Persian King ** : un carnet de bal de tout premier plan

Courses / 02.03.2021

Persian King ** : un carnet de bal de tout premier plan

Pour 2021, le haras d’Étreham accueille deux nouveaux sires, gagnants de Gr1, dans son parc d’étalons de plat : Persian King ** (Kingman) et Hello Youmzain (Kodiac) Le premier cité, qui s’est imposé par huit fois dont trois au niveau Gr1 pour l’entraînement d'André Fabre, est désormais bel et bien étalon. Ses trois premières juments saillies ont toutes étés confirmées pleines. Parmi elles, la gagnante de Listed Cap Vérité (Cape Cross) et Élodie (Dansili), la propre sœur des championnes We Are et With You.

Le lauréat de la Poule d’Essai des Poulains, du Prix d’Ispahan et du Prix du Moulin de Longchamp (Grs1), dans lequel il s’est détaché par plusieurs longueurs de cinq gagnants de Gr1, a logiquement suscité un fort intérêt pour sa première année au haras. Limité à 140 juments, comme tous les sires du haras normand, Persian King débute sa carrière d’étalon avec un carnet de bal des plus prestigieux grâce notamment à un fort soutien de ses porteurs de parts.

Il comprend d’excellentes reproductrices, à l’instar de Taranto (Machiavellian), mère du lauréat du Prix Jean Prat (Gr1) et étalon chez Darley Territories (Invincible Spirit), Golden Lily (Dolphin Street) qui a déjà produit Lily’s Candle (Style Vendôme), gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1), Princess Sofia (Pennekamp), la mère de Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar), Milena’s Dream (Authorized), la mère d’Étoile (Siyouni) qui s’est imposée dans les EP Taylor Stakes (Gr1) en 2020, ou encore Sefroua (Kingmambo), mère de la toute bonne Suphala (Frankel) et petite-fille de Serena’s Song (Rahy).

Le fils de Kingman rencontrera également certaines juments de course de haut niveau, comme Rosanara (Sinndar), lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1), Waikika (Whipper), gagnante de six courses et qui a clôturé sa carrière sur une victoire au niveau Gr1 pour Yann Barberot, Restiadargent (Kendargent), gagnante à 2ans du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et du Prix d’Arenberg (Gr3) et troisième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1) l’année suivante, ou encore la précoce Pure Zen (Zoffany), gagnante de Listed à 2ans et toute proche deuxième du Prix de Sandringham (Gr2) à 3 ans.