatienté ! Franck Blondel a jeté un coup d’œil aux postérieurs du poulain mais le feu vert a été donné. Une fois la course partie, ils n’ont par contre jamais tremblé. Bobbymurphy a montré de la vitesse en sortant des stalles, ce qui lui a permis de se porter rapidement au commandement, accompagné à sa hanche de Waipa (Style Vendôme). L’élève du haras d’Aspel a commencé à perdre ses adversaires en route à l’entrée de la ligne droite lorsqu’il a allongé ses longues foulées, en force. Bobbymurphy s’impose plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée, soit une longueur et demie, aux dépens de Bialystok (Zoffany) qui a très bien conclu côté corde, après avoir attendu son heure à l’arrière. Waipa garde une courageuse troisième place à une longueur et demie.

Le Noailles pour prochaine étape. Frédéric Rossi a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un soulagement aujourd’hui. Cela fait vraiment plaisir. Franck [Blondel, ndlr] a fait du très bon travail pendant tout le meeting, comme toute l’équipe. Bobbymurphy montre aujourd’hui qu’il prend de la force, de la maturité. Il devient un vrai cheval de course. Il est allé devant encore aujourd’hui, mais je pense qu’il sera encore meilleur le jour où nous pourrons avoir un ou deux leaders. J’ai bien aimé son accélération. La route est longue mais nous suivons notre petit parcours tranquillement. Nous n’avons jamais caché nos ambitions avec l’objectif du Jockey Club. Il va désormais se diriger vers le Prix Noailles (Gr3), le 11 avril. »

Sa sœur est placée de Listed. Élevé par le haras d’Aspel, Bobbymurphy a été présenté à la vente de yearlings d’août Arqana mais a été racheté pour 30.000 €. Il a ensuite été préparé pour la Breeze up Osarus par Yann Creff. Il en a été le top-price (hors amiable) pour 58.000 €. Le bon avait été signé par Marc-Antoine Berghracht. C’est un fils d’Intello (Galileo), étalon au haras du Quesnay, et de Galaxie des Sables (Marchand de Sable). Cette dernière avait remporté trois courses, de 1.400m à 1.600m et terminé deuxième du Prix des Sablonnets (L). Bobbymurphy est le septième produit de sa mère et son deuxième gagnant, après Galaxe (High Chaparral), deuxième du Prix des Lilas et troisième du Prix de la Cochère (Ls). La jument a un 2ans par Dariyan (Shamardal), lequel est inscrit à la prochaine breeze up Arqana. Galaxie des Sables est pleine de Territories (Invincible Spirit) et retournera à Intello en 2021.

La deuxième mère, Kruguy Dancer (Groom Dancer) a gagné une course, sur 2.100m, Galaxie des Sables étant son meilleur produit. La troisième mère, Kruguy (Try my Best), a terminé deuxième du Prix de Royallieu et troisième du Prix Minerve (Grs3). Elle a notamment donné Kruguyrova (Muhtathir), gagnante du Novices’ Chase (Gr2), du Prix Jacques d’Indy (Gr3) et deuxième de l’Arkle Challenge Trophy Chase (Gr1).

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Intello

Danehill

Impressionnate

Occupandiste

BOBBYMURPHY (M3)

Theatrical

Marchand de Sable

Mercantile

Galaxie des Sables

Groom Dancer

Kruguy Dancer

Kruguy