Irish Mirror Novice Hurdle (Gr1) : Galopin des Champs ** franchit un cap

International / 28.04.2021

Irish Mirror Novice Hurdle (Gr1) : Galopin des Champs ** franchit un cap

Punchestown (IE), mercredi

Impressionnant lauréat du Martin Pipe Conditional Jockeys Handicap Hurdle à Cheltenham, Galopin des Champs ** (Timos) effectuait son retour dans les Grs1 après un échec dans cette catégorie durant l’hiver. L’ex-protégé d’Arnaud Chaillé-Chaillé participait au Novice Hurdle (Gr1) dans la peau de l’un des favoris. Et ce statut était justifié puisqu’il a survolé la course. Son jockey, Paul Townend, l’a placé en quatrième position et à un tour de l’arrivée, il en avait plein les mains. Après avoir bien sauté, Galopin des Champs est venu en un éclair aux avant-postes, rejoignant l’animateur, Stattler (Stowaway), à 600m du but. Il était alors au canter. Son pilote l’a accompagné aux bras à la sortie du tournant final et Galopin des Champs a pris aisément l’avantage. Il s’est détaché pour aborder la dernière claie sur laquelle il a fait une faute. Puis il a poursuivi son effort, passant le disque final avec douze longueurs d’avance sur Gentlemansgame (Gentlewave), rapproché dans le tournant final à la corde et qui a donc devancé Stattler, bon troisième. L’autre français, Vanillier (Martaline), n’a pas été très heureux dans le tournant final quand Jack Kennedy, jockey de Torygraph (Mahler), l’a gardé au chaud, tout cela pour finir derrière lui… Vanillier a reculé, puis il s’est relancé pour finir quatrième.

Revoilà le vrai Galopin. Ceux qui étaient présents à Auteuil lorsque Galopin des Champs avait pulvérisé des chevaux qui avaient déjà couru, avaient cru voir un cheval de Gr1. Après quelques déconvenues, le sauteur d’Audrey Turley a enfin montré son vrai visage. Vu sa vitesse, il peut devenir l’un des grands hurdlers de son pays d’adoption. C’est d’ailleurs ce que pense son entourage. Paul Townend a déclaré au micro de Racing TV : « Il était vraiment très bien posé. Il le fallait pour une course comme celle-ci sur 4.900m. Je suis venu en tête beaucoup plus tôt que ce que j’avais prévu. Je ne dirais pas trop tôt car nous avons gagné, mais plus tôt que prévu, oui ! Il a néanmoins gagné très facilement. » Entraîneur de Galopin des Champs, Willie Mullins a dit : « Greg et Audrey Turley, les propriétaires du cheval, ont touché un très bon élément. Ils ont eu deux partants à Cheltenham, Galopin des Champs et Burning Victory et les deux ont gagné. Burning Victory avait remporté le Triumph Hurdle 2020. Aujourd’hui, il a été très impressionnant. Nous l’avons rallongé sur 4.800m et il a été plaisant. La course était finie dans le tournant final. Il est très efficace sur les claies et son jockey pense qu’il pourrait être un candidat idéal pour le Stayer’s Hurdle (Gr1) la saison prochaine. Cependant, j’aime mettre mes chevaux rapidement sur le steeple. Mais nous discuterons de tout cela après l’été, quand le cheval aura profité d’un bon repos. »

Un propre frère de Flûte des Champs. Élevé par Roger Bunel, Galopin des Champs est un fils de Timos (Sholokhov) et de Manon des Champs (Marchand de Sable), gagnante de quatre courses modestes en plat avant de s'imposer sur les haies de La Teste, dont il est le dernier produit référencé sur le site de France Galop. Manon des Champs a produit deux autres gagnants : Flûte des Champs (Timos), lauréate du Prix Bayonnet (L) et cinquième du Prix Maurice Gillois (Gr1), et Star des Champs (Take Risks), lauréate de deux courses modestes en plat. La deuxième mère, Bianca des Champs (Mont Rouge), s'est placée à plusieurs reprises en plat à un faible niveau. Outre Manon des Champs, elle a donné Lise des Champs (Solid Illusion), gagnante à quatre reprises en plat en province.