Rebond

Le Mot de la Fin / 12.02.2021

Rebond

En 2020, Cheltenham et son festival ont subi les foudres du tribunal médiatique outre-Manche. Quand la pandémie a pris son envol, le grand événement de l’obstacle a été accusé de tous les maux, notamment d’avoir été un cluster géant. Pas simple de rebondir après de telles accusations. Surtout que le sponsor de la Gold Cup – le cidre irlandais Magners – a décidé de jeter l’éponge. Officiellement pour des raisons économiques, alors que le contrat portait jusqu’en 2022. Troisième mauvaise nouvelle : la perspective d’une édition sans public est chaque jour un peu plus certaine. Face à cette série noire, les organisateurs ont trouvé une manière intelligente de rebondir. Ils ont transformé la plus grande épreuve de l’obstacle anglais en une œuvre de bienfaisance, envoyant un message fort à toute la société : le pays souffre, certes, mais les courses sont solidaires de la nation. L’association WellChild est basée à Cheltenham et elle vient en aide aux enfants afin qu’ils reçoivent leurs traitements à domicile plutôt qu’à l’hôpital. Une action essentielle en temps de Covid. Pourtant, en 2020, WellChild a perdu 60 % de ses revenus. La WellChild Cheltenham Gold Cup, avec sa forte exposition médiatique, aura l’ambition de lever des fonds pour les enfants malades et de sensibiliser les sportsmen à cette cause…