Hajres, Deryan et Hayyan dans la Dubai Kahayla Classic 

10.03.2021

Hajres, Deryan et Hayyan dans la Dubai Kahayla Classic 

Lors de la journée de la Dubai World Cup, qui se disputera le 27 mars à Meydan, trois pur-sang arabes entraînés en France ont été invités à courir la Dubai Kahayla Classic : Hajres (Nizam), Deryan (Mahab) et Hayyan (Munjiz). Élisabeth Bernard pourra compter sur Hajres, un représentant d’Emadadein Alhtoushi, troisième de l’Obaiya Arabian Classic, le 20 février à Riyad. Elle nous a confié : « Nous avons la chance d’être invités, donc nous y allons ! Le cheval est bien rentré de Riyad. Il était un petit peu fatigué car le voyage était un vrai périple. Nous avons fait ce qu’il fallait pour qu’il récupère et là, je le trouve bien. Malgré les différences de température entre le jour et la nuit que nous pouvons avoir à La Teste, la préparation se passe bien. Comme il n’a pas plu depuis longtemps, les pistes sont praticables et la préparation est plus facile maintenant, que pour la course en Arabie Saoudite. Hajres est un cheval d’âge et je ne le travaille pas autant que les jeunes chevaux. J’estime qu’il est suffisamment endurci pour être prêt plus facilement. »

Concernant les représentants de Yas Horse Racing, que sont Deryan, entraîné par Didier Guillemin, et Hayyan, entraîné par Frédéric Sanchez, Thierry Delègue, le manager de l’écurie en France, nous a confié : « Normalement, les chevaux vont participer à la Dubai Kahayla Classic. Ils sont invités tous les deux et nous avons répondu positivement. Deryan est très bien rentré de Riyad car il n’a pas vraiment fait sa course. Il donne tous les signes pour être compétitif dans quelques semaines. Il fait surtout de l’entretien car il a couru il y a moins d’un mois. En ce qui concerne Hayyan, il a travaillé sur le sable car ce sera la première fois qu’il va courir sur cette surface. Cela n’a d’ailleurs pas l’air de lui donner de difficultés. D’autant plus que sa famille a déjà bien réussi sur le sable. Son frère, Bandar, a gagné un Gr1 l’année dernière sur cette piste à Dubaï. »