Les hippodromes de France Galop font peau neuve

Courses / 04.03.2021

Les hippodromes de France Galop font peau neuve

Les conditions météorologiques de cet automne et de cet hiver se sont particulièrement prêtées à la réalisation des travaux de préparation des pistes en gazon des hippodromes de France Galop : Auteuil, Chantilly, Deauville, ParisLongchamp et Saint-Cloud.

En coordination avec les équipes des hippodromes de France Galop, Matthieu Vincent, directeur des hippodromes et des centres d’entraînement, a planifié une diversité d’interventions.

Il explique : « Pour nous tous, l’état des pistes est une priorité. L’objectif est d’avoir des pistes régulières, pour la régularité des courses mais aussi pour le confort des chevaux. L’état du terrain étant un élément important dans l’histoire du cheval et de l’élevage, on se doit d’avoir un terrain propice à tous les chevaux, suivant le climat du moment. Il ne faut pas non plus tomber dans des excès de sur-arrosage, qui ne sont pas dans l’air du temps par rapport à l’environnement. En tant que responsables des pistes, nous sommes confrontés à des aléas climatiques. Nous traversons des saisons extrêmes, avec trois semaines de pluie en continu par exemple, ou, à l’inverse, un mois sans une goutte d’eau. Il faut donc s’adapter, trouver le juste dosage. Nous accentuons des procédés de travail mécanique de la piste, comme de plus en plus d’aérations et décompactions par exemple, dans l’objectif d’avoir des gazons plus résistants et plus dense pour gagner en régularité et en confort. Il faut remercier toute l’équipe et les responsables de chaque site, qui ont grandement participé à ce plan. Nous voulons vraiment monter en grade, même si nous sommes déjà performants. »

Des pistes dotées d’un meilleur couvert végétal. À Auteuil, le travail réalisé avait pour objectif d’améliorer la souplesse et la régularité des pistes. Sur les hippodromes de plat (Chantilly, Deauville, ParisLongchamp et Saint-Cloud), il visait à améliorer la résistance des gazons afin de pouvoir enchaîner les réunions prévues cette année, tout en gardant la meilleure constance de qualité des pistes, dans un souci de régularité des courses et de confort des chevaux.

Dans ce cadre, durant les mois de novembre et décembre derniers, les équipes "pistes" de France Galop ont pu, grâce à une météo favorable, planifier un éventail d’actions plus large que celui réalisé au cours des hivers précédents. Ce contexte positif permet aux hippodromes de présenter des pistes dotées d’un meilleur couvert végétal, grâce à l’intensité et la variété des actions mécaniques réalisées sur chaque site, notamment :

- passages du Vertidrain en profondeur pour décompacter et aérer la piste,

- passages de l’aérateur pour améliorer la densité racinaire du gazon,

- roulages pour rétablir la planimétrie des pistes,

- sursemis de ray-grass et autres graminées, afin de régénérer les pistes de courses.

La météo continue d’être favorable en cette période de réouverture des hippodromes France Galop pour la saison 2021. La période actuelle se caractérise par un démarrage plus précoce que prévu de la pousse du gazon, en avance par rapport à l’an passé à la même période, qui avait été marquée par la neige et la pluie. Dans ces conditions, la saison du galop démarre dans de bonnes conditions et les premières réunions ne devraient pas altérer excessivement les pistes en gazon, ce qui est de bon augure pour les prochains mois.

Un passage progressif à des engrais bio. Par ailleurs, à compter de cette année, France Galop met en place sur les hippodromes de Chantilly, Deauville et ParisLongchamp un passage progressif vers des engrais organo-minéraux labellisés bio, en conformité avec la loi Labbé, qui vise à interdire l’usage de produits phytosanitaires dans le cadre de l’entretien des espaces verts. Ce déploiement progressif sera étendu en 2022 aux hippodromes d’Auteuil et Saint-Cloud. Le produit retenu par France Galop est conçu notamment à base d’algues rouges récoltées sur les côtes atlantiques françaises. La combinaison d’acides aminés, d’urée et de sulfate de potassium naturel stimule le gazon à un meilleur développement racinaire. Ainsi, les pistes des hippodromes de France Galop gagneront en densité végétale. Matthieu Vincent détaille : « Dans un avenir proche, nous allons être confrontés à la loi Labbé, ce qui signifie que les produits phytosanitaires vont être progressivement bannis dans les espaces verts ; il faut donc trouver des alternatives. Nous travaillons de plus en plus sur des produits bios : des produits à base de mélasse de betterave, de marc de café et d’algues… »

Amélioration de la sécurité des chevaux et des hommes. Enfin, des travaux visant à améliorer la sécurité des chevaux et des jockeys ont été réalisés à Auteuil, Deauville et ParisLongchamp. Matthieu Vincent précise : « Le confort du personnel d’écurie est également au cœur de nos préoccupations, et nous en avons tenu compte dans nos travaux. » Il s’agit par exemple de la mise en place de protections en caoutchoucs antidérapantes dans les boxes accueillant les chevaux lors des réunions de courses, et de l’installation de nouvelles lices en PVC.

DANS LE DÉTAIL

  • Hippodrome d’Auteuil (responsable du site : Édouard Boutolleau)

Pistes :

- Roulage des pistes,

- Regarnissage des cordes en gazon Ray Grass,

- Passage du Vertidrain (tournants et diagonales),

- Remise en place appels et réceptions obstacles (plus regarnissage par semis ray-grass),

- Mise en place d’un voile de forçage sur les appels et réceptions des obstacles.

Obstacles :

- Oxer refait à neuf

- Changement de la dernière haie du steeple et haie d’essai (barre d’appel et barre d’impact),

- Changement des deuxième et troisième haies des Fortifications.

Écuries :

- Les sols de 74 boxes dotés de tapis caoutchouc sécurit antidérapant,

- Réalisation des sols et murs en tapis caoutchouc sécurit dans les six douches pour chevaux,

- Prochains travaux de remise aux normes des locaux vétérinaires (programmés en juillet août).

  • Hippodrome de Chantilly (responsable du site : Marin Le Cour Grandmaison)

Pistes :

- Sursemis en ray-grass des cordes de la piste du Jockey Club et de la ligne droite,

- Vertidrain et aération de la piste 2 fois dans l’hiver,

- Passage progressif à l’engrais bio organo-minéral (extraits d’algues rouges),

- Bornage des départs par un géomètre.

Écuries :

- Plantation d’arbres et d’arbustes dans le rond de présentation, écuries et pesage,

- Création zone de stockage pour le matériel d’écuries.

  • Hippodrome de Deauville (responsable du site : Guillaume Flavigny)

Pistes :

- Faire d’un "ennemi" un ami en traitant mécaniquement les agrostis stolonifères, des herbes rampantes. Actions mises en place : tonte à 7 cm, puis travail des horizons afin de redresser ces herbes verticalement dans le but de densifier le couvert végétal, et d’avoir des pistes qui gagnent en densité et en résistance sur l’ensemble de la saison,

- Passage du Vertidrain et de l’aérateur trois fois dans l’hiver, dans le but d’améliorer la perméabilité et le drainage de la piste de course,

- Passage progressif à l’engrais bio organo-minéral (extraits d’algues rouges),

- Bornage des départs par un géomètre.

Écuries :

- Mise en place de protection en caoutchouc dans les boxes,

- Remplacement des sols antidérapants dans les ronds,

- Mise en sécurité du rond de présentation (sortie des chevaux),

- Création d’une douche supplémentaire pour les chevaux.

Autres espaces :

- Poursuite de la rénovation des chambres de lads,

- Création d’une laverie dédiée aux équipements d’entraînement,

- Création d’une salle réfectoire/cuisine pour le personnel des écuries.

  • Hippodrome de ParisLongchamp (responsable site : Charles de Cordon)

Pistes :

- Traitement des fléoles, des herbes qui font des tâches claires sur la piste, uniquement par travail mécanique et sursemis,

- Roulage et Vertidrain à deux reprises dans l’hiver,

- Passage progressif à l’engrais bio organo-minéral (extraits d’algues rouges) pour la piste et la totalité des espaces verts dédiés au public,

- Sur-semis de ray-grass,

- Mise en place des nouveaux pieds de lice PVC offrant une meilleure sécurité aux jockeys et aux chevaux,

- Bornage des départs par un géomètre,

- Rénovation de la sortie de piste avec la technique de la P.S.F.

Écuries et pesage :

- Planimétrie du rond de présentation, notamment autour de certains gros arbres,

- Drainage du rond de présentation,

- Trois tontes par semaine du rond de présentation pour améliorer son esthétique,

- Réfection du rond pour les femelles dans les écuries.

  • Hippodrome de Saint-Cloud (responsable site : Jean-Guillaume d’Orglandes)

Pistes :

- Sursemis des pistes en novembre en ray-grass,

- Passage du Vertidrain en profondeur, dans le but de décompacter

- Important chantier mené avec l’équipe du Golf du Paris Country Club pour l’amélioration de la visibilité sur les pistes depuis les tribunes de l’hippodrome,

- Bornage des départs par un géomètre.

Écuries :

- Peinture des boxes,

- Peinture des douches des chevaux,

- Plantation de 15 nouveaux arbres à l’entrée de l’hippodrome et sur le parking public.