San Huberto, un ex-français dans l’Australian Cup

International / 04.03.2021

San Huberto, un ex-français dans l’Australian Cup

Exporté en Australie en fin d’année, San Huberto (Speightstown) va tenter sa chance samedi à Flemington dans l’Australian Cup (Gr1). L’ex-pensionnaire de Fabrice Chappet reste sur une deuxième place le 20 février dans la Mornington Cup Prelude (L) à Caulfield, pour son retour sur 2.000m. Son entraîneur, Matt Cumani, voit en lui des similitudes avec le lauréat du Gr1 en 2012, Manighar (Linamix). Ce dernier a couru deux fois la Melbourne Cup (Gr1) pour le compte de Luca Cumani avant de rejoindre l’Australie et l’effectif de Peter Moody, en fin d’année 2011. Manighar a remporté l’Australian Cup pour sa troisième sortie sous son nouvel entraînement, avant de confirmer deux semaines plus tard dans les Ranvet Stakes (Gr1).

Matt Cumani a présenté San Huberto dans deux courses de tenue la saison dernière, mais il en a vu assez pour se convaincre d’essayer de suivre la voie de Manighar, comme il l’a expliqué : « Nous l'avons vu dans le passé, en particulier avec l'un des chevaux de mon père, Manighar. Il était très froid en Angleterre, mais il est venu ici et pouvait performer au plus haut niveau, sur 1.600m ou même moins. San Huberto a toujours été considéré comme un cheval de 3.200m ou de distance, mais nous tenions à montrer à ses propriétaires qu'il pouvait apprécier une distance plus courte en Australie. Sa dernière sortie à Caulfield m’a vraiment impressionné, même si le niveau était complètement différent de celui de samedi. Mais la manière dont il a été capable de montrer suffisamment de vitesse et de s'accrocher était vraiment encourageante. » Comme en dernier lieu, San Huberto sera associé à Dean Yendall. Le cheval fait partie des outsiders de l’Australian Cup, mais la course a eu son lot de bouleversements ces dernières années.