Prix du Perche (Classe 2) : Coachello crève l’écran

Courses / 05.03.2021

Prix du Perche (Classe 2) : Coachello crève l’écran

Prix du Perche (Classe 2)

Coachello crève l’écran

Absent depuis ses débuts victorieux sur le gazon de Chantilly, le 10 juin, Coachello (Dunkerque) n’a pas eu à forcer son talent pour conserver son invincibilité dans ce Prix du Perche (Classe 2), malgré neuf mois d’absence. Un peu allant, l’élève et représentant de Micheline Leurson et Christiane Head a patienté en cinquième position dans le sillage de la favorite, Evereste (Dabirsim). Progressant en dehors à l’entrée de la ligne droite, Coachello a bien accéléré pour venir prendre l’avantage à 150m du but et s’est détaché dans un très bon style, deux longueurs et demie devant Sotoro (Toronado). Une demi-longueur plus loin, l’attentiste Prosecco (Starspangledbanner) a très bien terminé en dehors pour arracher la troisième place à Axdavali (Goken), tandis qu’Evereste a conclu cinquième tout près.

Un retour en fanfare après une fêlure. Romain Le Dren Doleuze, entraîneur de Coachello, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un cheval que nous estimons beaucoup à l’écurie. Il n’est pas encore venu physiquement, mais je l’ai fait courir aujourd’hui car je n’ai pas de chevaux capables d’aller avec lui le matin. Coachello montre beaucoup de qualité, et nous sommes ravis qu’il s’impose facilement pour sa rentrée. Nous voulions qu’il ait une bonne reprise de contact, et la course d’aujourd’hui lui a donné du moral. Cristian Demuro, avec sa bonne main, s’en est très bien servi. Coachello faisait beaucoup de bêtises dans son box et s’était fait une fêlure après ses débuts. Nous avons pris tout notre temps, nous l’avons fait castrer, et nous sommes récompensés aujourd’hui. Bravo à ses éleveurs-propriétaires. » Malgré son manque de métier, Coachello a montré une vraie capacité d’accélération (10’’71 dans les 200 derniers mètres !) et doit avoir les moyens de remporter un Groupe un jour ou l’autre : nous lui décernons donc une ** JDG Rising Star **.

Le principe des JDG Rising Stars

Nous attribuons une JDG Rising Star aux jeunes chevaux que nous pensons capables de gagner une course de Groupe.

Le fils d’une placée du Petit Couvert. Dunkerque était stationné au haras du Quesnay lors de la conception de Coachello. La mère du poulain, Rock Harmonie (Rock of Gibraltar), s’est placée à plusieurs reprises sur 1.000m et 1.200m à 2ans et à 3ans. Elle a notamment conclu deuxième du Prix du Petit Couvert (Gr3) en 2008, à une demi-longueur d’Only Answer (Green Desert). Rock Harmonie a donné quatre autres lauréats dont Richemont (Anodin), vainqueur de six courses – dont un Quinté à Maisons-Laffitte – de 3ans à 5ans, sur des distances comprises entre 2.000m et 2.700m, et quatrième du Grand Prix de Marseille (L). La poulinière a un 2ans, Star Rock (Anodin), à l’entraînement chez Romain Le Dren Doleuze, et une yearling, Rockmantique (Recoletos). Elle a été saillie le 18 février 2021 par Intello (Galileo).

La deuxième mère, Rigoureuse (Septième Ciel), n’a pas couru. La troisième mère, River Rose (Riverman), gagnante du Prix des Rêves d’Or (L), a donné sept black types. On lui doit notamment Baiser Volé (Foolish Pleasure), lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix de la Salamandre (Grs1) et du Prix Robert Papin (Gr1, à l’époque), et Tenue de Soirée (Lyphard), lauréate des Prix du Gros-Chêne et de Saint-Georges (Grs3) et troisième à deux reprises du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1).

Kenmare

Highest Honor

High River

Dunkerque

Sillery

Dissertation

Devalois

COACHELLO * * (H3)

Danehill

Rock of Gibraltar

Offshore Boom

Rock Harmonie

Septième Ciel

Rigoureuse

River Rose

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 19’’72

De 1.000m à 600m : 25’’68

De 600m à 400m : 12’’18

De 400m à 200m : 10’’71

De 200m à l’arrivée : 10’’71

Temps total : 1’18’’96