Prix de Frauenfeld (Classe 2) : Saiydabad **, un jeune plein d’avenir

Courses / 07.04.2021

Prix de Frauenfeld (Classe 2) : Saiydabad **, un jeune plein d’avenir

Deauville, mercredi

Facile lauréat lors de ses débuts, le 9 mars, sur la P.S.F de Chantilly, Saiydabad (Blame) est resté invaincu dans le Prix de Frauenfeld (Classe 2), sur le gazon deauvillais. Bien qu’il se soit montré encore tendre, le représentant de Son Altesse l’Aga Khan est sans aucun doute un poulain d’avenir.

Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget n’est pas très bien sorti des stalles. Mais cela ne l’a pas empêché de venir se placer en deuxième position dans le dos d’Areen (Giant’s Causeway). Dans la ligne d’en face, les chevaux ont galopé en file indienne. Le futur lauréat est sorti du sillage de l’animateur à 350m du but. Mais le long de la lice intérieure, Areen s’est montré très dur. Pour autant, Saiydabad n’a rien lâché. Il a placé une accélération progressive s’imposant plus facilement que ne l’indique l’encolure à l’arrivée. Areen n’en est pas moins un bon deuxième. Ce poulain qui a passé l’hiver à Meydan courait pour la première fois pour Frédéric Rossi. Trois longueurs plus loin, Abelard F (Belardo) termine troisième. Il n’a jamais pu menacer les deux premiers.

Le Jockey Club dans le viseur. Au micro d’Equidia, Jean-Claude Rouget, l’entraîneur de Saiydabad, a déclaré : « C’est la deuxième fois qu’il sort mal des stalles et là, il s’est cogné un peu la hanche. Nous devons corriger cela. Il repassera une fois ou deux dans les boîtes le matin, une fois qu’il aura décompressé de sa course. C’est un cheval qui est très bébé et tardif, donc je suis très content de cette victoire. Il a eu une bonne course mais s’il n’avait été que moyen, Saiydabad n’aurait jamais gagné. Le manque d’expérience fait que ce n’est pas spectaculaire mais il gagne quand même très bien. Christophe Soumillon a trouvé une nette amélioration depuis ses débuts, donc il devrait faire carrière. Je pense qu’il est bon et son programme ne devrait pas être compliqué. Nous visons le Prix du Jockey Club. Auparavant, nous allons lui donner une autre course. Il est tendre et doit encore prendre de l’expérience. Nous avons le temps pour ça. Nous allons lui trouver une course début mai et, si tout va bien, il ira sur le Gr1. » Saiydabad est engagé dans le Prix du Jockey Club et dans le Grand Prix de Paris (Grs1). Nous lui décernons une **JDG Rising Star**.

N’oubliez pas d’engager pour le Derby suisse !

Le Prix de Frauenfeld met à l’honneur l’hippodrome qui accueille chaque année le Derby suisse, une course qui réussit bien aux chevaux français. Les engagements sont à faire pour le lundi 12 avril. La course a lieu le 20 juin.

Le premier gagnant de Sarkiyla. Élevé par son propriétaire, Son Altesse l’Aga Khan, Saiydabad est un fils de l’étalon de Claiborne Farm Blame (Arch) et de la bonne Sarkiyla (Oasis Dream), lauréate du Prix de Lieurey (Gr3), deuxième du Darley Prix Jean Romanet et troisième du Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Grs1). La jument a été acquise en décembre dernier pour 35.000 € par Gérard Larrieu, sur le ring d’Arqana, pleine de Le Havre (Noverre).

Saiydabad est le quatrième produit de sa mère, et le premier gagnant. Sarkiyla a également donné la 2ans Saraliya (Distorted Humor), elle aussi entraînée par Jean-Claude Rouget, et un yearling par Siyouni (Pivotal).

La deuxième mère, Sarlisa (Rainbow Quest), s’est imposée à ParisLongchamp sur 1.700m. Outre Sarkiyla, elle a donné Sarvana (Dubai Destination), qui n’est autre que la mère de Gold Trip (Outstrip), vainqueur de l’édition 2020 du Prix Greffulhe (Gr2) couru à Lyon-Parilly et quatrième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Elle a aussi donné Got Wind (Olympic Glory), deuxième du Grand Critérium de Bordeaux (L) et troisième du Prix F.B.A-Aymeri de Mauléon (L).

 

 

 

Kris S

 

 

Arch

 

 

 

 

Aurora

 

Blame

 

 

 

 

 

Seeking the Gold

 

 

Liable

 

 

 

 

Bound

SAIYDABAD ** (M3)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Sarkiyla

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Sarlisa

 

 

 

 

Sarliya


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’11’’94

1.000m à 600m : 25’’75

600m à 400m : 11’’71

400m à 200m : 10’’73

200m à l’arrivée : 11’’20

Temps total : 2’11’’33