Prix Gaston Branère (L, haies) : Martator, huit ans après maman

Courses / 29.04.2021

Prix Gaston Branère (L, haies) : Martator, huit ans après maman

Compiègne, jeudi

Huit ans après la victoire de sa mère, Tornada (Ballingarry), dans le Prix Gaston Branère (L), Martator (Martaline) l’a imitée en s’imposant avec autorité dans ce Quinté, malgré son statut de top-weight. Il s’agissait d’une première tentative au niveau handicap pour l’élève et représentant du haras de Sainte-Gauburge, qui restait sur une cinquième place le 10 avril, dans le Prix de Pépinvast (Gr3). Martator compte désormais deux victoires, toutes deux acquises à Compiègne, un hippodrome sur lequel il avait également conclu deuxième en fin d’année du Prix Général de Saint-Didier (Gr3). Parti aux avant-postes, le futur lauréat a galopé en cinquième position d’un peloton emmené par Thurstan (Vatori), avant de se rapprocher facilement côté corde au bout de la ligne opposée. Prenant le meilleur entre les deux derniers obstacles, Martator a réaccéléré sur le plat pour l’emporter d’une longueur et quart devant le favori, Colbert du Berlais (Poliglote), bon finisseur à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde. Trois quarts de longueur plus loin, Karuso de Gruchy (Montmartre) a complété le podium devant Marvellina Digeo (Masked Marvel), auteure d’une fin de course remarquée pour sa rentrée après six mois d’absence. Paul Moreau, jockey du lauréat, nous a dit : « Martator était au-dessus du lot. Il a une bonne aptitude à Compiègne. Toute la course, il était au-dessus et j'ai attendu les attaques. Il a toujours bien couru ici et on peut espérer remonter de catégorie à Compiègne. Il peut aussi aller sur le steeple car il s'y prend très bien, selon son entraîneur. C'est un chic cheval, généreux, qui a un cœur énorme. »

Le premier produit de Tornada. Martator a été racheté 14.000 € yearling par le haras de l’Hôtellerie, à la vente d’automne Arqana. C’est le premier produit de la bonne Tornada (Ballingarry), gagnante de quatre courses sur les haies, dont les Prix Christian de Tredern (L, à l’époque) et Gaston Branère (L) à Auteuil, mais aussi cinquième du Prix de Compiègne (Gr3). Tornada a un 3ans par Martaline (Linamix), exporté outre-Manche en fin d’année 2019, une 2ans, Garde de Burge (Kapgarde), et un yearling par Doctor Dino (Muhtathir). La poulinière a été cédée 52.000 € à Guy Petit lors de la vente d’élevage obstacle Arqana 2020, alors qu’elle était pleine de Goliath du Berlais (Saint des Saints). La deuxième mère, Tourmaline (Cadoudal), a gagné cinq courses en haies et en steeple, dont les Prix Spirou et Choute sur les gros obstacles d’Auteuil, et a conclu deuxième du Prix Finot (L). Outre Tornada, elle a notamment produit Tourwell (Della Francesca), gagnant du Prix Achille Fould (L, à l’époque), et Tourmalet (Ballingarry), lauréat du Prix de la Source (Haies) à Auteuil et du Prix de Brissac (Steeple-chase) à Compiègne.

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

MARTATOR (H4)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Ballingarry

 

 

 

 

Flamenco Wave

 

Tornada

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Tourmaline

 

 

 

 

Asp Wel