Prix Jean-Claude Évain (Steeple-chase) : Porto Pollo, nonchalant mais efficace

Courses / 01.03.2021

Prix Jean-Claude Évain (Steeple-chase) : Porto Pollo, nonchalant mais efficace

Auteuil, lundi

Absent depuis son échec dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), Porto Pollo (Manduro) effectuait sa réapparition dans le Prix Jean-Claude Évain. Le sauteur d’Antoine Bardini n’en était qu’à sa cinquième sortie en steeple, discipline dans laquelle il s’était imposé à Compiègne. Sur une piste assez rapide et un parcours coulant, Porto Pollo a eu un parcours en accordéon. À la rivière des tribunes, il était sur les talons des leaders, mais après la plage d’Auteuil, il a perdu quelques rangs et on ne s’imaginait pas le voir gagner. Cependant, c’est sa façon de courir et il a pris son mors à l’entrée de la ligne droite, passant entre Winneyev (Goldneyev) et Eyes Groom (Tiger Groom). Entre les deux derniers obstacles, il s’est rapproché de Fidèle au Poste ** (Saint des Saints) qui avait creusé un petit écart. Il l’a rejoint pour franchir la dernière haie avant de le déposer sur le plat pour l’emporter aisément, les oreilles pointées. Rentrée gagnante pour ce cheval attachant, qui va pouvoir jongler avec les haies et le steeple même si, comme l’a avoué son jockey, Bertrand Lestrade, il a sauté gros pour son retour dans la discipline : « Dans le parcours, j’ai beaucoup douté. En steeple, il ne s’emploie pas vraiment, il a un côté branleur. Mais quand je l’ai mis entre les chevaux à l’entrée de la ligne droite, j’avais 200 kilos dans les bras, c’est impressionnant. Avec lui, il faut travailler le moral. Je félicite sa cavalière du matin, Katia, qui a fait un superbe travail. »

Fidèle au Poste a très bien couru pour sa rentrée et il a une belle année qui l’attend. Il a précédé Winneyev qui s’est bien ressaisi pour prendre la troisième place. Arbarok ** (Masked Marvel) a fait un bond magnifique sur la rivière des tribunes, venant avec les leaders. Mais il s’est accidenté et a dû être arrêté devant le bull-finch.

Le neveu d’un lauréat de Gr2 en Allemagne. Porto Pollo a été élevé par Arnaud Coursin et Joël et Pierre Souchard. Présenté par le haras de Fergand, il a été adjugé 16.000 € à Christophe Escuder lors de la vente de yearlings Arqana, en octobre 2016. Son père, Manduro (Monsun), a fait la monte au haras du Logis.

Mère de Porto Pollo, Silky Steps (Nayef) a gagné trois courses plates aux alentours de 2.000m. Après Porto Pollo, elle a donné Six One (Hunter’s Light), lauréat en steeple à Pau et troisième du Prix Antoine de Palaminy (L), puis Sirlight (Hunter’s Light), un 3ans, et Porta Bella (Manduro), une 2ans.

Il est le neveu de Stormont (Marju), vainqueur des Goldene Peitsche (Gr2), et de Stilett (Tirol), deuxième de la Coronation Cup (L) en Malaisie ! La troisième mère, Keep in Step (Dance in Time), a remporté le Prix de la Vallée d’Auge (L). Elle a donné Super Sheila (Last Tycoon), lauréate de la Star Sprint et deuxième des Alan Robertson Bloodline Championship (Grs1).

 

 

 

Königsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Manduro

 

 

 

 

 

Be my Guest

 

 

Mandellicht

 

 

 

 

Mandelauge

PORTO POLLO (H6)

 

 

 

 

 

 

Gulch

 

 

Nayef

 

 

 

 

Height of Fashion

 

Silky Steps

 

 

 

 

 

Law Society

 

 

Legal Steps

 

 

 

 

Keep in Step