Forca Brasil ouvre le score pour Cotai Glory

International / 13.04.2021

Forca Brasil ouvre le score pour Cotai Glory

Newmarket (GB), mardi

Cotai Glory (Exceed and Excel) a enregistré son premier gagnant, mardi à Newmarket, avec Forca Brasil, un pensionnaire de George Boughey qui, après avoir attendu derrière les animateurs, a placé sa pointe de vitesse et s’est imposé par trois quarts de longueur sur Love de Vega (Lope de Vega) dans une novice pour les 2ans sur 1.000m. Cotai Glory a couru 30 fois, dont 28 sur 1.000m, en remportant les Molecomb Stakes (Gr3) à 2ans et le World Trophy (Gr3) à 4ans. Il s’est aussi classé deuxième dans les King’s Stand Stakes (Gr1) et troisième dans les Nunthorpe Stakes (Gr1). Il a entamé sa nouvelle carrière chez Tally Ho Stud au tarif de 6.000 €. Cotai Glory a une première génération de 126 juniors, dont 68 ont trouvé preneurs l’année dernière aux ventes de yearling en affichant un prix moyen de 24.847 €. À Chantilly, son fils Aint Misbehaving s’est classé deuxième du maiden des juniors.

Forca Brasil a été acheté foal pour 6.500 € chez Goffs, en novembre, par Kilpatrick Farm qui l’a vendu l’année suivante à Tattersalls pour 60.000 Gns (72.600 €), au spécialiste des breeze ups, le Brésilien Robson Aguiar. Son demi-frère aîné Muker (Mehmas) a gagné deux courses à 2ans et s’est classé deuxième dans les Pat Smullen Mercury Stakes (Gr3) avec à la clé un rating de 103.

Mutasaabeq, un poulain de Guinées sans engagement

Le 3ans Mutasaabeq (Invincible Spirit), qui avait gagné de façon prometteuse lors de ses débuts en terrain lourd, est sorti de l’hiver tel un lion ! L’élève Shadwell, un peu abandonné par les parieurs, a explosé ses rivaux dans une course à conditions sur 1.400m, mardi à Newmarket. Un peu allant en début de parcours, le pensionnaire de Charles Hills a imposé un train très soutenu et il a placé une accélération irrésistible dans les derniers 400m. C’est par six longueurs qu’il a devancé le Godolphin Noble Dynasty (Dubawi), avec Duke of Mantua (No Nay Never) troisième. Ce dernier, pensionnaire d’Aidan O’Brien, avait déjà effectué sa rentrée et avait un rating de 102. Mutasaabeq aurait donc affiché 118, ce qui est sûrement un peu trop. Le poulain n’est pas engagé dans les 2.000 Guinées (Gr1) mais son entourage, qui avait envisagé un chemin plus tranquille, avec une Listed avant d’aller sur Royal Ascot, pourrait le supplémenter. Quelques bookmakers offrent pour lui une cote de 12/1 dans le classique.

Sa mère, Ghanaati (Giant’s Causeway), avait remporté les 1.000 Guinées à 20/1 et s’était imposée dans les Coronation Stakes (Gr1). Elle a produit cinq autres gagnants dont Wafy (Dubawi), qui a gagné le Mahab Al Shimal (Gr3), un sprint sur les 1.200m en dirt à Meydan.

Ghanaati, qui remonte à la grande souche de Height of Fashion (Bustino), a un 2ans par Muhaarar (Oasis Dream).