Prix du Docteur Jacques Mauze (Classe 2) : Laylana sauvée par le poteau

Courses / 16.04.2021

Prix du Docteur Jacques Mauze (Classe 2) : Laylana sauvée par le poteau

Prix du Docteur Jacques Mauze (Classe 2)

Laylana sauvée par le poteau

Il s’en est fallu de peu, mais Laylana (Footstepsinthesand) a triomphé dans le Prix du Docteur Jacques Mauze (Classe 2). La représentante de Son Altesse l’Aga Khan compte désormais deux victoires en trois sorties. La pouliche avait acquis la première lors de ses débuts le 20 décembre sur la P.S.F. de Pau. Vendredi, elle disposait du plus petit poids de la course (51,5 kg), grâce à la décharge de 3,5 kg d’Hugo Mouesan.

Au départ, la future lauréate a facilement pris l’avantage. Elle a galopé librement en tête et a été actionnée par Hugo Mouesan à 350m du but. Laylana a bien répondu aux sollicitations. Alors qu’elle avait la différence, Belharra (Charm Spirit) a produit un très bon changement de vitesse en pleine piste. Bien que versant sur sa droite, cette dernière a refait beaucoup de terrain mais Laylana a bien réagi à cette attaque, pour conserver d’un nez la victoire. Troisième deux longueurs plus loin, L’Amour Code (Zoffany), autre pensionnaire de Jean-Claude Rouget, fait une bonne rentrée. Il n’avait pas été revu depuis sa troisième place dans la Coupe des 2ans (Classe 2) le 18 octobre à Toulouse.

Pas beaucoup de marge. Après la course, Jean-Claude Rouget, l’entraîneur de Laylana, a déclaré au micro d’Equidia : « Le système de décharge dans ces Classes 2 plus l’avantage au poids des femelles ont joué en faveur de Laylana. Elle a quand même un peu de galop. Et puis elle a pu aller devant, ce qui a aussi été un avantage puisqu’on ne revient pas trop de l’arrière. Il était temps que le poteau arrive. C’est son jour de gloire car en Classe 1 et sans décharge, cela va être compliqué. Elle a déjà deux victoires en trois sorties. Il ne faudrait pas la courir de façon rapprochée car elle n’a pas trop d’état. Avec de la fraîcheur, elle pourra encore tirer son épingle du jeu à La Teste. Je pense que la deuxième est meilleure qu’elle. »

Jean-Claude Rouget s’est aussi exprimé au sujet de L’Amour Code, troisième, et Dayshann (Golden Horn), cinquième : « L’Amour Code est un cheval honnête. Il était gros au rond et nous avons fait le choix de rentrer un peu tard. Mais ce n’est pas grave car c’est un cheval de bon terrain. Il aura tout l’été ici à La Teste pour gagner de belles courses. Concernant Dayshann, le comportement n’a pas été bon. Il voulait tout casser en sortant des boîtes… C’est très mauvais. Je vais essayer de le courir sur des distances très courtes pour le mettre dans le vide. Il sera forcé de lâcher le mors. Nous allons faire des réglages. Il a du potentiel, il faut juste trouver les bons boutons. »

Une sœur de Likala. Élevée par les Aga Khan Studs, Laylana est une fille dFootstepsinthesand, étalon de Coolmore, et de Lidiyana (Motivator), gagnante d’une course, pour ses débuts au mois de décembre de ses 2ans, sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget. C’est le deuxième produit de la jument. Likala (Exceed and Excel), le premier, était aussi entraîné par Jean-Claude Rouget et a remporté le Prix Occitanie (L). Lidiyana a un 2ans nommé Liyann (Le Havre), à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget et un yearling par Cracksman (Frankel).

L’entraîneur a également entraîné la deuxième mère, Laxlova (Linamix). Elle a remporté le Prix Casimir Delamarre et le Critérium du Languedoc (Ls) avant de produire Lidari (Acclamation), gagnant du Derby du Languedoc, du Derby du Midi et du Maurice Caillault (Ls), et troisième du Prix de Condé (Gr3). Ensuite exporté en Australie, Lidari a remporté les Blamey Stakes (Gr2, 1.600m) et pris la deuxième place des Turnbull Stakes (Gr1, 2.000m). Laxlova a aussi donné Laristan (Sinndar), gagnant du Derby du Languedoc (L), et Luannan (Zamindar), lauréat du Prix de Tourgeville (L).

Storm Cat

Giant’s Causeway

Mariah’s Storm

Footstepsinthesand

Rainbow Quest

Glatisant

Dancing Rocks

LAYLANA (F3)

Montjeu

Motivator

Out West

Lidiyana

Linamix

Laxlova

Labour of Love