MUNIR DU SOLEIL PREND DU GALON

21.03.2021

MUNIR DU SOLEIL PREND DU GALON

Thomas Fourcy avait trois atouts dans cette H.H. The Amir Silver Sword, réservée cette année aux seuls 4ans. Le plus en vue était Hadi de Carrère (Nieshan) mais, victime d'un mauvais numéro dans les stalles et sorti tout à l'extérieur par ses compagnons de casaque dans le dernier tournant, le poulain a dû se contenter de la quatrième place.

Cela s'est beaucoup mieux passé pour Munir du Soleil (Munjiz), qui a pu galoper calé à la corde, non loin de la tête. Quand Tomas Lukasek lui a demandé d'accélérer, il a bien répondu et a pris nettement la mesure de l'animateur, Hidalgo du Croate (Al Mamun Monlau). First Class (Dahess) a bien conclu pour venir prendre la troisième place. Hadi de Carrère et HM Jalfane (Dahess), le troisième atout de Thomas Fourcy, viennent ensuite.

Thomas Fourcy nous a dit : « Munir du Soleil était magnifique le matin. On l'a monté de façon offensive. Il a eu la bonne course. C'est un cheval en devenir. HM Jalfane a été moins percutant qu'en décembre. Peut-être le voyage en fin d'année l'a-t-il un peu fatigué ? Hadi de Carrère est sorti “mou” des boîtes. Il a eu une course épouvantable, mais Julien Augé m'a dit qu'il n'avait pas d'envie sur cette piste. Ce tracé rapide ne lui a pas convenu. Il manque peut-être un peu de vitesse de base pour s'adapter à cette piste, sur laquelle il n'est pas évident de revenir de l'arrière. » Munir du Soleil fait partie des achats ambitieux d'un jeune propriétaire qatari, Abdullah Fahad Al Attiyah. Ce poulain a grandi au haras du Saubouas et il est issu de l'élevage Du Soleil Stud, animé par Lisa et Pierre Deymonaz. La mère, Rahab (Amer), achetée pleine de Munjiz à la vente de pur-sang arabes d'Arqana par Lisa et Pierre Deymonaz, est une propre sœur du champion General, qui officie désormais comme étalon au haras du Grand Courgeon, et de la championne Al Dahma.

La grande journée du Saubouas. Le haras du Saubouas, animé par Paul Basquin, a vécu une grande journée. Les trois premiers de H.H. The Amir Sword sont passés par la structure gersoise, comme Munir du Soleil, ainsi que Methgal, Al Naama et Goldamer, premier, deuxième et cinquième de la Qatar International Cup (Gr1 PA). Paul Basquin nous a dit : « Je collabore avec Al Shahania, aussi bien pour le débourrage et le préentraînement que pour l’achat de leurs pur-sang arabes, depuis dix ans. Des chevaux comme Ebraz, Gazwan, M’Keefa, Mon’nia ou Djainka des Forges ont été débourrés et préentraînés à la maison. Depuis cinq ans, je travaille aussi avec Mohammed Fahad Al Attiyah et sa famille, qui ont vécu un grand bonheur grâce à Munir du Soleil, mais aussi Goldamer, qui s’est bien comporté. Enfin, j’ai vendu récemment de bons éléments à Ghassim Ghazali et à son fils Mohammed, comme Ael Star, troisième jeudi, ou Djalnor, ainsi qu’à Debbie Mountain, comme Tarek du Soleil, et à Al Wasmiyah Farm, comme Mybelle du Soleil. Concernant Munir du Soleil, il est issu de l’élevage de Lisa et Pierre Deymonaz, dont les cinq poulinières sont à la maison. Nous avons le propre frère de Munir du Soleil, Malik du Soleil, un 2ans prometteur, ainsi qu’un yearling par Mahabb. Leurs cinq juments ont donné trois gagnants de Groupe. Balladore a donné Amyr du Soleil, Theeba a produit Methgal, et Rabah, Munir du Soleil. Pour leur compte, j’avais aussi acheté Lady Princess au sevrage. Elle a ainsi été élevée au haras du Saubouas, puis vendue sur performance à Sheail Al Kuwari. »