Prix Arthur Veil-Picard (Haies) : Happy Monarch, plus convaincant sur les haies

Courses / 21.04.2021

Prix Arthur Veil-Picard (Haies) : Happy Monarch, plus convaincant sur les haies

Prix Arthur Veil-Picard (Haies)

Happy Monarch, plus convaincant sur les haies

Très brouillon dans ses sauts sur le steeple, Happy Monarch (Saint des Saints) courait à dix-sept jours dans le Prix Arthur Veil-Picard. De retour sur les haies, le cheval d’Antonia Devin a été beaucoup plus sérieux dans ses sauts. Il a vite galopé aux avant-postes, et même en tête aux tribunes. Sérieux, les oreilles pointées, il n’a pas fait de fautes.

Dans le tournant final, l’anglais Activial (Lord du Sud) a démarré de loin à ses côtés, faisant parler sa tenue. Mais Happy Monarch l’a contré jusqu’au bout, s’imposant de trois longueurs et demie.

Son entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « À mon avis, Happy Monarch est plus à l’aise en haies qu’en steeple. Il est très à son aise sur des terrains comme mercredi, c’est-à-dire porteurs et roulants. Nous allons voir pour la suite. Nous allons peut-être aller sur les courses intermédiaires en haies mais il retournera en steeple. Il nous fera voir alors ce qu’il nous a fait voir dans sa jeunesse. Pour son moral, dans l’immédiat, il va rester en haies. Il va probablement courir le Prix du Cher (L) à Compiègne. » Activial a réussi une belle course et devrait rapidement gagner en France. L’animateur de la première heure, Reliable Son (Reliable Man), a eu un coup de pompe en face, perdant du terrain. Mais il s’est bien relancé dans la ligne droite, arrachant la troisième place à Fontannes (Saddler Maker). Mentor de Reliable Son, David Cottin nous a déclaré : « Il était favori, mais la course n’était pas évidente pour lui. Les deux premiers sont deux très bons chevaux qui ont du métier et il s’est bien défendu. »

Un fils de Ladies Choice. Élevé par sa propriétaire, Happy Monarch est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Ladies Choice (Turgeon), lauréate de cinq courses en obstacle dont le Prix Fleuret (Gr3) et deuxième des Prix Jean Stern (Gr2), Duc d’Anjou et Christian de Tredern (Grs3). C’est le frère de Kings Cross (King’s Theatre), vainqueur à trois reprises sur les gros obstacles, et surtout le propre frère de Lord du Mesnil, lauréat du Grand National Trial Handicap Chase (Gr3).

La deuxième mère, Ladies View (Comrade in Arms), a gagné cinq courses dont le Prix Duc d’Anjou (Gr3). Outre Ladies Choice, elle a donné Ladytown (Turgeon), lauréate du Prix Prince d’Écouen (L) et troisième du Prix Christian de Tredern, Ladies Vision (Turgeon), deuxième du Prix Finot (L), et Ladies Wish (Turgeon), à l’origine de Dream Wish (Dream Well), gagnant du Prix Congress (Gr2).

La troisième mère, Ballyshannon (Rex Magna), est notamment l’aïeule du champion Shannon Rock (Turgeon), vainqueur du Prix La Haye Jousselin et deuxième à quatre reprises du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1).

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

HAPPY MONARCH  (H6)

Caro

Turgeon

Reiko

Ladies Choice

Comrade in Arms

Ladies View

Ballyshannon