Prix de Campet (Classe 2) : Galik rebondit

Courses / 05.03.2021

Prix de Campet (Classe 2) : Galik rebondit

Prix de Campet (Classe 2)

Galik rebondit

Gagnant de ses deux premières sorties à 2ans, Galik (Galiway) n’avait pas répété ensuite en s’attaquant aux black types, dans le Prix Roland de Chambure et le Critérium du Béquet - Ventes Osarus (Ls). Castré ensuite, il a pris une cinquième place sur la fibrée de Pau pour sa rentrée et a facilement renoué avec le succès vendredi, au Bouscat, dans le Prix de Campet (Classe 2). Le représentant et élève de Guy Pariente a rapidement pris les commandes, dans son rythme, et il est reparti dans la ligne droite, s’imposant d’une longueur un quart devant Belharra (Charm Spirit), qui a fini correctement. Jasmin Doré (Holy Roman Emperor) est troisième à deux longueurs et demie.

Mieux depuis sa castration. Galik remontre un meilleur visage. Le pensionnaire de Christophe Ferland avait montré des moyens au printemps de ses 2ans, laissant une forte impression dans le Prix Helleniqua (Classe 2), sur 1.200m, sans confirmer ensuite. Son jockey, Julien Augé, a analysé au micro d’Equidia : « L’autre jour, à Pau, c’était une rentrée après une longue absence et je m’étais évertué à le cacher dans le parcours pour qu’il prenne cela bien : c’était un retour après castration. Aujourd’hui, il était un peu tendu derrière les boîtes, mais sans être énervé. Je l’ai laissé glisser et je pense que j’avais encore une vitesse à passer pour finir. Nous l’estimions à 2ans, il était invaincu jusqu’au jour où il a tenté sa chance dans la Listed à Paris. Nous avons pensé qu’il avait besoin de la castration parce qu’il avait l’air d’avoir mal. »

Le croisement de Sealiway et Kenway. Élevé par son propriétaire Guy Pariente, Galik est un fils de Galiway (Galileo), stationné au haras de Colleville, et de Rêvedargent (Kendargent), gagnante d’une course "F" à 3ans sur les 1.200m de Maisons-Laffitte et troisième du Prix Contessina (L), dont il est le premier produit à fouler un hippodrome. Il est issu du même croisement que Sealiway (Galiway), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), et que Kenway (Galiway), vainqueur du Prix La Rochette (Gr3) et du Prix Luthier (L), et cinquième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1).

Rêvedargent a un 2ans, issu de Galiway nommé Galord, à l’entraînement chez Carina Fey. La poulinière a été cédée 30.000 € à Pegase Bloodstock lors de la vente d’élevage Arqana 2020, alors qu’elle était pleine de Galiway. Le produit est une femelle : présentée par le haras du Hoguenet à la vente d’élevage 2020, elle a été achetée 52.000 € par Paul Nataf pour le haras de la Gousserie.

La deuxième mère, Matwan (Indian Rocket), a gagné le Prix des Rêves d’Or (L). Elle a notamment donné Batwan (Kendargent), lauréat du Prix de Saint-Georges (Gr3). Matwan est une sœur de Myasun (Panis), lauréat des Prix de Meautry et de Seine-et-Oise (Grs3). Elle est aussi la propre sœur de Moranda, à qui l’on doit Speak of the Devil (Wootton Bassett), battue d’un nez dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), et du triple lauréat de Gr3 Morando (Kendargent).

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Galiway

Danehill

Danzigaway

Blushing Away

GALIK (H3)

Kendor

Kendargent

Pax Bella

Rêvedargent

Indian Rocket

Matwan

Spain