Prix Rohan (Haies) : Bliss for Ever trouve son bonheur à Auteuil

Courses / 07.03.2021

Prix Rohan (Haies) : Bliss for Ever trouve son bonheur à Auteuil

Auteuil, dimanche

Fort de dix courses en plat à 3ans et à 4ans, Bliss for Ever (Slickly) s’est imposé facilement pour ses débuts en obstacle dans ce Prix Rohan (L), après quatre mois et demi d’absence. L’élève et représentant d’Henri de Pracomtal et du haras d’Écouves avait montré un peu de classe en plat, atteignant une valeur 41,5 lors de son unique succès dans une Classe 3 sur les 1.800m de Dieppe, le 26 mai 2020.

Avec aisance. Parti aux avant-postes, Bliss for Ever s’est montré regardant sur la première haie, qu’il a néanmoins bien franchie. Après avoir fait des efforts sur plusieurs obstacles, il est passé à l’entrée de l’ultime ligne droite de la quatrième à la première place. Sur le plat, Bliss for Ever a fait parler sa classe et s’est détaché aisément pour l’emporter de quatre longueurs et demie. La deuxième place est revenue à l’attentiste Bachelier (Coastal Path) qui a bien fini, alors qu’il débutait totalement en compétition, deux longueurs et demie devant Best Bowl (Le Havre), qui s’est bien relancé après une faute à la dernière haie.

Une bonne recrue. Son entraîneur, David Cottin, a déclaré : « J’étais rassuré en regardant les premières courses de la réunion par rapport au terrain, car son frère, Kasbah Bliss (Kahyasi), n’allait pas dans le terrain souple. Il a sauté durant tout l’hiver et sur ce qu’il avait fait en plat, c’est normal qu’il gagne. C’est un cheval facile, qui a toujours aimé sauter. Je suis content de lui. Il a fait des efforts aujourd’hui sur les obstacles, donc il a de la marge. Il a besoin de se fluidifier, mais ça va venir. C’est sûrement une bonne recrue. »

Un frère de Kasbah Bliss. Bliss for Ever est le dernier produit de la regrettée Marital Bliss (Double Bed), disparue en début d’année 2019. Placée à dix reprises en 18 sorties en plat, Marital Bliss s’est révélée au haras en donnant le champion Kasbah Bliss, qui s’est montré performant au plus haut niveau à la fois en plat et en haies. Il est monté trois fois sur le podium du Prix du Cadran – notamment sur la plus haute marche en 2011 – et a aussi gagné deux fois le Prix Gladiateur (Gr3). En obstacle, Kasbah Bliss a remporté deux fois le Rendelsham Hurdle, ainsi que l’Adonis Juvenile Hurdle (Grs2) et les Prix Pierre de Lassus, Carmarthen et de Compiègne (Grs3). Il a aussi conclu deuxième du World Hurdle et troisième du Prix Renaud du Vivier (Grs1). Marital Bliss a aussi donné Xanadu Bliss (Xaar), à qui l’on doit Xcellence (Champs Élysées), lauréate du Prix Imprudence (Gr3) et troisième de la Poule d’Essai des Pouliches et du Prix de Diane (Grs1). La deuxième mère, Gai Lizza (Gairloch), a gagné six handicaps en plat, sur des distances comprises entre 2.000m et 3.300m. Elle a donné deux gagnants de Groupe : Rajpoute (Double Bed), lauréat des Prix Niel et Guillaume d’Ornano (Grs2) et devenu étalon, et L’Année Folle (Double Bed), gagnante du Prix Minerve (Gr3) et troisième des E.P. Taylor Stakes (Gr2, à l’époque). Cette dernière est la mère de Spectrofolle (Spectrum), deuxième du Prix de la Nonette (Gr3, à l’époque). 

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Slickly

 

 

 

 

 

Conquistador Cielo

 

 

Slipstream Queen

 

 

 

 

Country Queen

BLISS FOR EVER (H5)

 

 

 

 

 

 

Be my Guest

 

 

Double Bed

 

 

 

 

Claire’s Slipper

 

Marital Bliss

 

 

 

 

 

Gairloch

 

 

Gai Lizza

 

 

 

 

Tripolizza