Prix Lord Seymour (L) : Sublime Sublimis

Courses / 18.04.2021

Prix Lord Seymour (L) : Sublime Sublimis

Paris-Longchamp, dimanche

Plus revu depuis sa deuxième place dans l’Arc de Triomphe 2020, In Swoop (Adlerflug) s’annonçait comme l’épouvantail à l’occasion de cette Listed. Mais la glorieuse incertitude du sport qui rend les courses hippiques si passionnantes a encore frappé. Effectivement, le dernier vainqueur du Derby allemand (Gr1) a dû s’avouer vaincu. Et à la régulière. Le gagnant n’est autre que l’excellent finisseur Sublimis (Shamardal). L’élève et représentant de Godolphin, raccourci cette saison, remporte ici la première Listed de sa carrière, lui qui avait toutefois l’avantage d’avoir déjà effectué une rentrée victorieuse.

In Swoop à la pointe du combat. Vite sur jambes, contrairement à ses précédentes prestations, In Swoop s’est ainsi retrouvé en épaisseur et à une longueur de l’animateur, le champion brésilien Nao Da Mais (T.H. Approval). Ce dernier était suivi d’Influx (Golden Horn) et de Dicaprio (Adlerflug). De son côté, Sheraz (Sea the Stars) ouvrait le bal à Sublimis (Shamardal), le futur lauréat fermant la marche. Après avoir mené sur un rythme peu élevé, Nao Da Mais choisit l’entrée de la ligne d’arrivée pour placer une accélération qu’In Swoop et Or Gris (Gris de Gris) ont été capables de suivre. À 400m du but, Sublimis a été décalé à l’extérieur pour venir à la hauteur d’In Swoop. Puis, grâce à une belle accélération, il l’a dépassé. Pour sa rentrée, In Swoop doit donc se contenter de la deuxième place à trois quarts de longueur, mais une longueur et demie devant Sheraz, le troisième.

Plusieurs options pour Sublimis. Représentante de l’écurie Godolphin en France, Lisa-Jane Graffard nous a confié : « C'est très bien ce que fait Sublimis aujourd’hui. Il a désormais plusieurs options qui s'offrent à lui. Je ne sais pas si ce sera sur 2.400m, 2.500m ou sur plus long. Monsieur Fabre n'a pas encore décidé. Il le voit comme un stayer mais il a aussi l'accélération pour ce type de distance. La Dubai Gold Cup avait été envisagée plus tôt dans l'année mais, finalement, le choix a été fait de ne pas y aller en raison de l'opposition, mais aussi parce que cela arrivait un peu vite par rapport à sa rentrée. Il a plein de bonnes courses qui l'attendent et il devrait encore progresser car il n'est pas fleuri. » Mickaël Barzalona a déclaré au micro d’Equidia : « Sublimis revenait sur un peu plus court que lors de ses deux dernières sorties. C’est un super cheval qui vieillit bien. Aujourd’hui, il méritait de remporter sa Listed. Le rythme de la course n’a pas été très élevé, juste régulier. Il y a eu un peu de mouvement à la fausse ligne droite, ce qui l’a mis un peu de l’avant, étant prêt à gicler au bon moment. »

In Swoop et Sheraz en avaient besoin. Deuxième avec le grandissime favori In Swoop, Francis-Henri Graffard nous a dit : « C'est une bonne rentrée. Il a bien contré la première attaque. Physiquement, il est plus mature que l'an passé. Comme il a de la tenue, il est certainement mieux dans des courses rythmées. Il avait besoin de revenir aux courses. » La satisfaction était de mise dans les propos d’Alain de Royer Dupré au sujet de la prestation de Sheraz (Sea the Stars) : « Il nous a fait plaisir ! Il est battu par deux bons chevaux. Je pense que nous allons le rallonger. Il a encore besoin d'apprendre. On voit qu'il s'arrête un peu mais ce n'est pas parce qu'il plafonne. Un jour, cela va coller. »

Un fils de Be Fabulous. Élevé par son propriétaire, Godolphin, Sublimis est un fils de Shamardal (Giant’s Causeway), disparu en 2020. Sa mère, Be Fabulous (Samum), avait gagné quatre courses dont le Prix Royal-Oak (Gr1). Il s’agit du troisième produit de sa mère et de son deuxième gagnant. Avant lui, Lilian Russell (Dubawi) s’était distinguée en course en remportant quatre succès dont le Prix Joubert (L). Elle avait également pris la quatrième place du Prix Chaudenay (Gr2). Be Fabulous a une 4ans, L’Absolue (Shamardal), qui a débuté en mars dernier et s’est imposée dès sa deuxième prestation. Elle a aussi une 3ans, Dazzling Beauty (Dubawi), à l’entraînement chez Henri-Alex Pantall.   

La deuxième mère, Bandeira (Law Society), n’a pas couru mais a très bon produit, puisqu’elle est la mère de Baila Me (Samum), gagnante du Preis von Europa (Gr1, 2.400m) et du Diana Trial (Gr2, 2.200m), de Bailamos (Lomitas), lauréat du Grosser Tenovis-Preis et du Silbernes Band der Rühr (Ls), et de Be Famous (Kamsin), deuxième du Prix Right Royal (L).

La troisième mère, Blumme (Jadar), a gagné les Guinées du Chili ! Elle a ensuite donné Bussoni (Goofalik) qui avait remporté le Prix Maurice de Nieul (Gr2) et qui avait terminé troisième du Hong Kong Vase (Gr1).

 

 

 

Storm Cat

 

 

Giant’s Causeway

 

 

 

 

Mariah’s Storm

 

Shamardal

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Helsinki

 

 

 

 

Helen Street

SUBLIMIS (H5)

 

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Samum

 

 

 

 

Sacarina

 

Be Fabulous

 

 

 

 

 

Law Society

 

 

Bandeira

 

 

 

 

Blumme


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’35’’82

De 1.000m à 600m : 25’’49

De 600m à 400m : 12’’32

De 400m à 200m : 11’’39

De 200m à l’arrivée : 11’’00

Temps total : 2’36’’02